Coronavirus : 1.230 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 33.237 cas cumulés dimanche 9 août à 18 heures    Rentrée scolaire: le ministère réagit à des informations « erronées »    L'ANAPEC ouvre son agence universitaire à Casablanca : Elle est opérationnelle à partir du mois d'octobre    Manchester City bourreau du Real de Zidane    USA : Trump promulgue par décret un nouveau plan d'aide économique    Responsabilité et démission    La Bourse de Casablanca en hausse    Au bord du naufrage!    La FIDHOP s'oppose au 3e mandat de Ouattara    «Les petits porteurs ont aussi soutenu le MASI»    Le Bayern et le Barça en quart !    Botola: Le Raja de Casablanca leader    Maroc Télécom a boosté les revenus des sociétés de bourse en 2019    De la nécessité des évolutions structurelles des écosystèmes et des chaînes de valeur    El Otmani: La situation épidémiologique connaît des évolutions inquiétantes    Coronavirus: 23 joueurs et membres du staff de l'Ittihad de Tanger testés positifs    Paraguay : Ronaldinho et son frère bientôt libérés    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination!    Beyrouth : l'initiative royale vue par un journaliste libanais    Colombie: Arrestation de l'ancien président Alvaro Uribe    Les femmes plus que les hommes?    «De l'encre sur la marge» de M'barek Housni    Casablanca à l'heure de son premier festival de Hip-Hop «On-line»    La terre a de nouveau tremblé en Algérie    Le nouveau khalife général de la famille tidjane Niass remercie le Roi Mohammed VI    Un dimanche chaud dans la majeure partie du Maroc    Liban : des Libanais remercient le Roi Mohammed VI    212 Founders s'impose parmi les leaders en Afrique    France: Une explosion fait 8 blessés à Antibes    Météo : la saison des ouragans 2020 sera pire que prévu dans l'Atlantique    Liban Message plein d'émotion de Majda Roumi au milieu des décombres (Vidéo)    Laâyoune: les marins soumis aux tests de dépistage    Rabat: une nouvelle expo au Musée Mohammed VI    Marrakech: la DGSN met la main sur trois criminels    Marrakech dans le top 25 de « TripAdvisor »    C1- Classement des buteurs: Lewandowski conforte son avance    Un matelas anti covid-19 pour Messi    La Botola a désormais un nouveau leader    Fonds d'investissement stratégique : le décret arrive au parlement    Explosions au Liban: Moulay Hicham et Cheikh El Kettani blessent les Libanais    Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité des Nations unies, Christoph Heusgen    Des fresques murales égaient la kasbah de Bni Ammar    Casey Affleck, en père protecteur dans un monde sans femmes dans "Light of My Life"    "Même pas mort", nouveau roman de Youssef Amine El Alamy    Explosion de Beyrouth : L'aide humanitaire marocaine remise    Le philosophe Bernard Stiegler n'es plus (vidéo)    Le président de la Chambre des représentants reçoit l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat    L'élan de conscience se renforce au Parlement européen au sujet du détournement de l'aide humanitaire par le Polisario et l'Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sécurité sanitaire : L'ONSSA suspend les inspections dans les abattoirs non conformes
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 08 - 07 - 2019

L'Office a tenu son conseil d'administration le 4 juillet à Agadir
A l'approche de l'Aid Al Adha, l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) a décidé de suspendre l'inspection vétérinaire dans les abattoirs qui ne sont pas conformes aux normes en vigueur en matière de sécurité sanitaire. Cette décision a été appuyée par le conseil d'administration de l'Office qui s'est tenu le 4 juillet à Agadir sous la présidence du ministre de l'agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.
L'ONSSA signale qu'à l'occasion d'Aïd Al Adha, 223.000 éleveurs ont été enregistrés jusqu'à présent auprès des services vétérinaires de l'ONSSA contre 138.000 l'année dernière, ce qui représente une hausse de 62%. S'agissant du virus de la fièvre aphteuse, l'ONSSA rasure en signalant que «la maladie, en tant que menace sur les élevages, est aujourd'hui maîtrisée et le travail sur le terrain se poursuit afin de traiter et lutter contre la présence de ce virus en profondeur». Il faut rappeler que depuis l'apparition du virus en janvier 2019, l'ONSSA a pris toutes les mesures préventives pour protéger le cheptel national et a renforcé la vigilance à travers tout le territoire national. Ces mesures ont porté sur l'abattage et la destruction de tous les bovins et ovins des exploitations infectées par l'épidémie, le nettoyage et la désinfection des exploitations, le respect des mesures de biosécurité par les personnes et le matériel entrant et sortant des exploitations.
L'Office a aussi procédé à la vaccination de tous les bovins autour des foyers de l'épidémie. Ainsi, deux campagnes de vaccination des bovins et leur extension à l'ensemble du cheptel ovin et caprin national ont été organisées jusqu'à présent. Par ailleurs, les administrateurs ont pris connaissance du programme de l'ONSSA relatif au contrôle des pesticides utilisés sur les fruits et les légumes et les aromates, notamment la menthe. A ce sujet, l'Office indique que d'importantes opérations de contrôle ont été menées suite au constat d'abus dans l'usage des substances de traitement phytosanitaire non autorisées.
Un contrôle sanitaire renforcé avait été mis en œuvre dans les principales régions productrices de la menthe, à savoir la région de Rabat-Salé-Kénitra, Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Casa-Settat, Souss-Massa, Marrakech-Safi et Fès-Meknès. Il faut rappeler que l'ONSSA, en collaboration avec les autorités locales, avait procédé à la destruction des cultures de champs de menthe ayant été traitées par des pesticides non autorisés pour cette culture afin d'éviter sa commercialisation sur les marchés nationaux. Les membres du conseil ont également pris connaissance des avancées réalisées au niveau de la mise en conformité des entreprises agroalimentaires. L'ONSSA a délivré en 2018, 1.038 nouveaux agréments et autorisations sanitaires pour les entreprises agroalimentaires. Une campagne de recensement de ces établissements en vue de leur évaluation et agréments sur le plan sanitaire est programmée. Il faut aussi relever que la lutte contre les maladies végétales et animales figure parmi les points importants qui ont été examinés lors du conseil. Concernant la cochenille qui a touché de manière fulgurante le cactus, une expérience pilote dans la région de Rhmana a été menée dans laquelle les exploitants ont procédé au traitement des cultures, ce qui a permis de déclarer 239 ha «indemnes» dans cette localité.
Des programmes de développement de plants résistants sont également en cours de développement en collaboration avec la recherche. Le directeur général de l'ONSSA a aussi mis en exergue les efforts déployés dans la surveillance pour éviter l'introduction de certains ravageurs et maladies de quarantaine tels que le virus de la Tristeza des agrumes et la bactérie xylella fastiodiosa, le virus de la sharka et la mouche des pêches.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.