Tunisie : Kais Saied et Nabil Karoui au second tour de la présidentielle anticipée    Heetch accompagne les auto-entrepreneurs    Sahara : La Grande Bretagne réitère son plein soutien au processus onusien et aux efforts du Maroc    Arbitrage, corruption à la CAF, rapport financier... Tout sur l'Assemblée générale de la FRMF    Le surfeur Ramzi Boukhiam qualifié pour Tokyo 2020    Global Teacher Conclave & Awards 2019 : Un Marocain primé    Affaire Griezmann: une sanction de 300 euros ou un huis clos pour le Barça    Sebta et Melilia. Les parlementaires de Vox veulent ériger un mur    Lancement officiel et adoption des recommandations de l'OMS    Agadir : Pour un meurtre, un chauffeur clandestin condamné à 20 ans de réclusion criminelle    Meknès : Il poignarde mortellement son voisin    «Le Roi : le Maroc de Mohammed VI », un livre pour comprendre le Royaume « au-delà des clichés »    Fête de l'Huma: Les chemins de l'Humanité!    Gestion migratoire : Le Commissaire de l'UA salue le rôle du Maroc    Logement social : La Cour des comptes identifie les failles    Ligue des Champions d'Afrique : RCA et WAC à un pas de la phase de poules    3e meeting du Barbe et Arabe-Barbe, championnats nationaux et Salon du cheval : La filière équine sur sa lancée    Mariage des mineures. Le verdict du CESE attendu demain    Marrakech à l'heure de l'Oriental Fashion Show    «Double face»: dans la peau d'un écrivain pas comme les autres!    Attribution du dépôt légal à plus de 4.300 ouvrages au cours des 8 premiers mois    Marrakech, Oasis des plus grands Djs du monde    Spoliation foncière : la lutte se poursuit    Administration publique : Le Maroc et Québec signent un accord    Nasser Bourita : La CEDEAO doit prendre le leadership dans la lutte contre le terrorisme    Iran : Le guide suprême exclut toute négociation avec les Etats-Unis    Brexit: La suspension controversée du Parlement britannique devant la Cour suprême    Sous pression, Angela Merkel dévoile sa stratégie climatique    Crise des migrants: Erdogan menace l'Union Européenne…    Audiovisuel : MBC5 veut rayonner sur le Maghreb    Soins auto-administrés : Le Maroc adopte les recommandations de l'OMS    Hajar Raissouni, la demande de liberté provisoire sera examinée jeudi    Sécurité pénitentiaire. Les raisons de la bérézina    Le Fonds de solidarité contre les évènements catastrophiques est en selle    Contrôle frontalier : Les fiches d'embarquement- débarquement supprimées    Journée mondiale de l'arthrose    Le glacier d'Aletsch pourrait disparaître d'ici à 2100    Ligue des champions : Liverpool rêve d'Istanbul et les clubs français d'exploit    Le choc entre les deux Olympiques débouche sur un nul    Réinsertion des détenus : Un slogan alléchant    Divers sportifs    Nasser Bourita : Le développement humain est la clé de la durabilité de l'action contre le terrorisme    Divers Economie    Déficit budgétaire de 33,5 MMDH à fin août    Rejet total de l'annexionnisme israélien par l'OCI    Ces stars qui se sont mariées en secret    "GTI", le prof de maths français qui rappe sur Pythagore    Brad Pitt en cosmonaute dans "Ad Astra"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Décollage du monde rural : 1 million d'hectares mobilisé au profit des petits agriculteurs
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 17 - 10 - 2018

Le ministère de l'agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts le reconfirme. Un million d'hectares sera distribué au profit des petits agriculteurs dans le but d'assurer le décollage du monde rural.
L'annonce faite par Aziz Akhannouch en marge de l'ouverture de la 11ème édition du Salon du cheval vient rappeler les hautes orientations royales prônées dans le discours prononcé, vendredi dernier, par Sa Majesté le Roi Mohammed VI à l'occasion de l'ouverture de la nouvelle session parlementaire d'automne.
Le Souverain a accordé à cette occasion un intérêt particulier à l'agriculture partageant ainsi l'ambition de voir émerger une classe moyenne rurale. Un projet qui permettra à la relève agricole d'investir dans ce secteur à forte valeur ajoutée. L'idée étant de permettre aux ayants droit de devenir propriétaires de terres agricoles, notamment les terres appartenant aux collectivités ethniques. Tel qu'il été souligné dans le discours royal, «la mobilisation de ces terres constitue un levier fort pour améliorer globalement le niveau de vie socio-économique particulièrement des ayants droit». Selon Aziz Akhannouch, les agriculteurs concernés seront appelés à optimiser l'exploitation de ces terres en tirant parti du soutien de l'Etat.
Le décollage du monde rural renforcera également le rôle de l'agriculture en tant que principal pourvoyeur d'emplois au Maroc. La communauté des 4 millions de personnes qui y opèrent actuellement devrait rapidement s'élargir et ce grâce aux initiatives qui seront déployées dans l'avenir. Le ministre de tutelle a réitéré l'engagement de son département ainsi que de l'ensemble des acteurs du secteur agricole à contribuer à la réalisation et la réussite de ce projet royal. L'état s'engage ainsi à accompagner les jeunes agriculteurs en leur assurant tous les moyens nécessaires pour la réalisation de leurs projets.
Au-delà du soutien financier, la formation professionnelle reste l'enjeu principal pour l'émergence d'une classe moyenne rurale. Un impératif qui pérenniserait le succès de ce grand projet promu par le Souverain. Rappelons que dans le discours inaugural de la session parlementaire d'automne, SM le Roi a appelé à une consolidation des acquis réalisés dans le domaine agricole et à la création de nouvelles activités génératrices d'emplois et de revenus, notamment en faveur des jeunes en milieu rural. «Le secteur agricole peut être un pourvoyeur d'emplois plus performant et un instrument plus efficace pour assurer les meilleures conditions de vie et d'établissement en milieu rural», peut-on lire dans le discours royal. La classe moyenne agricole doit, selon la Haute orientation royale, exercer sa double vocation de facteur d'équilibre et de levier de développement socio-économique à l'image de la classe moyenne urbaine et du rôle clé qui lui est dévolu. Le Souverain a, par ailleurs, ordonné au gouvernement de mettre au point des dispositifs innovants propres à inciter les agriculteurs à adhérer davantage à des coopératives et groupements agricoles productifs et à suivre des formations en matière agricole. Des opportunités d'emplois qui ne peuvent que renforcer davantage l'attachement des jeunes à la valorisation de leurs terres et à la préservation de leur vocation agricole.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.