411 milliards de DH pour soutenir les plans de développement régional    Université d'été pour les jeunes chercheurs à Essaouira    Oxfam monte au créneau    L'insoutenable quotidien des saisonnières marocaines en Espagne    La Bourse de Casablanca en bonne mine    L'opposition algérienne pose des conditions au dialogue proposé par le pouvoir    Boris Johnson ultra-favori dans la course à Downing Street    Pinot maître des Pyrénées au Tour de France    Fraser-Pryce et Obiri ont fait le show au meeting de Londres    Bale sur le départ    Divers    La loi relative à la lutte contre la traite des êtres humains disséquée à Agadir    Bouillon de culture    Les arts de la rue s'invitent à Laâyoune    "Avengers: Endgame", le film aux plus grosses recettes de l'histoire    Maroc Telecom enregistre près de 63 millions de clients    Le secteur bancaire confirme sa résilience en 2018    Alerte Météo : Il va pleuvoir dans plusieurs villes au Maroc    Lekjâa convoque la famille du football marocain à Skhirat    Comicom introduit la marque indienne Mahindra au Maroc    L'Europe se prépare à une nouvelle canicule, Paris en alerte    La Jordanie réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc    Football    Loi-cadre sur l'enseignement    Tenue du gala international de boxe professionnelle à El Jadida    Des centaines d'Algériens sont bloqués au Caire    Point de vue : Hanane, Reda… et tant d'autres !    Victoire de la sélection algérienne en finale de la CAN 2019    Actes de sabotage et de vandalisme à Lâayoune    El Otmani en visite à Dakhla-Oued Eddahab    Le Maroc présent à la Foire internationale du livre de Lima    Dar El Bacha accueille l'exposition « Etoffe des sens, résonnances, Serge Lutens, Yves Saint Laurent »    Festival international Jawhara : Le retour de Cheb Bilal    Proscrire la violence!    CNDH: Au nom du principe de la pluralité    Festival des huîtres de Qualidia    Avortement d'une tentative de trafic de 345 kg de chira à Bab Sebta    Ukraine: Vers une majorité absolue au Parlement du parti du président Zelensky    La colère gronde à Hong Kong après les agressions brutales de manifestants    Laâyoune : Ouverture d'une enquête…    Un vibrant hommage rendu à Husseïn Chaâbi par la ville de Laâyoune    Akhannouch promet de solliciter le portefeuille de la santé en 2021    Décès directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique Yukiya Amano    La course à Downing Street s'achève, Boris Johnson ultra-favori    BCIJ : Arrestation à Meknès d'un terroriste franco-marocain    La traite humaine nargue la loi 27-14    Une approche qui n'est pas du goût de tous    Béni Tadjit et la parade des prétendants !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mohammedia : Elle invente son kidnapping pour passer la nuit avec son ex-fiancé
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 19 - 06 - 2019

Sur le réseau social, Facebook, elle vient, ce vendredi 7 juin, de lancer un appel de détresse pour retrouver sa sœur, qui selon elle, a disparu dès qu'elle s'est éloignée de la résidence 9 juillet située à la Cité portant le même nom, sise non loin du boulevard Allal El Fassi, à Mohammedia.
Dans son post, elle précise que sa sœur, âgée de dix-neuf ans, vient de l'informer par téléphone qu'une voiture de couleur noire à bord de laquelle il y a deux quadragénaires, suit ses pas depuis qu'elle est sortie de l'école privée où elle poursuit ses études en coiffure. Après quoi, le téléphone de sa sœur s'est éteint, a-t-elle ajouté. Elle accompagne son post de la photo de sa sœur tout en priant tous ceux qui ont la moindre information sur elle de contacter sa famille ou la police.
Le même jour, vendredi, elle alerte la police à Mohammedia qui ouvre aussitôt une enquête en publiant la photo de la fille disparue à travers les services de la sûreté du Royaume.
Une information faisant état que la fille disparue a été retrouvée, samedi matin, 8 juin, en pleine rue de la région d'Al Mansouria, située à quatre kilomètres de la cité des fleurs, a été lancée par les gendarmes d'Al Mansouria. Selon l'information, la fille a été retrouvée sans connaissance, dans un état lamentable, vêtue de haillons et présentant des blessures. Elle a été évacuée vers le service des urgences de l'hôpital Mohammed Ben Abdellah pour subir les soins nécessaires. Qui l'a kidnappée et pour quelle raison puisque les soi-disant ravisseurs n'ont réclamé aucune rançon…?
Cette fille qui vient de décrocher un diplôme en coiffure a affirmé aux enquêteurs que deux quadragénaires qui étaient à bord d'une voiture noire l'ont kidnappée, l'ont conduite vers une forêt à Al Mansouria pour la violenter. Une version qui était loin de convaincre les enquêteurs de la PJ de Mohammedia. Martelée de questions, elle leur a révélé une autre version en prétendant qu'elle a passé la nuit chez une amie. Pourquoi ne l'a-t-elle pas dit alors dès le départ ? Les policiers soupçonnaient autre chose. Les interrogations pleuvaient. Et voilà que la fille sort une troisième version des faits. Après une rupture qui a duré plusieurs mois avec le jeune homme qui l'avait demandée en mariage, il lui téléphone ce vendredi 7 juin. Son cœur bat la chamade, elle s'empresse de répondre à son appel. Il la conduit, à bord de sa voiture, vers la forêt d'Al Mansouria où ils restent quelques heures avant d'aller chez l'un des ses amis pour passer la nuit chez lui.
Le lendemain matin, ils ont décidé d'inventer cette histoire de kidnapping. Pour que le scénario soit bien ficelé, elle a déchiré ses vêtements et s'est fait blesser. Son ex-fiancé l'a déposée juste à côté de la forêt d'Al Mansouria, au niveau de la station de péage avant de disparaître.
Elle a révélé aux enquêteurs qu'elle a oublié son sac à main chez l'ami de son ex-fiancé et son smartphone à bord de la voiture.
La fille a été gardée en détention préventive et son ex-fiancé a été arrêté pour qu'ils soient, tous les deux, présentés devant le procureur du Roi près le tribunal de première instance de Mohammedia poursuivis en état d'arrestation pour fausses déclarations concernant un crime qui n'a jamais été commis et révélation de fausses preuves concernant un crime fictif.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.