Maroc. La SFI engagée pour stimuler la reprise économique    ONEE/BEI : un nouvel accord de financement de 37,5 millions d'euros    La CGEM élue membre du Conseil d'administration de l'Organisation Internationale du Travail    Brésil: le ministre de l'Environnement annonce sa démission    Dossier Hakimi: l'Inter Milan rejette les offres de Chelsea et du PSG    Covid-19: le Chili a vacciné 80% de la population cible    Prévisions météorologiques pour la journée du jeudi 24 juin 2021    Environ 48% des migrants exercent une activité professionnelle    L'Espagne inquiète du développement agricole au Sahara marocain    IFC va appuyer la mise en œuvre du Fonds Mohammed VI    Sahara Marocain: Quand John Bolton s'emmêle les pinceaux    Commémoration du 80ème anniversaire de l'agression de l'Allemagne nazie contre l'URSS.    L'ex-président Mohamed Ould Abdel Aziz écroué    Washington demande le retrait des forces étrangères    Politique. Le nomadisme n'est que la conséquence de la crise    L'Angleterre bat la République tchèque et s'adjuge la 1re place    Hakan Calhanoglu s'engage avec l'Inter Milan    Les Suns s'imposent sur un dunk à la dernière seconde    Sahara marocain : le plan d'autonomie, seule option pour une solution définitive    Bangkok : remise d'une décoration Royale à l'ex-ambassadeur de Thaïlande au Maroc    Maroc/Covid-19: le bilan de ce samedi 29 mai    HCP: La sécurité au Maroc attire les migrants    Ouverture des candidatures pour l'édition 2021    Oujda : première exposition individuelle de l'artiste peintre Fatiha Rabhi    Le 42e moussem d'Asilah, une manifestation pluridisciplinaire d'envergure    Paysage après le Covid...    Netflix : Steven Spielberg signe un contrat réaliser une série de films    LMN'ART : Débarquement immédiat !    Enseignement: la rentrée scolaire 2021/2022 fixée au 3 septembre    Maroc : les listes A et B mises à jour au moins deux fois par mois    Le variant Delta sème la terreur dans le monde    Les baisses des prix des billets coûteront 4,5 MMDH à l'état    Un autre Charles de Foucauld est parmi nous    PND : réunion consultative entre les partis représentés au Parlement et la CSMD    Banques: le besoin de liquidité se creuse à 72,6 milliards de DH en mai    Les Marines chantent la Marocanité du Sahara    Commerce électronique : QNET remporte trois trophées à l'échelle mondiale    À Genève, l'intégrité territoriale du Maroc plus que jamais appuyée    Maroc. Les greniers de Souss-Massa pourraient être les premières banques au monde    Trafic des armes à feu : l'administration Biden instaure des unités spécialisées dans certaines villes    Coupe arabe U20 : Djibouti – Maroc, les Lionceaux pour confirmer    SM Caen : Yacine Bammou se prépare pour son retour    Liverpool, un joyaux britannique sur le point de disparaître du patrimoine de l'Unesco    Le rallye-raid aura son championnat du monde en 2022    Le stage de Saint-Etienne au Maroc annulé    La CGEM élue membre du Conseil d'administration de l'OIT    Ismaïl Haniyeh, le leader du Hamas, chez le PJD    Démantèlement d'une cellule terroriste affiliée à l' »Etat islamique » s'activant dans la région de Marrakech-Safi (BCIJ)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les tricolores visent le titre
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 30 - 01 - 2003

La France entend conserver son titre de championne du monde de handball lors du mondial portugais.
L'équipe de France de handball a prouvé qu'elle a du répondant et une volonté de fer de rééditer l'exploit de 2001. Les Français, champions du monde en titre, sont venus facilement à bout d'une des équipes les plus coriaces de la scène hand-balistique mondiale, la Russie. Les champions olympiques se sont inclinés 31-15 dimanche pour leur dernier match du premier tour du mondial portugais.
La confiance des Tricolores en leurs chances de remporter leur deuxième titre mondial successif a pourtant été secouée la veille contre la Croatie. Ils se sont inclinés 22-23 dans un match durement disputé. « La défaite face à la Croatie avait fait mal, mais mes joueurs ont prouvé contre la Russie qu'ils ont non seulement du talent, mais qu'ils sont de grands professionnels», a souligné Claude Onesta, sélectionneur français.
Malgré cette défaite, le bilan du collectif bleu lors du premier tour est satisfaisant. Le sept français a glané quatre victoires en cinq matches : Contre l'Arabie Saoudite 30-23, face à la Hongrie 29-24, devant l'Argentine 35-18. La plus brillante demeure leur écrasante victoire face aux Russes, qui n'ont jamais subi un tel camouflet, une telle gifle dans un tournoi majeur. Les Français, qui se sont montrés solides physiquement et psychologiquement, solidaires, patients, réalistes et inspirés, ont paralysé les grands gabarits russes. Ils ont développé un handball empreint de modernité. Polyvalents, ils ont joué dans des secteurs où l'adversaire ne les attendait pas.
Les Tricolores ont également brillé lors de ce premier tour de compétition par leurs individualités, à l'image de la prestation du gardien de but Thierry Omeyer. Ce dernier a arrêté 19 des 33 tirs adverses lors de la rencontre face à la Russie, ce qui n'a pas manqué de donner confiance à ses co-équipiers.
Gregory Anquetil a fini meilleur marqueur de la soirée avec cinq buts pour autant de tentatives, alors que Bertrand Gille a lui aussi eu 100% de réussite en inscrivant quatre buts. Commentant les cinq premières sorties de son équipe, le coach français a insisté sur la notion de plaisir. «On est à contre-courant sur le plan défensif par rapport aux autres grandes nations, mais ce système donne tellement de plaisir avec un jeu aéré qui permet aux attaquants de pleinement s'exprimer... Et c'est communicatif puisque le public se passionne", a-t-il déclaré. Pour le compte du deuxième tour, la France évolue au sein du groupe 4 aux côtés de trois nations. Il s'agit de la Suède championne d'Europe et la Slovénie, premier et troisième du groupe D, et de la Hongrie que la France a battue au premier tour. Les Hongrois ont décroché leur qualification in-extremis. Ils ont profité de la victoire de l'Arabie Saoudite 31-30 sur l'Argentine pour gagner le quatrième billet qualificatif du groupe C au détriment des Sud-Américains.
La France et la Slovénie, créditées de deux points au départ de ce deuxième tour après leurs victoires respectives sur la Hongrie et la Suède au premier tour, devraient s'affronter mercredi à Espinho. Le match des Français contre la Suède est prévu pour ce jeudi. Le coach tricolore est très optimiste. «Mon équipe a fait le pari de l'ambition et on a l'intention d'aller au bout», a souligné Onesta. La formule du deuxième tour veut que les premiers des quatre groupes de quatre équipes du deuxième tour seront qualifiés pour les demi-finales samedi prochain à Lisbonne.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.