BMCI organise une rencontre autour du thème « Men With Women, un engagement déterminant »    Meilleur joueur africain de l'année: Mehdi Benatia dans le top 10    Raphaël Glucksmann : En marche contre Macron    Un nouveau domaine où le Maroc veut asseoir son leadership en Afrique    Les raisons de l'abstention du Maroc de l'organisation de la CAN 2019    Nantes aura deux stades voisins    Atlantic Dialogues : La politique de Donald Trump pointée du doigt de toute part    Commerce : La Chine suspend les surtaxes douanières imposées aux voitures americaines    «Zhar W Chouk»: La troupe Massarat entame sa tournée dans plusieurs villes    COP24 : la clôture reportée pour décrocher un accord final    The day after    Les députés du PPS réaffirment la solidarité du Maroc avec le peuple palestinien    Coupes africaines : Le Wydad et le Raja entrent en piste    Botola Maroc Telecom : Une journée tronquée mais passionnante    L'exemple d'un hôpital qui émerge du lot!    Les députés PPS au Parlement    Benchekroun: faire face à la stagnation du marché immobilier par des programmes innovants    L'auteur présumé de la fusillade de Strasbourg neutralisé    Live-Atlantic Dialogues: L'avenir de l'OTAN débattu en présence de l'Envoyé US dans la région des Grands Lacs    RAM célèbre la livraison de son premier Boeing 787-9    La Cour des comptes soulève la non-réalisation des objectifs du programme d'urgence de l'Education nationale    La Princesse Lalla Hasnaa préside le Conseil d'administration de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l'environnement    BCP primée aux Financial Afrik Awards    SM le Roi reçoit Mohamed Benalilou au Palais Royal de Rabat et le nomme au poste de Médiateur    Concert de musique classique «Ambassade de Maestria musicale»    Abdelilah Chahidi: Les révélations intérieures du beau visage féminin    Mohamed Benalilou devient le nouveau Médiateur    Entreprises publiques : 3.500 marchés pour 13 milliards DH en 2017    Chambre des conseillers. Les travaux plombés par l'absentéisme    Atlantic Dialogues à Marrakech : Diversité des contributions et richesse des apports du document Atlantic Currents    Plagiat. Pharrell Williams et Robin Thicke condamnés    Aéroport Mohammed V : Près d'un kilo de coke dans l'intestin d'une passagère brésilienne    Les honoraires des notaires désormais plafonnés    Fès célèbre la journée nationale du détenu    S.M le Roi réitère le soutien du Maroc aux efforts d'Antonio Guterres et de son Envoyé personnel au Sahara    Des milliers de femmes birmanes vendues de force en mariage en Chine    News    Google Translate veut être plus juste envers le féminin    Cerveaux des enfants et smartphones, tablettes et autres jeux vidéo, ne font pas bon ménage    Divers    Lyon s'empare du dernier ticket des huitièmes de la Ligue des champions    Dembélé, du cossard au crack en sept minutes    Coupe de la CAF : Le HUSA sommé de franchir le cap de Génération Foot    Le Congrès colombien adopte une résolution soutenant l'intégrité territoriale du Maroc    Le septième Sommet de l'UMA a été programmé et reporté à quatre reprises    Signature d'une convention franco-marocaine dans le domaine archéologique    Essaouira à la rencontre de Manama, Charjah et Paris    "El Aloua", une pièce théâtrale qui ravive le patrimoine culturel de "l'Aïta"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maroc-USA : Bourita rencontre Bolton et Pompeo
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 19 - 09 - 2018

Les chefs de la diplomatie des deux pays annoncent la tenue prochaine d'une session du dialogue stratégique
Intenses activités diplomatiques marocaines aux USA. En effet, le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, a rencontré son homologue, le secrétaire d'Etat US Michael Pompeo. Le chef de la diplomatie a également rencontré le conseiller à la sécurité nationale du président Donald Trump, John Bolton.
