Le directeur régional de la chambre de commerce de Rabat-Salé-kénitra limogé    Coronavirus : 1.144 nouveaux cas ces dernières 24 heures, 29.644 cas cumulés jeudi 6 août, à 18 heures    Relance touristique : Le détail du contrat-programme 2020-2022    Etat d'urgence sanitaire : le Maroc joue les prolongations    Coronavirus : 1144 cas positifs et 559 guérisons ce jeudi au Maroc    Covid-19 : le Ministère mise sur le suivi à domicile pour décharger l'hôpital    Beyrouth: au moins 40 Français blessés dans la double explosion    Liban: Envoi d'une aide médicale et humanitaire d'urgence sur hautes instructions Royales    US Round Up du jeudi 6 août – Eric M. Garcetti, Kodak, Jerry Falwell Jr., Alyssa Milano, Mississippi    Lions de l'Atlas    Le Raja se rapproche du fauteuil de leader    La CMR ouvre une nouvelle délégation à Beni Mellal    Soutien aux projets cinémato-graphiques : Le CCM prolonge les délais pour le dépôt des demandes    Cheb Kader revient avec 3 nouvelles chansons en septembre 2020    Trump a adressé une lettre personnelle au roi Mohammed VI    L'élan de conscience se renforce au Parlement européen    La prise de conscience collective du danger, arme efficace contre le virus    Salé: un jeune sème la panique au quartier Sidi Moussa    «Lkeddid», une tradition héritée pour la conservation de la viande    Un acquis professionnel et une somme d'enseignements et de bonnes pratiques    Manchester United qualifié au détriment de LASK    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination! (3e partie)    «Notre bijou architectural est un chef d'œuvre signé marocain!»    SundanceTV lance son 1er concours de courts-métrages en Afrique du Nord    Hydrogène : Comment le Maroc peut devenir le premier fournisseur de l'Union Européenne ?    Explosions à Beyrouth: le dernier bilan    Alerte santé au Maroc : Cette maladie « mange » les enfants dans une indifférence générale    Maroc: baisse du flux des IDE à fin juin 2020    Audi et Volkswagen : Nouveaux rebondissements dans l'affaire de truquage des moteurs diesel    Football: L'AS Rome reste propriété américaine    Ritz-Carlton Hotel confirme le maintien de ses projets au Maroc    Hit Radio: Momo Morning Show reprendra en septembre    Après la blessure de Mbappé, nouveau coup dur pour le PSG    Transferts : Arda Turan de retour à Galatasaray    Météo Maroc: temps chaud ce jeudi avec des températures au dessus de la normale    Explosions à Beyrouth: Une Marocaine blessée    Le CNDH présente son mémorandum sur le nouveau modèle de développement    Opérationnalisation des Hautes Orientations Royales contenues dans le discours du Trône du 29 juillet    Le FUS, précurseur dans le trading de joueurs au Maroc    La DTN désigne 48 responsables techniques des ligues régionales    Message de condoléances de S.M le Roi au Président libanais    Nadal dit non à l'US Open et au calendrier infernal    "Les Khettaras au Maroc .. un patrimoine écologique", nouvel ouvrage de la Fondation Miftah Essaâd    Marc-Aurèle : Le Chemin de la sagesse    La Libye cible de folies hégémoniques    Le président portugais a envoyé un message au roi Mohammed VI    Message de condoléances du Roi Mohammed VI au Président et au peuple libanais    Bataille d'Oued Al-Makhazine : Une épopée lumineuse dans les annales de la résistance nationale contre les convoitises étrangères    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La gifle du Japon au polisario à la veille de la Ticad
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 27 - 08 - 2019

Compte à rebours pour le 7ème Sommet de la conférence internationale sur le développement de l'Afrique. Organisée à Yokohama du 28 au 30 août, à l'initiative du gouvernement japonais, conjointement avec les Nations Unies, le Programme des Nations Unies pour le développement, la Commission de l'Union africaine et la Banque mondiale, l'événement doit réunir les acteurs du continent. Le rendez-vous de cette année sera sans nul doute marqué par la sortie effectuée par la diplomatie japonaise concernant le dossier du Sahara marocain. La diplomatie japonaise a tout simplement adressé une claque aux séparatistes du polisario. En effet, le directeur général du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord au ministère japonais des affaires étrangères, l'ambassadeur Katsuhiko Takahashi, a réitéré, dimanche à Tokyo, la position constante et immuable de non reconnaissance de la pseudo «rasd» par le Japon. L'ambassadeur Katsuhiko Takahashi a insisté que «le Japon ne reconnaît pas le «Sahara occidental» comme Etat». «Ceci est une position constante et immuable. Le Japon n'a pas l'intention de la changer», a affirmé le haut responsable japonais qui, en plus de ses fonctions de directeur général politique, occupe la position distinctive d'assistant du ministre des affaires étrangères, Taro Kono. Le haut responsable japonais a souligné que «le Japon croit que cette question [du Sahara] doit être résolue de manière pacifique à travers le dialogue entre les parties concernées».
Le Japon rejoint ainsi plusieurs puissances, dont les Etats-Unis, l'Union européenne et de nombreux pays en Europe, en Afrique, en Asie et en Amérique latine. Il faut préciser que la Ticad est l'acronyme de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (Tokyo International Conference on African Development). Elle a été inaugurée en 1993 afin de promouvoir un dialogue politique de haut niveau entre les dirigeants africains et leurs partenaires dans le domaine du développement. Les réunions sont organisées sous la houlette du Japon et co-organisées par les Nations Unies, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), la Banque mondiale et la Commission de l'Union africaine (CUA). Les Ticad ont eu lieu au Japon, tous les cinq ans jusqu'en 2013. Depuis lors, ce sommet est organisé tous les trois ans, à tour de rôle, en Afrique et au Japon. Il est à noter que la Ticad VI s'est tenue à Nairobi, au Kenya, en 2016, marquant la première édition de la Ticad sur le sol africain. Cette initiative répond à la volonté grandissante de l'Afrique de prendre en main son programme de développement. Les approches utilisées dans le cadre de la Ticad incluent les concepts d'appropriation africaine et de partenariat international, la promotion de la participation des organisations internationales, des pays donateurs, du secteur privé et des organisations de la société civile, et enfin la mise en place de mécanismes de suivi pour mesurer l'avancement des programmes et des projets.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.