Coronavirus : le Maroc s'engage sur le plan africain en mettant à contribution son expérience et expertise    UNAF U21 : les lionnes de l'Atlas s'acharnent sur l'Algérie (2-0)    Barça: le quadruplé retentissant de Messi face à Eibar (VIDEO)    Al-Kass Cup: l'Académie Mohammed VI s'incline face au Real Madrid (VIDEO)    PAM : le 25ème Conseil national du PAM aura lieu le 7 mars    Accident mortel dans les environs de Ouarzazate    Des installations du tramway de Casablanca sérieusement endommagées (PHOTOS)    Hamza monbb : des aveux mettent à mal les soeurs Batma    Australie : le Maroc à l'honneur au Festival multiculturel de Canberra    Mutandis Auto réduit ses parts dans Immorente Invest    Paradis fiscaux: le Maroc peut mieux faire    Coronavirus: les Marocains rapatriés de Wuhan ont quitté l'hôpital (VIDEO)    Un conseiller du PJD arrêté à la frontière pour faux et usage de faux    Lourde sanction contre les supporters de Dortmund    PAM : des dirigeants du parti refusent de participer au bureau politique formé par Abdellatif Ouahbi    Crédit du Maroc dresse le bilan de son plan stratégique CAP 2020    Violence scolaire : Les nouvelles approches du ministère, selon Amzazi    Blocage de l'adoption du code pénal, la sèche mise au point de Ben Abdelkader    Mehdi Lahlou : les banques islamiques ne sont aucunement différentes des banques classiques    Agadir : mise en échec d'une tentative de trafic de cigarettes et de tabac à narguilé    Une voiture interceptée à l'entrée de Salé    Equipementiers Une 4e usine pour TE Connectivity    L'autre guerre    Les Panafricaines alertent sur l'urgence climatique    Top mondial YouTube: Zouhair Bahaoui cartonne avec son nouveau clip (VIDEO)    Azilal : le parc jurassique ouvrira ses portes fin mars    Le Maroc prêt à apporter au Qatar tous les moyens humains et logistiques pour réussir le Mondial-2022 de football    Le mouvement de contestation populaire né il y a un an en Algérie cherche son second souffle    L'Allemagne renforce les mesures de sécurité après l'attentat raciste de Hanau    Dans le bagage des candidats à la Maison Blanche il y a aussi… des casseroles    Tout comme le patrimoine marocain en général : La judaica marocaine a souffert du pillage à travers le temps    Le Maroc, terre d'un patrimoine ancestral : Les trésors juifs de Casablanca    Adieu Abdeslam Alla    Le HCP note une baisse de 0,1% de l'indice des prix à la consommation    La déconstruction d'un mythe    U.E: Les «villes libres» réclament des subventions…    ONU : Omar Hilale briefe le Conseil de sécurité sur sa visite en RCA    Le coronavirus pourrait coûter jusqu'à 30 milliards de dollars au secteur aérien    Mohamed Benchaâboun: « Tous les indicateurs montrent que la dette marocaine est soutenable »    L'ambassadrice des Pays-Bas se félicite de l'intégration des MRE dans la société néérlandaise    Appel à la consécration d'une justice citoyenne    La Commission de la programmation n'en fait qu'à sa tête    Divers sportifs    Achraf Hakimi et son retour au Real Madrid    La Commission européenne salue les efforts du Royaume en matière de réformes fiscales    L'industrie du cinéma a été plus inclusive en 2019 que lors de la décennie précédente    Le CCM dévoile les jurys du 21ème Festival national du film de Tanger    L'espoir du rap Pop Smoke abattu chez lui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Forum marocain du commerce : 1.325 recommandations pour développer le commerce
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 25 - 04 - 2019

Ce forum a mis en lumière les principales problématiques et pistes de réformes à même de permettre au commerce national d'atteindre son plein potentiel en plaçant au cœur de cette dynamique le rôle moteur du commerçant marocain, acteur central du développement.
Confronté aux défis posés par l'ouverture des marchés, les défis sociaux, économiques et de reconstruction, le secteur du commerce au Maroc fait l'objet à Marrakech d'une analyse minutieuse lors du Forum marocain du commerce qui se tient les 24 et 25 avril. Sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le ministère de l'industrie, de l'investissement, du commerce et de l'économie numérique organise cet événement qui se veut un espace d'échange et de débat dans lequel les différentes parties prenantes mutualiseront leurs connaissances du terrain pour délivrer des recommandations claires et réalisables. Il s'agit concrètement d'adopter une approche qui permet de fédérer et d'organiser le commerce marocain, tout en rassemblant les initiatives et en réformant la gouvernance sectorielle. Rassemblant plus de 1.000 participants et une trentaine de plates-formes de discussion et d'échange, ce forum a mis en lumière les principales problématiques et pistes de réformes à même de permettre au commerce national d'atteindre son plein potentiel en plaçant au cœur de cette dynamique le rôle moteur du commerçant marocain, acteur central du développement.
Le ministre de tutelle, Moulay Hafid Elalamy, s'est d'ailleurs longuement attardé sur ce point. Chiffres à l'appui, le ministre a fortement souligné l'importance du commerce et partant du commerçant dans l'économie nationale. Deuxième employeur au Maroc, il est pratiqué par 1,5 million de commerçants, soit 14% des travailleurs marocains. Son importance est telle que 65% des dépenses des ménages lui sont consacrées.
Dans un environnement en perpétuelle mutation, le secteur du commerce s'est nettement développé. Les unités commerciales sont passées de 147 en 2011 à 575 en 2018. Quant aux franchises elles sont actuellement au nombre de 745. Toutefois, ce développement s'accompagne paradoxalement par certains points de blocage qui entravent aujourd'hui l'épanouissement du secteur en général et du petit commerçant en particulier. Dans ce sens, un travail de concertation régionale réalisé en amont dans les 12 régions du Royaume a permis de réunir près de 9.400 participants pour aboutir à des recommandations qui visent à libérer le potentiel commercial du Maroc et lui permettre de relever les défis posés par l'ouverture des marchés.
«Les suggestions et recommandations faites par les organisations professionnelles, les syndicats et tous les acteurs impliqués au nombre de 1.325 recommandations, constitueront sans aucun doute un pilier très important dans le développement d'une vision globale visant à promouvoir ce secteur vital pour l'économie nationale», explique Moulay Hafid Elalamy. La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), présente en la personne de son président Salaheddine Mezouar, a également élaboré un mémorandum comprenant 76 recommandations visant à développer le secteur du commerce.
En abordant toutes les questions centrales du commerce national, cet événement se donne l'ambition de constituer un tournant historique pour le secteur en dessinant les contours d'une nouvelle orientation stratégique, d'une nouvelle vision du commerce qui accélère la vocation du Maroc à s'ériger définitivement en «Hub» panafricain à vocation globale.
«Notre objectif ultime est de faire en sorte que le pouvoir d'achat du consommateur marocain et la protection de ses droits soient améliorés et que le secteur soit un secteur d'excellence dans lequel le petit commerçant est le pilier», précise le ministre.
Et d'ajouter : «Il est nécessaire d'élaborer une stratégie globale pour encadrer et faire face à la croissance de ce secteur, en réponse aux besoins des acteurs économiques, en particulier des commerçants à l'instar des autres secteurs clés de notre économie».
Le commerce joue, en effet, aujourd'hui, un rôle clé dans le modèle de développement national. C'est dans ce cadre que s'inscrivent aujourd'hui les efforts pour contribuer à la mise en œuvre d'une nouvelle stratégie nationale qui permettra au secteur de jouer pleinement son rôle dans le développement du pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.