Dans les détails, Bourita et Pompeo ont convenu de tenir la prochaine session du dialogue stratégique Maroc-Etats-Unis l'année prochaine dans la capitale fédérale américaine, apprend-on auprès de la diplomatie américaine. La même source a fait savoir que Bourita et Pompeo, qui ont eu des entretiens au département d'Etat, ont procédé à «l'examen des opportunités visant à élargir notre forte coopération économique et sécuritaire, y compris les efforts communs visant à mettre fin au soutien de l'Iran au terrorisme et de contrer son influence néfaste dans la région». Lors de cet entretien, qui s'est déroulé en présence de l'ambassadeur de Sa Majesté le Roi à Washington, Lalla Joumala Alaoui, les deux responsables ont également passé en revue d'autres questions d'ordre régional et international.
Rappelons que dans le sillage de la visite de travail de Bourita à Washington, les Etats-Unis ont réitéré que le plan d'autonomie au Sahara est «sérieux», «réaliste» et «crédible», en soulignant que ce plan est à même de satisfaire les aspirations des populations du Sahara «à gérer leurs propres affaires dans la paix et la dignité». «Nous maintenons qu'il (plan d'autonomie, NDLR) est sérieux, réaliste et crédible et qu'il est à même de satisfaire les aspirations des populations du Sahara à gérer leurs propres affaires dans la paix et la dignité», a affirmé Pablo Rodriguez, responsable au département d'Etat, dans une réaction à l'agence MAP-Washington.
Le plan marocain d'autonomie au Sahara «représente une approche potentielle en vue du règlement de la question du Sahara», a souligné le diplomate US. Par ailleurs, le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale s'est entretenu à la Maison-Blanche avec John Bolton, en présence de l'ambassadeur de Sa Majesté le Roi à Washington, Lalla Joumala Alaoui. Ces entretiens, qui se sont déroulés également en présence des proches collaborateurs de Bolton, ont porté sur le renforcement du partenariat stratégique bilatéral dans les différents domaines politique, économique et sécuritaire. Bourita et Bolton ont également évoqué les questions régionales, la situation en Afrique du nord et au Moyen-Orient. La question nationale a été parmi les sujets abordés lors de ces discussions. Ces rencontres interviennent à un moment où le Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies (ONU) doit entamer le débat concernant la question du Sahara. Le périple américain de Bourita est crucial puisque les Etats-Unis d'Amérique président le Conseil de sécurité au cours de ce mois de septembre. Les membres du Conseil doivent notamment examiner un rapport sur la Minurso et esquisser les contours de son action future. Pour rappel, le Conseil de sécurité avait décidé de proroger le mandat de la mission onusienne de six mois seulement en avril dernier. C'est ce qui explique d'ailleurs la programmation d'une nouvelle réunion au cours de ce mois sur la question. En attendant, le Maroc attire l'attention sur le danger que représentent les milices du Polisario dans la région.
Le Royaume met également en garde contre les connexions des séparatistes avec l'Iran et le Hezbollah. «L'Iran veut utiliser son soutien au Polisario pour transformer le conflit régional entre l'Algérie et le Polisario d'un côté, et le Maroc de l'autre, en un moyen à même d'étendre son pouvoir en Afrique du nord et de l'Ouest, particulièrement dans les Etats de la côte atlantique», a expliqué Bourita dans une interview au site d'informations américain «Breitbart».
Le Polisario n'est qu'une partie de l'«approche agressive» de l'Iran vis-à-vis de l'Afrique du nord et de l'Ouest, a-t-il relevé, notant que le front séparatiste se veut une organisation «attractive» pour Téhéran et le Hezbollah. Etant donné le rôle central que le Polisario joue désormais dans les efforts qu'entreprend Téhéran en Afrique du nord et de l'Ouest, et à la lumière du soutien en 2006 de l'ancienne administration de George Bush au plan d'autonomie, «il est vital pour l'administration Trump de prendre des pas concrets pour faciliter sa mise en application».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.