Programme Intelaka: Mieux couvrir le périurbain et le rural    Cuir: «La menace turque ne fait pas peur!»    Wikileaks: Les enjeux du procès de Julian Assange    Brèves Internationales    Coronavirus/Maroc: les dernières précisions du ministère    Les notaires se disent "ouverts" à un dialogue avec le gouvernement sur les honoraires    Insolite : Défi original    Mohamed Benabdelkader : Aucun nouveau cas de spoliation foncière n'a été enregistré    Colloque à la Chambre des représentants sur le thème de "La démocratie participative entre problématiques actuelles et perspectives de développement"    Rabat et Mexico conviennent de créer une plateforme de coopération parlementaire    Moubarak, l'autocrate déchu à l'image corrompue    Sous le feu de ses rivaux démocrates Sanders se pose en rempart à Trump    La détention de l'éditeur suédois Gui Minhai perturbe les relations entre la Chine et la Suède    En vidéo: Les obsèques de l'ancien président égyptien Hosni Moubarak    Tunisie : vote de confiance attendu pour le nouveau gouvernement    Soufiane El Bakkali vise l'or aux JO de Tokyo    Rabat se prépare à la 13ème édition de la Course féminine de la victoire    Le MAT et l'OCS accrochés El Guisser voit rouge    Les syndicats en mal de syndiqués    Le coronavirus se répand dans le monde mais tue moins en Chine    Manger gras et sucré dérègle le cerveau en à peine une semaine    Le calvaire des mères célibataires    "Chi wqat", nouveau titre de Khaoula Moujahid    Le streaming continue de stimuler l'industrie musicale    Nouvelle édition du Salon régional du livre et de l'édition à Laâyoune    Coronavirus : l'Iran accuse les Etats-Unis de répandre « la peur »    Virgin Galactic : près de 8.000 personnes sur la liste d'attente des voyages dans l'espace    Maria Sharapova annonce sa retraite    Champions League: le Wydad et le Raja dans une mauvaise passe    Cinq boxeurs marocains en demi-finales du Tournoi pré-olympique de Dakar    5ème Festival du livre de Marrakech : Leïla Slimani invitée d'honneur    «Chi wqat» : Nouveau titre de Khaoula Moujahid et Abdelilah Arraf    Mutandis Auto réduit ses parts dans Immorente Invest    Zina Daoudia se défend après ses propos en Arabie Saoudite (VIDEO)    «30 Melyoun» cartonne au cinéma    Basket-ball : La NBA s'invite en Afrique    Zouhair Feddal sur le point de rejoindre ce club    Abdelouahed Radi: “J'étais un disciple de Mehdi Ben Barka” (VIDEO)    Volvo Cars appelle à lutter contre les inégalités en matière de sécurité routière    Agadir, ce n'est pas si mauvais que cela!    La JS tire la sonnette d'alarme sur l'approfondissement de la perte de confiance    Les notaires « ouverts » à un dialogue avec le gouvernement sur leurs honoraires    Matinées de l'industrie : M. Elalamy met le cap sur la production décarbonée    Salé sous le choc après un parricide    Coronavirus : Tanger Med muscle les contrôles    Suite aux mouvements de grève annoncés pour mars prochain : Le ministère de l'éducation suspend le dialogue avec les enseignants    Les efforts du Maroc en matière de lutte contre la torture mis en relief à Genève    3e édition de l'Afrique du Rire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Avec l'ouverture de la ligne directe Casablanca-Pékin : Le Maroc connecté au plus grand marché touristique du monde
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 20 - 01 - 2020

La ligne aérienne directe ouverte entre Casablanca et Pékin se veut un nouveau jalon dans la coopération sino-marocaine. Cette liaison vient en effet consacrer les efforts consentis entre les deux pays pour consolider leurs échanges non seulement sur le plan touristique mais également commercial.
Ce premier vol direct qui relie le Maroc et la Chine en moins de 13 heures renforce le rapprochement entre les deux pays et s'inscrit comme étant un horizon prometteur sur le plan bilatéral. Ces ambitions ont été fortement réitérées lors du vol inaugural de la desserte Casablanca-Pékin qui depuis jeudi dernier est opérationnelle à raison de 3 fréquences hebdomadaires.
