Remaniement ministériel: Mohammed VI reçoit El Othmani en audience    Meknès: arrestation de deux frères pour transfert de fonds à des combattants en Syrie et en Irak    La DGST rejette l'authenticité de deux documents qui lui sont attribués    Karina Sebti, nouvelle DG de Management de transition en France    Zakaria Fahim: " Le nouveau modèle de développement doit encourager entrepreneuriat"    Résultats financiers : Auto Hall tire son épingle du jeu en S1    Japon: Pas de procès pour Ghosn avant avril 2020    Quasi-stagnation de l'indice des prix en août selon le HCP    Un atelier clandestin de fabrication de sacs plastiques démantelé à Mohammédia    10 millions d'écoliers, élèves et étudiants au Maroc    BMCE Bank Of Africa dément les allégations fallacieuses de Maghreb Confidentiel et Afrique Intelligence    Mariage des mineures: Comment en venir à bout?    Brèves    Remaniement : le RNI reste dans le prochain gouvernement    Le Maroc participe à une grande opération de l'Interpol    Contrôle politique et autonomie des organismes publics    Tension au Congrès autour du signalement d'un lanceur d'alerte impliquant Trump    Insolite : Plus de jours fériés    Zidane face aux vents contraires après son pire naufrage au Real    Ligue Europa : Arsenal, Man United et Séville frappent d'entrée    Pour le Onze marocain, le chemin de Yaoundé passe en premier par Blida    Eclairage à Rabat sur les vertus de la médecine traditionnelle chinoise    Les dindes de Tnine Chtouka !    L'EMSI organise le 4ème Congrès international SysTol    Très chère 2M ! "La deuxième chaîne nous rassemble" Peut-être bien, mais à quel prix ?    Divers    Habib El Malki s'entretient avec le directeur du FNUAP pour la région arabe    U2 en concert en Inde    Les incroyables révélations de Sinéad O'Connor    L'hologramme de Whitney partira en tournée en 2020    Tension au Congrès autour du signalement d'un lanceur d'alerte impliquant Trump    Raja-Hilal Al Qods : Deux joueurs empêchés par Israël de jouer au Maroc    Il fait l'actu : Mohamed Karim Mounir, PDG de la BCP    Vidéos. L'Espagne célèbre la journée mondiale de la Paella    Loi cadre de l'enseignement. Une commission gouvernementale pour fixer les priorités    100 ans de l'aéropostale : Une exposition met en avant le rôle du Maroc dans l'histoire de l'aviation    Alerte météo : Averses orageuses localement fortes avec chute de grêle et rafales à partir du vendredi dans plusieurs provinces    Eliminatoires CHAN 2020 : Maroc-Algérie, une confrontation fratricide à Blida    Tarik Sektioui, nouvel entraîneur de la Renaissance sportive de Berkane    Le Festival Oasis 2019 comme si vous y étiez !    L'Espagne s'achemine vers la tenue d'élections législatives anticipées…    Premières Assises nationales du Développement humain    Statistiques du Haut-commissariat au plan (HCP)    Festival International du Film de Marrakech. Cap sur l'Australie !    DJ Nicola Cruz, l'explorateur de sons    Edito : Assises    Habib El Malki : La proclamation d'une Journée internationale de lutte contre l'islamophobie permettra de faire échec au discours de la haine    Championnats du monde de boxe : Mohamed Hamoute éliminé en 8èmes de finale    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les ministres de tutelle veulent professionnaliser le sport dans le continent
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 22 - 08 - 2019

Réunion au lendemain de l'ouverture officielle des 12èmes Jeux africains à Rabat
Après une ouverture époustouflante au complexe Moulay Abdellah, c'était au tour des ministres africains des sports représentant les pays participant aux 12èmes Jeux africains, qui se poursuivent jusqu'au 30 août sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, de se rassembler. «Les ministres se sont mis d'accord, en partenariat avec l'Union africaine (UA), notamment avec le commissariat des affaires sociales, pour créer un espace institutionnel afin de développer le sport dans l'avenir», précise, mardi à Rabat, Rachid Talbi Alami à l'issue de ce conclave tenu à huis clos. Des propos qui dénotent la volonté de professionnaliser le sport dans le continent.
Prendre soin des sportifs africains
Le ministre de la jeunesse et des sports s'exprime également sur la conviction unanime de la disposition de l'Afrique d'énergies sportives énormes. «Elles n'ont pas d'espaces pour révéler leurs talents. C'est pourquoi elles quittent le continent pour chercher de bonnes conditions», explicite-t-il.
Par l'occasion, le ministre met en avant la prise de conscience de la responsabilité des ministres africains à l'égard de la jeunesse sportive. Il évoque également les Jeux olympiques dans les compétitions internationales. «L'accord est unanime à propos du succès à réaliser dans la prochaine édition des compétitions olympiques des jeunes au Sénégal et des compétitions paralympiques en début 2020 ainsi que de l'obtention du plus grand nombre de médailles à Tokyo 2020», détaille l'orateur.
385 millions de ménages dans le monde ont suivi la cérémonie d'ouverture
Quant à l'organisation de la cérémonie d'ouverture, elle est qualifiée de très haut niveau et de maîtrisée par le ministre. «Le show a révélé les capacités du Maroc, son appartenance africaine et son retour à l'UA», exalte-t-il. M. Talbi Alami avance aussi le chiffre de «385 millions de ménages dans le monde d'Amérique, du Pacifique, d'Europe, d'Afrique et d'Asie qui ont vu la cérémonie». A son tour, Amira Al Fadel, commissaire aux affaires sociales à l'Union africaine, abonde dans le même sens. Elle félicite le Maroc pour le succès de l'organisation de la manifestation en un court laps de temps. «Nous apprécions ce qui a été fait», enchaîne-t-elle. Cela étant, le ministre marocain ne manque pas de susciter les difficultés ayant jalonné cette organisation.
Des complexités
Cette réunion, tenue au lendemain de l'ouverture, est aussi l'occasion de mettre davantage l'accent sur l'organisation de cette manifestation que M. Talbi Alami qualifie de «distinguée» des précédentes. «Elle se caractérise notamment par les brefs délais pris par le Maroc pour décider de l'organisation de ces jeux. Le pays a pu montrer son expérience dans ce sens», entérine-t-il. Quant à la complexité, elle réside, selon ses dires, dans l'organisation de ces jeux «pour la 1ère fois en partenariat avec l'Union africaine, l'Association des Comités nationaux olympiques d'Afrique et l'Association des confédérations africaines (ACNOA) des différentes disciplines».
Cette primeur consiste également dans «la mise en place pour la première fois des règles et caractéristiques requises au niveau olympique». C'est là aussi une complexité selon le ministre qui précise que l'organisation technique relève de l'ACNOA. Quant à l'organisation logistique et la réception de ces jeux, elle est assurée par le Maroc. «L'Union africaine dispose des règles d'organisation de ces jeux. C'est de plus une complexité», avance-t-il. Cependant, l'équipe de travail composée de 4 établissements surmonte, selon le ministre, cette complexité pour présenter ces jeux «dans une nouvelle peau».
Cela étant, les ministres et l'Union africaine expriment, d'après M. Talbi Alami, leur unanimité, dans cette réunion, pour soumettre une lettre de remerciements au Souverain pour les efforts fournis par le Maroc pour l'évolution africaine dans différents domaines notamment le sport.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.