Saisi du compte bancaire du Raja    Tarifs douaniens: Les fabriquants de chaussures contre la procédure de Trump    12 morts et 1.946 blessés dans des accidents de la circulation en une semaine    Nike accusé de contrefaçon    Meknès. Un inspecteur de police fait usage de son arme pour arrêter un individu    La tension militaire mobilise le CCG et l'Opep    Violence dans les stades: Le débat encore (re)lancé    Accès à l'information: La génération data va consolider le droit...!    Parlement: Les conseillers peinent sur leur propre règlement    L'aide à l'éducation, un modérateur    Jésus, une grande figure biblique du Coran - Episode 7: Le Temple de Jérusalem    Le roi Mohammed VI adresse un message de condoléances à la famille de Tayeb Bencheikh    En Libye, la guerre est aussi économique    L'UNPL en rangs serrés    Arsenal a une longueur d'avance dans le dossier Ziyech    Divers sportifs    Divers    L'environnement de la sphère publique marocaine, impact sur la communication    Niki Lauda, miraculé de la F1, meurt paisiblement à 70 ans    Tous les bienfaits santé du poivre    La santé visuelle des chauffeurs professionnels objet d'une campagne médicale    S.M le Roi inaugure un Centre médical de proximité à l'arrondissement de Sidi Moumen    La CGEM octroie son label RSE    Ces tournages qui ont tourné au drame : Harry Potter et les Reliques de la mort    La faune et la flore à l'honneur lors de la journée internationale des musées    Adil Fadili : Les séries policières suscitent un intérêt grandissant du public    Huawei : Nouvelle salve de Washington contre Pékin    Autriche : Le chancelier Kurz confronté lundi à une motion de censure    Elections : Des dirigeants européens se mobilisent contre les populistes    Maradona appelle à boycotter un film sur lui    Conseil des ministres arabes de la Santé. Le Maroc réélu au bureau exécutif    Le Musée national d'histoire naturelle de Rabat célèbre la journée internationale des musées    La RSB fait l'essentiel à Berkane face au Zamalek, en attendant la confirmation au Caire    Nouveau coup dur pour Huawei    1998: retour des Lions pour une place au quart…    Seedorf : Le Maroc favori de la CAN    Aéroport Fès-Saiss : Hausse du trafic des passagers à fin avril 2019    OCP : Le chiffre d'affaires grimpe de 20%    Artcom'Sup intègre la World Design Organization    Lahoucine Bardaouz, un talent pluriel    L'autre dans le cinéma    Numérisation du système judiciaire : Signature d'une convention entre le barreau de Casablanca et la CDG    Côte d'Ivoire : Atlantique Assurances, filiale de la BCP, lance une offre dédiée aux agriculteurs de coton    PAM. Crise autour du 4e congrès national    Bouskoura : Trois ouvriers meurent par asphyxie dans un canal des eaux usées    L'enseignement supérieur passe au mode grève    Insolite : Soyez "gentils" avec la police nigériane    Vidéo – Coupe de la CAF : Le RSB marque un magnifique but dans le temps additionelace au Zamalek    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Maroc-USA : Bourita rencontre Bolton et Pompeo
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 19 - 09 - 2018

Les chefs de la diplomatie des deux pays annoncent la tenue prochaine d'une session du dialogue stratégique
Intenses activités diplomatiques marocaines aux USA. En effet, le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita, a rencontré son homologue, le secrétaire d'Etat US Michael Pompeo. Le chef de la diplomatie a également rencontré le conseiller à la sécurité nationale du président Donald Trump, John Bolton.
Dans les détails, Bourita et Pompeo ont convenu de tenir la prochaine session du dialogue stratégique Maroc-Etats-Unis l'année prochaine dans la capitale fédérale américaine, apprend-on auprès de la diplomatie américaine. La même source a fait savoir que Bourita et Pompeo, qui ont eu des entretiens au département d'Etat, ont procédé à «l'examen des opportunités visant à élargir notre forte coopération économique et sécuritaire, y compris les efforts communs visant à mettre fin au soutien de l'Iran au terrorisme et de contrer son influence néfaste dans la région». Lors de cet entretien, qui s'est déroulé en présence de l'ambassadeur de Sa Majesté le Roi à Washington, Lalla Joumala Alaoui, les deux responsables ont également passé en revue d'autres questions d'ordre régional et international.
Rappelons que dans le sillage de la visite de travail de Bourita à Washington, les Etats-Unis ont réitéré que le plan d'autonomie au Sahara est «sérieux», «réaliste» et «crédible», en soulignant que ce plan est à même de satisfaire les aspirations des populations du Sahara «à gérer leurs propres affaires dans la paix et la dignité». «Nous maintenons qu'il (plan d'autonomie, NDLR) est sérieux, réaliste et crédible et qu'il est à même de satisfaire les aspirations des populations du Sahara à gérer leurs propres affaires dans la paix et la dignité», a affirmé Pablo Rodriguez, responsable au département d'Etat, dans une réaction à l'agence MAP-Washington.
Le plan marocain d'autonomie au Sahara «représente une approche potentielle en vue du règlement de la question du Sahara», a souligné le diplomate US. Par ailleurs, le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale s'est entretenu à la Maison-Blanche avec John Bolton, en présence de l'ambassadeur de Sa Majesté le Roi à Washington, Lalla Joumala Alaoui. Ces entretiens, qui se sont déroulés également en présence des proches collaborateurs de Bolton, ont porté sur le renforcement du partenariat stratégique bilatéral dans les différents domaines politique, économique et sécuritaire. Bourita et Bolton ont également évoqué les questions régionales, la situation en Afrique du nord et au Moyen-Orient. La question nationale a été parmi les sujets abordés lors de ces discussions. Ces rencontres interviennent à un moment où le Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations Unies (ONU) doit entamer le débat concernant la question du Sahara. Le périple américain de Bourita est crucial puisque les Etats-Unis d'Amérique président le Conseil de sécurité au cours de ce mois de septembre. Les membres du Conseil doivent notamment examiner un rapport sur la Minurso et esquisser les contours de son action future. Pour rappel, le Conseil de sécurité avait décidé de proroger le mandat de la mission onusienne de six mois seulement en avril dernier. C'est ce qui explique d'ailleurs la programmation d'une nouvelle réunion au cours de ce mois sur la question. En attendant, le Maroc attire l'attention sur le danger que représentent les milices du Polisario dans la région.
Le Royaume met également en garde contre les connexions des séparatistes avec l'Iran et le Hezbollah. «L'Iran veut utiliser son soutien au Polisario pour transformer le conflit régional entre l'Algérie et le Polisario d'un côté, et le Maroc de l'autre, en un moyen à même d'étendre son pouvoir en Afrique du nord et de l'Ouest, particulièrement dans les Etats de la côte atlantique», a expliqué Bourita dans une interview au site d'informations américain «Breitbart».
Le Polisario n'est qu'une partie de l'«approche agressive» de l'Iran vis-à-vis de l'Afrique du nord et de l'Ouest, a-t-il relevé, notant que le front séparatiste se veut une organisation «attractive» pour Téhéran et le Hezbollah. Etant donné le rôle central que le Polisario joue désormais dans les efforts qu'entreprend Téhéran en Afrique du nord et de l'Ouest, et à la lumière du soutien en 2006 de l'ancienne administration de George Bush au plan d'autonomie, «il est vital pour l'administration Trump de prendre des pas concrets pour faciliter sa mise en application».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.