Âge, sexe, région…: les derniers chiffres sur le coronavirus au Maroc    Fake news: un commercial de 35 ans arrêté à Casablanca    Covid-19 : les composantes parlementaires mobilisées pour répondre aux exigences de la situation actuelle    Covid-19: un opérateur privé prend en charge le numéro “Allo Yakada”    Gel des avancements : Le gouvernement tente de rassurer les syndicats    La CNDP prolonge le moratoire sur la reconnaissance faciale    Covid-19: nouvelles mesures au profit des établissements et entreprises publics    Coronavirus : l'ancien président du Congo Yhombi Opango décède des suites du Covid-19    Le dirham se déprécie face à l'euro et le dollar    Décès du docteur et militant Ahmed Bourra    Communiqué du Bureau politique du PPS    Liga: Real Madrid va finalement baisser les salaires de ses stars    Covid-19: la Bundesliga ne reprendra pas avant cette date    WAC-EST: Le TAS fixe une nouvelle date    Hicham Hajji : «La culture restera toujours présente. Elle est indispensable»    «Zhar El Batoul» : Une série historique attendue pendant le mois de Ramadan    Confinement : Le CCM met en ligne une série de longs métrages marocains    L'ensemble des indicateurs au vert à fin 2019 : Cosumar en bonne santé financière    Ligue des champions: le Wydad et le Raja disent «niet» à la CAF    Santé mentale du personnel médical : Une cellule psychologique mise en place pour les équipes soignantes    La culture à portée de clic!    Au Maroc, des usines manufacturières opèrent leur conversion pour pallier la pénurie de masques    Port d'Agadir : Hausse de 7% de l'activité    Banque Populaire : nouvelles mesures en faveur des entreprises    Covid-19: le Consulat rassure les Marocains d'Italie    Coronavirus : le Maroc peut en sortir plus fort    Issam-Eddine Tbeur: «la peste soit sur le Coronavirus !»    Fonds anti-Coronavirus: Abdelilah Benkirane -t-il fait don de sa pension exceptionnelle ?    Les pjdistes mangent à tous les râteliers, dont la maladie, pour se placer en pole position du triple échiquier électoral de 2021    Coronavirus : plus de 3.000 morts aux Etats-Unis et des grèves de protestations sociales    BAM émet de nouvelles directives monétaires et prudentielles    Le protocole d'enterrement des victimes du Covid-19    Contaminé par le coronavirus, voici les dernières nouvelles du prince Charles    Le Code du travail appelé à la rescousse pour gérer la crise du Covid-19    La situation des détenus préoccupe la société civile    La demande explose pour les banques alimentaires new-yorkaises    Les grossistes tablent sur une stabilité des effectifs employés au premier trimestre    Neymar respecte les règles du confinement    Report des JO : Le CNOM informera les fédérations et les sportifs de toutes les mises à jour    Chelsea intéressé par les services d'Achraf Hakimi    L'IMA lance une programmation culturelle en ligne    Les ventes de "La Peste" d'Albert Camus en hausse en raison du coronavirus    La Chine referme ses cinémas    On connaît les nouvelles dates des JO de Tokyo    Coronavirus: Cuba exporte ses médecins…    Le virus de la discorde met à mal l'unité de l'UE    Un test en cinq minutes pour les automobilistes aux EAU    Hongrie: Viktor Orban renforce ses pouvoirs…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bank Al Tamweel wal Inmaa ouvre ses portes : La cinquième banque participative du Maroc opérationnelle
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 27 - 12 - 2017

Elle incarne un modèle de banque participative de nouvelle génération. Une vision inspirée de l'expérience internationale d'Al Baraka Banking Group et du savoir-faire de BMCE Bank of Africa qui n'est plus à démontrer au niveau international.
