Made In Morocco : Les Marocains veulent consommer local, mais...!    Milan : trois jeunes marocains prendront part aux négociations de la pré-Cop26    Maroc / Royaume-Uni : construction du "câble" électrique sous-marin le plus long du monde    Tunisie : des manifestants redoutent «un retour à l'ère de Ben Ali» et dénoncent la France    Compteur coronavirus : 734 nouveaux cas, plus de 18,3 millions de personnes complètement vaccinées    Dakhla : six morts dans un accident de la route    Le marocain SMDM et le portugais Movicortes créent une joint-venture    Les indicateurs en hausse du 20 au 24 septembre    Un «marchepied» vers l'amélioration de l'inclusion financière    Le Médiateur du Royaume souligne le rôle de la médiation institutionnelle    Mali / Affaire Wagner : Moscou sort de son silence    Allemagne : La page Merkel tournée dimanche    Angela Merkel s'apprête à quitter la scène    Mondial Futsal 2021: Le Maroc quitte la compétition la tête haute    Plus d'une tonne de cocaïne saisie au large des Canaries    Bourita réaffirme l'engagement continu du Maroc    Italie : Interpellation du leader indépendantiste catalan Carles Puigdemont    En une semaine, une troisième découverte archéologique au Maroc anime les médias    Royaume-Uni : Palier à une pénurie de main-d'oeuvre par des visas temporaires    La créativité et l'art se manifestent en «Muse»    Démolition du cinéma L'Opera à Salé    L'exilé du Mogador: un autre regard sur la guerre du Rif    Ligue 1 : Paris SG, le grand huit    Angleterre: Liverpool vire en tête, City dompte Chelsea, United se rate    Hamdallah bien parti pour quitter Al-Nasr    Mondial Futsal / Quart de finale : Maroc-Brésil sur BeIN Sports à 14h00    Algérie : le procès du frère de l'ancien président Bouteflika reporté    Interview avec Hassan Aourid «L'islam politique au Maroc connaît une crise profonde»    Belgique. Le fonds activiste Bluebell Capital Partners demande le départ de la marocaine Ilham Kadri, PDG de Solvay    Etats-Unis : au moins trois morts dans le déraillement d'un train    Décès de Abdelouahab Belfquih: affaire classée, pas d'acte criminel    Ouverture exceptionnellement de centres de vaccination au profit des élèves    L'ADFM revendique une rupture avec les pratiques du passé    Agadir : deux tonnes de drogue saisies, sept interpellations    Les enjeux de la capitale du Souss!    Algérie. La descente aux enfers    Coupe du monde féminine U20 : Reprise cet après-midi du reste du temps du jeu du match Bénin-Maroc interrompu hier    Témoignage : «Monkachi, un homme politique»    Exposition : Voyage dans l'âme de Zokhrouf    Somalie: huit morts et sept blessés dans un attentat suicide à Mogadiscio    Championnats du monde de Force athlétique : Le Marocain Nezar Ballil remporte la médaille de bronze    Au moins huit soldats tués dans une embuscade de l'Iswap dans le Nord-Est du Nigéria    Musique: morceaux conquérants    A propos de la campagne contre le Maroc : Quand parler de coordination n'est pas faire preuve de paranoïa    Moulay El Hassan El Mounadi du PAM, élu président du Conseil de l'arrondissement Ennakhil à Marrakech    Image : La FNM célèbre la photographie artistique    Festival: Il était une fois... le Street Art (Part I)    Maroc-USA : Exercices militaires conjoints liés à la prévention des catastrophes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Botola Maroc Telecom D1 : Dégringolade inquiétante du MAT et du RAC
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 22 - 12 - 2017

Après un parcours sans faute depuis l'arrivée de Mounir Jaouani, le club de la clémentine a été stoppé mercredi par le FUS de Rabat. Il espère se relever en terre khouribguie. En cas de succès, les Berkanis, 9èmes, passeraient à la 4ème place.
Que de beaux combats entre de grosses écuries sont programmés pour le compte de cette treizième journée de la Botola Maroc Telecom D1.
Le très attendu HUSA-WAC aura lieu lundi. Contentons-nous de passer en revue les autres grands rendez-vous. D'un naufrage à l'autre, le RAC a fini par toucher le fond. Rossi et ses boys n'ont pas pu retrouver leurs esprits pour stopper l'hémorragie. La claque reçue à Oujda par la RSB (4-0) signifie que les choses se compliquent de plus en plus pour eux. Ils ne doivent pas s'attendre à un traitement de faveur en effectuant un court mais périlleux déplacement à Rabat pour affronter l'AS FAR. Celle-ci a renoué avec l'ère de Khairi par un match nul loin de ses bases face au CAK.
