Amical : Les Aigles de Carthage s'inclinent face aux Lionnes de l'Atlas    Festival international des nomades : la 17ème édition aura lieu du 19 au 21 mars à M'hamid El Ghizlane    Protection de l'enfance : Le DTIPE est là pour « renforcer » les programmes existants, dixit El Othmani    Casablanca : Arrestation d'un individu impliqué dans une agression à l'arme blanche    CAN Futsal 2020: A quelle Heure et quelle chaîne Maroc- Libye    Marathon international de Marrakech : Les athlètes marocains survolent la compétition    Tan-Tan : Enquête à l'encontre de deux individus pour faux et usage de faux    Coronavirus : Le ministère de la santé appelle à la vigilance    Hausse significative du trafic aérien à l'aéroport de Dakhla    Dans sa galerie à Rabat : La Banque populaire expose les «Parcours croisés» de Moa et Kim Bennani    Le PPS au parlement    La Mauritanie à l'honneur    Angola: Le scandale Isabel dos Santos…    Samir Belfkih brigue la présidence du PAM    Tesla: de 0 à 100 milliards en moins de 17 ans    Algérie : le crash d'un avion militaire fait deux morts    Liga: Le Real prend les rênes devant le Barça    Procès en destitution: La défense de Trump tente de parer les révélations de Bolton    Le RNI à l'écoute des Marocains de l'Afrique subsaharienne    Le Roi Mohammed VI ordonne le rapatriement des Marocains dans la région de Wuhan    Benchamach recadre sévèrement Ouahbi pour son parallèle douteux entre le référentiel du PJD et la Commanderie des croyants    Taroudant : 6 mois de prison ferme pour l'instituteur qui a violenté son élève de 8 ans    Bruno Le Maire attendu au Maroc le 31 janvier    Le Mexique refoule 2.300 Honduriens entrés avec une caravane humaine    Brexit: Ce qui va changer au 1er février    Enfin des explications sur la faiblesse de la croissance économique    Othman Benjelloun réitère l'engagement du secteur bancaire à soutenir les PME    Relance du crédit aux entreprises : les nouvelles mesures de BAM    Voici le temps qu'il fera ce mardi 28 janvier    LDC Afrique-Coupe de la CAF: Le programme de la dernière journée    Brexit: Le divorce bientôt consommé    Sauvez le KACM : Le Kawkab a cessé de briller    Bachir Dkhil : La marocanité du Sahara est irréversible    Les bergers afghans menacés par la sécheresse due au changement climatique    Larache à l'heure du soixantenaire de l'Union Socialiste des Forces Populaires    Présentation du livre "La Déclaration universelle des droits de l'Homme: lectures et éclairages"    Les prix des produits de consommation ne cessent d'augmenter depuis une décennie    Forte hausse des exportations des produits agroalimentaires entre 2010 et 2018    La Mongolie ferme sa frontière terrestre avec la Chine    Partenariat entre l''éducation nationale et Math&Maroc    L'ONEE et Taqa Morocco signent les contrats relatifs à la rénovation des unités 1 à 4 de la Centrale thermique de Jorf Lasfar    Le hacker portugais Rui Pinto révèle avoir été derrière les "Luanda Leaks"    Kobe Bryant étoile filante de la NBA    L'exposition "Mains de lumière" rend hommage à l'artiste peintre Malika Agueznay    Grand chelem pour la jeune Billie Eilish aux Grammy Awards    Bouillon de culture    Scène culturelle: la guerre des communiqués…    Edito : Triste déballage    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





PLF : Les orientations dévoilées aux partenaires sociaux
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 15 - 10 - 2019

Une réunion a eu lieu entre les syndicats, la CGEM et le gouvernement
Les partenaires sociaux reprennent langue. Le gouvernement vient de dévoiler aux syndicats ainsi qu'à la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) les orientations du projet de loi de Finances (PLF 2020). L'objectif de cette réunion, marquée par la participation de plusieurs représentants du gouvernement ainsi que les responsables des centrales syndicales les plus représentatives et ceux de la CGEM, est de s'inscrire dans le respect des obligations de l'accord du 25 avril 2019 dans la perspective de l'institutionnalisation du dialogue social.
Le but est de permettre aux partenaires sociaux de s'exprimer et de donner leurs points de vue respectifs sur les orientations et grandes lignes du prochain budget avant la présentation de ce dernier devant le Conseil de gouvernement ainsi que le Parlement dans quelques jours. Des sources gouvernementales ont ainsi affirmé devant les participants que l'Exécutif demeure ouvert à toutes les propositions des partenaires sociaux. Les mêmes sources ont indiqué que ce genre de réunions annuelles sert plutôt à recueillir les avis et attentes des partenaires économiques et sociaux sur diverses questions et d'examiner minutieusement certaines dispositions du projet de loi de Finances avant sa soumission au Conseil de gouvernement. L'Exécutif a, en outre, saisi l'occasion pour réitérer son adhésion à une tenue régulière du dialogue social avec la participation de tous les partenaires, se félicitant des efforts déployés par tous malgré les positions divergentes sur un certain nombre de questions.
Il faut préciser que la réunion du lundi est la première réunion entre le gouvernement et la Confédération générale des entreprises du Maroc et les centrales syndicales les plus représentatives après l'accord tripartite signé le 25 avril 2019 avec les partenaires économiques et sociaux. Le chef de gouvernement a expliqué que depuis la signature de cet accord, le gouvernement a signé une quarantaine de décrets. A noter enfin que le Conseil des ministres a tenu la semaine dernière et présidé par le Souverain avait été consacré à la présentation des orientations générales du projet de loi de Finances au titre de l'année 2020.
Au début des travaux du Conseil, le ministre de l'économie, des finances et de la réforme de l'administratione, avait présenté, devant Sa Majesté le Roi, un exposé sur les orientations générales du projet de loi de Finances pour l'année prochaine. Il s'agit d'un projet qui s'appuie sur quatre priorités majeures. La première concerne la mise en œuvre effective de la loi-cadre relative à la réforme du système d'éducation et de formation, en tant que base pour réduire les disparités, consacrer le principe de l'égalité des chances, renforcer le soutien social à la scolarisation et mettre en application la feuille de route relative au développement de la formation professionnelle. La deuxième est relative à la mise en place des mécanismes de protection sociale, le soutien de la classe moyenne et le renforcement du ciblage des catégories démunies: à travers l'amélioration et la généralisation des services médicaux, l'élargissement de la couverture médicale, et l'opérationnalisation de l'assurance-maladie, ainsi que la mise en œuvre des engagements du dialogue social.
La troisième priorité concerne l'accélération de la mise en œuvre de la régionalisation, en tant que vecteur essentiel pour remédier aux disparités territoriales et réaliser l'équilibre escompté entre l'effort de développement général et les spécificités de chaque région, à travers l'augmentation des ressources des régions et l'accélération de la mise en œuvre de la Charte de déconcentration administrative.
Enfin, la quatrième priorité est en rapport avec une nouvelle dynamique à l'investissement et au soutien de l'entreprise : en mettant l'accent sur la mise en œuvre des recommandations des troisièmes Assises nationales sur la fiscalité, la poursuite de la liquidation de la dette relative à la taxe sur la valeur ajoutée, la réduction des délais de paiement, en plus de la création d'un Fonds de promotion et de soutien financier aux Très petites, petites et moyennes entreprises.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.