Kénitra: des motards utilisent leurs armes de service pour arrêter un récidiviste    Création d'un centre d'accueil pour les MRE à Tanger    Installation des agents d'autorité nouvellement nommés    Tanger : Un centre d'accueil pour la diaspora marocaine    Remaniement: Divisions de la majorité et compétences rares    Le Japon affiche de nouvelles ambitions africaines    Fête de la Jeunesse: Fini les cérémonies officielles…    Un Conseil de gouvernement jeudi prochain    Insolite : Mystérieux bienfaiteur    La Bourse de Casablanca clôture juillet en bonne mine    Le taux moyen de remplissage des barrages avoisine les 57% au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima    Création d'entreprises : 50.135 nouvelles entités au premier semestre    Grève de 48 heures des médecins du secteur public    Equipements télécoms : Le processus d'agrément dématérialisé    Télédéclarations: la CNSS s'associe aux banques participatives    Exploration pétrolière: Jeu de chaises musicales sur le permis Anoual    En Libye, la peur de finir à la rue après avoir fui les combats    Réfugiés: Le ras-le-bol des pays voisins de la Syrie, après 8 ans de guerre    Le commerce mondial des marchandises pique du nez au troisième trimestre    Commerce: Trump vante la perspective d'un accord « fantastique » avec Londres après le Brexit    Gibraltar autorise le pétrolier iranien à partir malgré la tentative américaine de blocage    Hong Kong, passerelle entre Pékin et le monde, malgré l'essor économique chinois    Les utilisateurs d'Instagram pourront bientôt signaler les « Fake News »    Taux négatifs    Coupe arabe Mohammed VI des clubs champions : L'IRT décidé à franchir le tour préliminaire    Fouzi Lekjaa Objectif : Qualifier l'EN au Mondial et au dernier carré de la CAN    Coupe du Trône : Tirage au sort fatal pour au moins sept clubs de la D1    Championnat de Portugal : Adel Taarabt renoue avec Benfica jusqu'en 2022    Kitesurf : Dakhla à l'heure de la 5ème édition de «Dakhla Downwind Challenge»    Athlétisme : Des records du monde en danger    Neymar convoqué pour les prochains matches amicaux du Brésil    Vahid Halilhodzic prend officiellement les commandes de la sélection nationale    De nouveaux ambassadeurs du Qatar et de la Finlande à Rabat    Myrtilles : Cet aliment miracle réduit le risque d'Alzheimer et d'infarctus    Augmentation du nombre de bénéficiaires de l'Entraide nationale    Divers    Fès: L'UEMF s'allie à l'Ecole polytechnique    La Marine Royale saisit 4 tonnes de chira au large d'Assilah    Vol de médicaments de l'hôpital multidisciplinaire d'Azrou : Un récidiviste interpellé    Tanger : Deux arrestations dans une affaire de coups et blessures ayant entraîné la mort d'une personne    Réhabilitation du cimetière juif d'El Jadida    Le film culte "Apocalypse Now" ressort dans une nouvelle version    Depuis sa cellule, MHD rend un hommage déchirant à Dj Arafat    Une MasterClass pour former les musiciens en herbe    Casablanca: Où sont les autorités et la Cour des comptes?    «Le festival Bab Souss» du 23 au 25 août    Pour présenter ses vœux de l'Aïd Al Adha : Karima Skalli lance «Alhawa rachiki»    Fast and furious : Hobbs et Shaw assurent l'intérim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Jazzablanca : 80% des festivaliers ont un accès gratuit
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 20 - 06 - 2019

Le festival fera découvrir de nouveaux artistes aux côtés des têtes d'affiche internationales, qui se produisent souvent pour la première fois au Maroc, voire en Afrique. Dans ce sens, Jazzablanca propose en 2019 une programmation alliant musiciens de renommée internationale, découvertes du monde et artistes marocains.
Ce sont 80% des festivaliers qui ont un accès gratuit au Festival Jazzablanca. Un accès offert à travers la scène BMCI, sponsor officiel de cette manifestation. Ce chiffre est précisé, mardi à Casablanca, lors d'une conférence de presse consacrée à la présentation de la 14ème édition de cet événement qui se tiendra désormais en début juillet, soit du 2 au 7, après une programmation printanière. Ce passage à l'été est accompagné de plein de nouveautés dans les différents sites du festival. Ainsi, le Village Samsung à l'Hippodrome Casa-Anfa renforce son dispositif et devient encore plus festif. En détail, ce village ouvrira ses portes en journée avec de nouveaux aménagements, différents espaces pour ateliers enfants, proposés par la Fondation TGCC, Coda & Eco Jeunes, 3 master class, 2 conférences, des concerts à midi, des aires de jeux, une multitude de stands de restauration ainsi qu'une belle sélection de créateurs dans les domaines de la mode et du design. Mieux encore, ce village abritera trois concerts par soir. Dans ce sens, la programmation de la scène de ce Village gagne aussi en longueur et en qualité, alternant grands noms du jazz et découvertes musicales exceptionnelles. De plus, pour la deuxième année consécutive, la Fondation BMCI réitère son initiative sociale en installant à l'Hippodrome Casa-Anfa un espace associatif. L'occasion pour les festivaliers d'être sensibilisés aux causes soutenues dans le domaine de la solidarité et d'agir en contribuant financièrement ou autre à améliorer la situation des populations fragilisées.
