Un voisin, un destin    Concurrence. Le système doit s'améliorer    Edito : Succès retentissant    Immigration illégale et traite humaine : Arrestation de cinq individus à Imzouren    Tiznit : Une balle de sommation tirée pour neutraliser un récidiviste en état d'ébriété avancée    Le Maroc au Blockchain Summit à Londres avec la Britcham    Ala veille du G20 à Osaka, Guterres appelle à une croissance mondiale équitable    ONU-Sahara : Gabon, Bahrein et Burundi réitèrent leur soutien au Maroc    El Othmani se décerne un satisfecit devant les Conseillers    Allah, Sidna …et le foot !    BMCE Bank of Africa réalise une triple augmentation de capital de 4 milliards Dh !    Conseil de Surveillance d'Al Omrane qui maintient le cap    13è édition de « Grandes écoles pour tous » organisée par la Fondation AWB    Mauritanie: L'opposition conteste la victoire d'El Ghazouani    Encore une cellule terroriste démantelée    Eco-Médias remporte la Supradyn Cup    Enseignement: Les élèves condamnés à subir leur héritage social    MRE: Benatiq décline le dispositif 2019    Musiques sacrées du monde: Bilan «très positif» pour la 25e édition    Mawazine: Une pluie de stars    Le Nigéria décroche le premier ticket pour les huitièmes de finale    Le Onze national poursuit sa préparation au grand complet    Atal, Monsieur "je donne tout"    Le Cameroun confirme et le Ghana rate son entrée    Bonne tenue de l'activité du secteur de la pêche    Session de formation sur la démocratie participative    Rencontre entre la direction du parti et des acteurs associatifs, de différents horizons    Bouillon de culture    Nucléaire, Golfe : L'Iran semble jouer l'apaisement    Docteur Chafik Chraïbi, président de l'Association marocaine de lutte contre l'avortement clandestin    Alzheimer La faute à la circulation sanguine ?    Baccalauréat 2019 : La meilleure note au niveau national enregistrée dans la région de Rabat-Salé-Kénitra    La communication publique stratégique : Une légitimation organisationnelle des réformes    Insolite : Pirates informatiques    Avec ses cours de robotique, l'Arménie rêve d'un "futur hautement technologique"    Deux jours de fête sous le thème "La chanson marocaine, une expression esthétique et une identité"    Pour un développement de la culture de cinéma    Taza. Première édition du festival national de la chanson marocaine    Les choses sérieuses commencent !    CAN 2019 : les derniers jours d'Al Ahmadi avec les Lions de l'Atlas    Elissa : «J'aimerais bien chanter en dialecte marocain»    Conférence à Bahreïn: Un plan économique pour les Palestiniens, qui le rejettent    Brésil: la Cour Suprême va réexaminer le dossier «Lula»    Nucléaire, Golfe : l'Iran semble jouer l'apaisement    Nissan prêt à revoir avec Renault la structure d'une alliance en danger    SM LE ROI NOMME DE NOUVEAUX AMBASSADEURS : LA LISTE COMPLÈTE AVEC YOUSSEF AMRANI POUR UNE MISSION PRECISE    BMW transporteur officiel du Festival Mawazine    El Jadida : OCP organise dimanche la finale de son championnat de beach soccer    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Forum marocain du commerce : 1.325 recommandations pour développer le commerce
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 25 - 04 - 2019

Ce forum a mis en lumière les principales problématiques et pistes de réformes à même de permettre au commerce national d'atteindre son plein potentiel en plaçant au cœur de cette dynamique le rôle moteur du commerçant marocain, acteur central du développement.
Confronté aux défis posés par l'ouverture des marchés, les défis sociaux, économiques et de reconstruction, le secteur du commerce au Maroc fait l'objet à Marrakech d'une analyse minutieuse lors du Forum marocain du commerce qui se tient les 24 et 25 avril. Sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le ministère de l'industrie, de l'investissement, du commerce et de l'économie numérique organise cet événement qui se veut un espace d'échange et de débat dans lequel les différentes parties prenantes mutualiseront leurs connaissances du terrain pour délivrer des recommandations claires et réalisables. Il s'agit concrètement d'adopter une approche qui permet de fédérer et d'organiser le commerce marocain, tout en rassemblant les initiatives et en réformant la gouvernance sectorielle. Rassemblant plus de 1.000 participants et une trentaine de plates-formes de discussion et d'échange, ce forum a mis en lumière les principales problématiques et pistes de réformes à même de permettre au commerce national d'atteindre son plein potentiel en plaçant au cœur de cette dynamique le rôle moteur du commerçant marocain, acteur central du développement.
Le ministre de tutelle, Moulay Hafid Elalamy, s'est d'ailleurs longuement attardé sur ce point. Chiffres à l'appui, le ministre a fortement souligné l'importance du commerce et partant du commerçant dans l'économie nationale. Deuxième employeur au Maroc, il est pratiqué par 1,5 million de commerçants, soit 14% des travailleurs marocains. Son importance est telle que 65% des dépenses des ménages lui sont consacrées.
Dans un environnement en perpétuelle mutation, le secteur du commerce s'est nettement développé. Les unités commerciales sont passées de 147 en 2011 à 575 en 2018. Quant aux franchises elles sont actuellement au nombre de 745. Toutefois, ce développement s'accompagne paradoxalement par certains points de blocage qui entravent aujourd'hui l'épanouissement du secteur en général et du petit commerçant en particulier. Dans ce sens, un travail de concertation régionale réalisé en amont dans les 12 régions du Royaume a permis de réunir près de 9.400 participants pour aboutir à des recommandations qui visent à libérer le potentiel commercial du Maroc et lui permettre de relever les défis posés par l'ouverture des marchés.
«Les suggestions et recommandations faites par les organisations professionnelles, les syndicats et tous les acteurs impliqués au nombre de 1.325 recommandations, constitueront sans aucun doute un pilier très important dans le développement d'une vision globale visant à promouvoir ce secteur vital pour l'économie nationale», explique Moulay Hafid Elalamy. La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), présente en la personne de son président Salaheddine Mezouar, a également élaboré un mémorandum comprenant 76 recommandations visant à développer le secteur du commerce.
En abordant toutes les questions centrales du commerce national, cet événement se donne l'ambition de constituer un tournant historique pour le secteur en dessinant les contours d'une nouvelle orientation stratégique, d'une nouvelle vision du commerce qui accélère la vocation du Maroc à s'ériger définitivement en «Hub» panafricain à vocation globale.
«Notre objectif ultime est de faire en sorte que le pouvoir d'achat du consommateur marocain et la protection de ses droits soient améliorés et que le secteur soit un secteur d'excellence dans lequel le petit commerçant est le pilier», précise le ministre.
Et d'ajouter : «Il est nécessaire d'élaborer une stratégie globale pour encadrer et faire face à la croissance de ce secteur, en réponse aux besoins des acteurs économiques, en particulier des commerçants à l'instar des autres secteurs clés de notre économie».
Le commerce joue, en effet, aujourd'hui, un rôle clé dans le modèle de développement national. C'est dans ce cadre que s'inscrivent aujourd'hui les efforts pour contribuer à la mise en œuvre d'une nouvelle stratégie nationale qui permettra au secteur de jouer pleinement son rôle dans le développement du pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.