Pour célébrer en bonne et due forme le lancement de cette nouvelle route aérienne, des hauts responsables marocains et chinois ont pris part au vol inaugural opéré par Royal Air Maroc via le dreamliner B787-9, d'une capacité de 302 sièges dont 26 en business. Les participants à ce voyage inédit ont fait part de leurs attentes quant à cette nouvelle synergie développée entre le Maroc et la Chine. Retour sur les moments forts du lancement de cette nouvelle connexion aérienne.
RAM, 1er transporteur africain sur le territoire chinois
«C'est un moment historique pour le Maroc et la Chine d'être reliés pour la première fois par un vol direct». C'est en ces termes que Abdelhamid Addou, PDG de la RAM, a exprimé l'importance de cette nouvelle ligne qui reliera Casablanca à Pékin chaque lundi, jeudi et samedi à 17h en heure locale pour un atterrissage sur le territoire chinois à 11h55 heure locale (j+1). Les vols au départ de Pékin sont pour leur part programmés les mardi, vendredi et dimanche à 13h55 pour une arrivée à Casablanca à 19h55 (j+1).
«Trois fréquences par semaine sont aujourd'hui offertes. Nous espérons multiplier et développer davantage ces fréquences dans un avenir proche et nous sommes d'ailleurs en cours de négociation pour finaliser des partenariats avec des compagnies aériennes chinoises dans le but de mieux connecter cette route aérienne au réseau domestique chinois», relève-t-on de M. Addou. La nouvelle ligne aérienne permettra à la RAM de renforcer sa présence sur le continent asiatique, notamment après les connexions directes avec l'Arabie Saoudite, le Liban, le Qatar et la Jordanie.
En desservant Pékin, Royal Air Maroc devient ainsi le premier transporteur aérien africain à exploiter un vol direct vers le nouvel aéroport de Daxin qui gère 720 vols quotidiens avec 45 millions de passagers prévus pour cette année. Se référant à Abdelhamid Addou, cette ligne répond à une demande croissante des opérateurs économiques des deux pays, renforçant ainsi les relations économiques et commerciales bilatérales. Le PDG de la RAM a énuméré dans ce sens les avantages de ce vol direct.
Ces derniers ne bénéficieront pas seulement au Maroc et à la Chine, mais également au continent africain grâce à la compagnie aérienne nationale qui, à travers son hub de Casablanca, dessert 32 destinations en Afrique. Pour sa part, Kong Yu, vice-président de l'aéroport de Daxin, s'est réjouit de l'ouverture de cette ligne qui, selon lui, renforcera les relations économiques et commerciales entre les deux pays, ainsi que les relations humaines entre les deux peuples. Le responsable chinois a dans ce sens souligner que la situation géographique du Maroc en tant que carrefour aérien entre l'Afrique et l'Europe et le Moyen-Orient en fait l'une des destinations touristiques les plus importantes du continent africain.
Un énorme coup de pouce pour le tourisme marocain
La nouvelle ligne aérienne fait suite à la visite de SM le Roi Mohammed VI en Chine en 2016. Elle répond à l'une des ambitions affichées lors de cette visite historique ayant été marquée par la signature d'un mémorandum d'entente entre les départements du tourisme marocain et chinois ainsi que la suppression des visas pour les ressortissants chinois souhaitant visiter le Maroc.
«Cette ligne aérienne vient valoriser la stratégie adoptée depuis des années vis-à-vis de la Chine, en particulier la décision de SM le Roi Mohammed VI de supprimer les visas au profit des ressortissants chinois à partir de 2016, ce qui a permis de faire augmenter le nombre des touristes chinois de 14.000 à plus de 148.000 touristes en l'espace de 3 à 4 ans», souligne pour sa part Adil El Fakir, directeur général de l'Office national marocain du tourisme (ONMT). L'Office s'attend en effet à un impact positif sur le tourisme marocain du fait que cette ligne constitue la première liaison directe avec le plus grand marché touristique au monde en l'occurrence la Chine.
«Ceci représente une évolution notable pour le tourisme national en ce début d'année», estime le directeur général de l'ONMT. M. Fakir a fait savoir dans ce sens que la stratégie de l'Office accorde une importance particulière pour le marché chinois notamment en termes de commercialisation du produit touristique marocain. Cette ligne directe ne fera que fournir plus de visibilité aux opérateurs du secteur marocains soient, ils ou chinois.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.