Et ce n'est pas tout. Jazzablanca ajoute une nouvelle scène dédiée à la musique électronique. La nouvelle scène «Le Roof» est située à l'Hippodrome Casa-Anfa. Pensée comme un Rooftop, avec vue imprenable sur le golf et Casablanca, cette scène proposera chaque soir des DJs nationaux et internationaux.
Quant aux concerts de la scène BMCI, accessibles gratuitement sur la Place des Nations Unies, ils se dérouleront sur 6 jours au lieu de 3. Confirmant ainsi la volonté de Jazzablanca Festival et de la Fondation BMCI d'offrir plus d'animation dans la ville.
Dans l'ensemble, le festival se déroulera sur 6 jours, dans 2 lieux, où prennent place 5 scènes. Outre l'Hippodrome Casa-Anfa, qui abritera la scène Anfa qui accueillera les têtes d'affiche internationales, les scènes Village Samsung & Jazz Club, ainsi que le Roof, la place des Nations Unies accueille la scène BMCI qui sera animée par deux artistes par soir pendant 6 jours avec un accès gratuit.
De plus, le festival fera découvrir de nouveaux artistes aux côtés des têtes d'affiche internationales, qui se produisent souvent pour la première fois au Maroc, voire en Afrique. Dans ce sens, Jazzablanca propose en 2019 une programmation alliant musiciens de renommée internationale, découvertes du monde et artistes marocains. Parmi ces derniers, sont présents les 15 groupes de musiciens sélectionnés suite à l'appel à candidatures lancé au mois de mars. Ils se produiront en premières parties sur la scène du Village Samsung et sur la scène BMCI. Au total, ce sont ainsi 58 concerts, 40 groupes d'artistes, 200 musiciens de 14 nationalités qui viendront animer cette belle semaine casablancaise aux rythmes du jazz, de la soul, du funk, du groove, du rock et des musiques électroniques. En détail, le festival démarrera le mardi 2 juillet sur la scène Anfa avec le légendaire groupe d'Indie pop écossais Franz Ferdinand. Le lendemain, c'est la merveilleuse Calypso Rose qui viendra enchanter l'Hippodrome Casa-Anfa avec ses sonorités calypso joyeuses. Jeudi 4 juillet, Michael Kiwanuka, le nouveau phénomène folk soul britannique, prendra possession de la scène.
Vendredi 5 juillet, place à la Pop electro, avec les talentueux Metronomy.
Samedi, c'est le parrain de la funk et du jazz, le grand Maceo Parker, qui enflammera la scène.
Enfin, la scène Anfa brillera dimanche 7 juillet, sous les sons disco-funk d'Al McKay, leader de la formation mythique Earth, Wind and Fire.
Sur la scène BMCI, pendant 6 jours au lieu de 3, la programmation sera éclectique et fera profiter le public de musiques et de cultures du monde entier. Le mardi 2 juillet, le concert d'ouverture de la scène BMCI se fera sous les sonorités gnaouies de l'extraordinaire Mehdi Nassouli. Mercredi 3 juillet, ce sont les huit membres d'Atlantic Soul Orchestra, tout droit venus de Londres, qui débarquent à Casablanca.
Le lendemain, la scène gratuite reçoit l'étonnant groupe français NoJazz.
Vendredi, le beatmaker et producteur de hip hop et de funk français Guts sera de retour à Jazzablanca.
Puis, samedi 6 juillet, place à l'immense Aziz Sahmaoui et à sa formation University of Gnawa.
Enfin, dimanche, les concerts de la scène BMCI festival seront clôturés avec l'impressionnante énergie de la formation Hypnotic Brass Ensemble. Chaque soir, les premières parties des concerts de la scène BMCI seront assurées par les talents locaux marocains et africains, lauréats de l'appel à candidature que lance le festival chaque année. Mardi 2 juillet avec la formation congolaise basée à Casa, Coton d'Afrik & The Sailors (Afrobeat Rumbatock) ; mercredi avec le groupe Rock-But (Maroc / Rock Fusion) ; jeudi avec Albert Cohen & The Hurricane (Blues Rock) ; vendredi avec l'auteur-compositeur bassiste et chanteur ivoirien Arnaud N'Gaza (Afro/ Jazz); samedi avec Soul Mussango (Côte d'Ivoire/Jazz Groove) et dimanche avec la talentueuse formation Génération Taragalte (Maroc/Desert Blues).
Quant au programme «off» du festival, il offre plein d'activités gratuites à découvrir sur place.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.