Les banques participatives opérationnelles au Maroc sont au complet. Bank Al Tamweel wal Inmaa (BTI) vient de boucler le cercle marquant ainsi le lancement effectif de la cinquième banque agréée au niveau national. Fruit d'une alliance entre BMCE Bank of Africa et Al Baraka Banking Group, la nouvelle entité a inauguré, mardi 26 décembre, sa première agence à Casablanca. Un démarrage qui intervient une année après la promulgation de la loi 103-12, relative aux établissements de crédit et organismes assimilés ayant stipulé la mise en place d'un écosystème participatif au Maroc. «Le lancement de BTI Bank est pour nous l'aboutissement de longs mois de travail et de collaboration étroite avec notre partenaire Al Baraka Banking Group, avec qui nous partageons un grand nombre de valeurs et une vision d'avenir ambitieuse. Nous sommes convaincus qu'en alliant le savoir-faire historique de notre partenaire et notre solide connaissance du marché, nous réussirons rapidement à faire de BTI Bank une référence de la banque participative au Maroc», indique dans ce sens Brahim Benjelloun Touimi, administrateur directeur général exécutif du Groupe de BMCE Bank of Africa et président de Bank of Africa. Bank Al Tamweel wal Inmaa est une banque à orientation internationale.
Son conseil d'administration est composé de membres représentant six nationalités différentes, entre autres le Maroc, la Tunisie, la Turquie, la Jordanie, et Bahreïn.
La succursale inaugurée fait partie d'un réseau qui atteindra 37 agences au niveau territorial et qui sera complété par une forte présence digitale. Ces canaux porteront ainsi les valeurs de BTI Bank. Cinq principes sont déclinés, à savoir le partenariat, la persévérance, la proximité, la sérénité et la contribution sociale.
Vers la mutualisation du savoir-faire maroco-bahreïni
Détenue à hauteur de 51% par BMCE Bank, BTI Bank incarne un modèle de banque participative de nouvelle génération. Une vision inspirée de l'expérience internationale d'Al Baraka Banking Group et du savoir-faire de BMCE Bank of Africa qui n'est plus à démontrer au niveau international.
Ce partenariat maroco-bahreini tend à mutualiser les savoir-faire en vue de créer une banque qui, d'après les représentants de la nouvelle entité banque, fera la différence au Maroc, avec une perspective de développement futur à l'échelle africaine. «Notre ambition est de rapidement devenir un vrai partenaire bancaire pour les particuliers, les professionnels et les entreprises, notamment à travers une relation d'égal à égal, éthique et mutuellement gagnante. Nous souhaitons ainsi contribuer à la construction d'un système financier juste et équitable, qui récompense l'effort et contribue au développement de la communauté», affirme à cet égard Mohammed Maarouf, directeur général de BTI Bank.
Pour sa part, Adnan Ahmed Youssif, président et membre du conseil d'administration d'Al Baraka Banking Group, a souligné le potentiel de croissance dont regorge le Maroc en termes d'activités de banque participative. Il a indiqué dans ce sens que les études qui ont été menées en préparation du lancement de BTI Bank ont démontré à quel point les attentes du public et des entreprises sont réelles.
Une offre diversifiée et adaptée aux attentes des clients
BTI Bank mettra en place une offre complète et innovante mais reste limitée par le contexte actuel de l'activité de banque participative nationale marqué par un écosystème incomplet notamment après le retard de l'application de l'assurance Takaful.
BTI Bank mise sur la proximité. La nouvelle banque s'engage à développer des solutions concrètes aussi bien pour les résidents que pour les Marocains du monde. Elle tend également à adresser les clients des six pays où la BMCE Bank est opérationnelle. L'offre de BTI Bank se caractérise pas sa diversité et son adaptation aux attentes de la clientèle.
De ce fait une large gamme d'offres sera mise en place et ce au fur et à mesure de la publication des avis du Conseil supérieur des ouléma (CSO). La banque servira pour un premier temps les particuliers qui profiteront d'un large panel de comptes et de cartes bancaires, financement immobilier, automobile et équipement et gestion des dépôts. Les professionnels et entreprises bénéficieront de services sur mesure ainsi que de l'accompagnement personnalisé de la banque participative.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.