Sera-t-il l'homme de la situation ? On ne sait jamais ce qui peut se passer. Pour espérer revenir sans le moindre dégât, le coach Youssef Rossi a intérêt à changer ses plans afin de colmater les brèches ouvertes dans le secteur défensif.
Un autre duel sans merci opposant l'OCK à la RSB s'annonce crucial. Après un parcours sans faute depuis l'arrivée de Mounir Jaouani, le club de la clémentine a été stoppé mercredi par le FUS de Rabat. Il espère se relever en terre khouribguie. En cas de succès, les Berkanis, 9èmes, passeraient à la 4ème place. Le seul moyen pour que les locaux parviennent à les empêcher d'atteindre leur objectif c'est d'élever le niveau de jeu. Comme ça a été le cas face aux Rifains lors de la précédente journée en réussissant à les tenir en échec (1-1) dans leur propre terrain.
Quant aux Safiots, ils vont trouver face à eux au stade Al Massira une équipe compétitive d'Oued-Zem. Celle-ci possède dans ses rangs de vrais talents à l'image de Hassnaoui, Sidibé, Benrabeh et Rekioui pour ne citer que ceux-là. Tout ce beau monde a tenu la dragée haute au leader en le forçant à concéder le nul. Sortir la tête haute de ce piège tendu par le camp adverse demeure leur priorité majeure.
De leur côté, les Abdis jouent intelligemment. Le technicien Amine Benhachem connaît une réussite éblouissante. Ces hommes tenteront de profiter de l'avantage du terrain et surtout du soutien de leur public pour venir à bout de leurs hôtes du jour. D'ailleurs, ils n'aiment pas qu'on marche sur leurs plates-bandes.
Vainqueur haut la main du champion d'Afrique, l'IRT a séduit ce jour-là par l'efficacité offensive et défensive. Avec le RCA, il a été le plus gros bénéficiaire de la précédente journée. Neghmi qui s'est racheté après avoir raté le penalty et Hamoudane étaient au-dessus techniquement. Ils sont deux joueurs très importants au sein de l'effectif.
Si le club du détroit réussit à répéter la même prestation face au DHJ adversaire du jour, ce dernier risque de connaître de sérieux problèmes. Mais le succès obtenu dans la douleur aux dépens du KACM a permis aux Jdidis de retrouver le sourire. Ce rendez-vous classé à haut risque s'annonce équilibré. Car ces deux formations pratiquent un football de haute facture et forment un bloc très confiant. Quant au pronostic, il peut basculer en faveur de l'une comme de l'autre . Ragaillardi par sa dernière victoire, le FUS qui a beaucoup perdu de son aura est dans l'obligation de secouer le cocotier.
Walid Regragui y croit. On peut en dire autant pour le CAK qui peine à sortir de la zone rouge. Le fait d'évoluer at home est un atout pour ce dernier. Un succès de l'un de ces deux antagonistes lui donnera un peu de visibilité. Mais malheur au vaincu !
Même son de cloche pour le MAT qui continue à broyer du noir en enchaînant les revers. Les Rojiblancos n'ont totalisé que cinq unités en douze rencontres. Un bilan qui fait froid au dos.
Youssef Fertout n'a pas d'autre alternative que de mettre ses boys en garde et de lutter jusqu'à la dernière minute de la partie contre un KACM coriace. Ce que les fans souhaitent, ce sont des joueurs qui jouent en mouillant leurs maillots. Et pour cause, leur équipe traverse des moments difficiles.
Passons maintenant pour conclure au match, tout feu tout flamme, qui mettra face à face le RCA au CRA. Tout baigne pour les Aigles verts qui sont en ascension fulgurante. Ceci malgré les problèmes que traverse le club et qui ne sont un secret pour personne. Leur force réside dans le jeu collectif et l'efficacité offensive.
La meilleure preuve ce sont les deux performances réalisées coup sur coup face au DHJ et au MAT. Le but des Rajaouis, c'est de mettre la pression sur le Hassania et attendre un faux pas pour accaparer le fauteuil de leader. Deux longueurs seulement les séparent. Mais les hommes de Pedro ont eux aussi leur mot à dire. De plus, ils savent voyager.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.