Gouvernement : L'assaut de migrants à Nador, un acte «prémédité et planifié»    Enquête: le moral des Marocains n'a jamais été aussi bas    La Bourse de Casablanca clôture en hausse    Les services vétérinaires assurent la permanence jusqu'au 5ème jour de l'Aïd    Royaume-Uni: Boris Johnson annonce sa démission    Rapport ONU : plus de 800 millions de personnes touchées par la faim en 2021    Royaume-Uni: démission imminente de Boris Johnson    CAN 2022: le sélectionneur du Sénégal s'exprime avant le match face au Maroc    4e dose du vaccin anti-covid: ce qu'en pense Dr Himdi    PACTE ESRI : l'antidote aux maux de l'enseignement supérieur ?    Covid-19 : neuf nouveaux décès en 24 heures    Casablanca : Deux Subsahariens interpellés à l'aéroport Mohammed V    Casablanca: Le Groupe l'Etudiant Marocain organise le Forum international des inscriptions    Bamako: inauguration officielle de la clinique périnatale Mohammed VI, financée par le Maroc    Des chansons de Michael Jackson retirées de plateformes de streaming    L'actrice égyptienne Ilham Shaheen sous le charme de Fès (PHOTO)    Le COD Meknès remporte le titre    Réunion du "Caucus Africain 2022" : la "déclaration de Marrakech" adoptée    Le gouvernement français s'attaque au pouvoir d'achat    Mesbahi: l'homme au sourire jovial s'est éteint    La palette de Yassine Cherkaoui mise à l'honneur    GB: démission imminente de Boris Johnson de la tête du parti conservateur    Plus de 100.000 participants effectifs aux concertations nationales pour l'amélioration de la qualité de l'Ecole    Patrimoine dans le monde Islamique    Lions de l'Atlas : Walid remplacera Vahid, son staff révélé    Enfin des œuvres sociales pour 10.000 fonctionnaires    Ex-ministre espagnol de la Défense: la position de Madrid sur le Sahara «doit être applaudie»    Migration: Grande-Marlaka et Johansson attendus à Rabat ce vendredi    Touba: la RAM signe une convention avec la confrérie mouride prévoyant des avantages sur ses vols    Sahara marocain : Bourita rencontre l'envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU    Corruption : 4 ans de prison ferme pour une ancienne ministre algérienne de la Culture    Belgique : Mohamed et Lina, prénoms les plus populaires à Bruxelles-Capitale en 2021    L'ONMT met en ordre de bataille sa task force dans le monde    Revue de presse quotidienne de ce jeudi 7 juillet    Football: la CAF choisit le Maroc pour abriter la CAN des moins de 23 ans    CAN féminine / Groupe C / 2e journée : Ce jeudi, deux beaux matches très prometteurs    Coupe du Trône / Derby Wydad-Raja (18h00) : Vaincre ou perdre n'est pas mourir! Ce n'est que du football !    La 51ème édition finit tout en beauté    La médina d'Asilah revêt ses couleurs d'été    La MAP lance sa nouvelle webradio thématique «Samaoui», dédiée à l'art gnaoui    USA: Démission de la directrice de la communication de Biden    E-commerce : vers l'ubérisation des moutons à l'Aïd Al Adha?    Le Caire abrite la CAN de handball avec la participation du Maroc    Energies renouvelables : l'expérience marocaine inspire les pays andins    Les exactions contre les manifestants et les activistes du Hirak en Algérie dénoncées à Genève    Huawei Maroc lance la première édition du Forum "Digitech Ecosystem Summit" (VIDEO)    Météo: les prévisions du jeudi 7 juillet    Coupe du Trône (Quart de finale): Un derby Wydad/Raja aux enjeux multiples    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une contribution de 2 MMDH allouée par le Fonds Hassan II
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 03 - 02 - 2020

Elle représente le quart des financements du programme intégré dédié aux entreprises
Le compte d'affectation spéciale «Fonds d'appui au financement de l'entrepreneuriat» est constitué désormais de 8 milliards de dirhams. Un montant complémentaire s'ajoute à ce fonds public- privé de soutien à l'entrepreneuriat. Il s'agit de deux milliards de dirhams qui seront apportés par le Fonds Hassan II pour le développement économique en vue de soutenir des projets d'entrepreneuriat dans le monde rural.
Cette contribution, en application aux Hautes instructions royales, a fait l'objet de l'une des deux conventions signées devant le Souverain vendredi 31 janvier 2020. Ces signatures interviennent quelques jours après le lancement du programme intégré d'appui et de financement des entreprises dont l'une de ses dispositions est la création du fonds d'appui au financement de l'entrepreneuriat doté d'une enveloppe de 6 milliards de dirhams co-financé par l'Etat et les banques.
L'enveloppe budgétaire de 2 milliards de dirhams à taux zéro représente le quart des financements de ce programme intégré. Tel qu'elle a été présentée lors de cette audience, cette contribution du Fonds Hassan II a permis de faire baisser le taux d'intérêt dans le cadre de ce programme impulsé par SM le Roi à un niveau historiquement bas, plafonné à 1,75%. Les projets qui seront financés sont ceux des petites ou très petites entreprises, qu'elles soient agricoles ou non agricoles, des auto-entrepreneurs ou des jeunes porteurs de projets, des jeunes entreprises innovantes et des petites exploitations agricoles (personnes physiques ou personnes morales).
L'activité en question peut être une création nouvelle ou une reconversion significative de l'exploitation, ou encore un investissement innovant ou permettant une modernisation de l'activité. Sont également éligibles les futurs projets d'investissement dans le cadre de l'opération de Melkisation des terres collectives. Outre la convention relative à la contribution du Fonds Hassan II pour le financement de l'entrepreneuriat dans le monde rural, un autre accord a été signé lors de cette cérémonie. La deuxième convention porte, en effet, sur la mise en œuvre du financement accordé pour l'entrepreneuriat dans le monde rural «Al Moustatmir Al Qarawi».
Ils ont dit
«Un mécanisme de suivi attentif sera déployé»
Le Fonds Hassan II pour le développement économique et social est un instrument créé pour accompagner des actions structurantes pour l'économie et la société marocaines. Le Fonds se mobilise en faveur de la création d'emplois et de l'inclusion économique dans toutes les régions du Royaume. Pour nous assurer que la mise en place de ces financements permettra d'avoir un impact réel sur le monde rural et contribuera à l'émergence de cette classe moyenne rurale pour laquelle les Hautes instructions royales ont appelé à réunir les conditions favorables, un mécanisme de suivi attentif sera déployé. Avec l'aide de la Caisse centrale de garantie, toutes les informations relatives au fonctionnement et aux réalisations des financements accordés seront examinées régulièrement. Le Fonds suivra en particulier les indicateurs sur le nombre d'emplois créés, le nombre de porteurs de projets ou d'entreprises accompagnés et ou financés, ainsi que la répartition régionale, sectorielle et par genre. Ces éléments permettront aux banques d'ajuster leurs propositions pour répondre de la façon la plus efficace possible aux besoins du monde rural.
«Les banques effectueront des missions d'encadrement»
Les banques feront tout leur possible pour attirer un maximum d'entrepreneurs et de projets. Elles effectueront des missions d'encadrement auprès des porteurs d'idées novatrices, pour faciliter leur intégration financière et réussir à faire fructifier leurs projets, mettant notamment l'accent sur l'investissement de sorte à ce que chaque région du Royaume puisse offrir des opportunités d'emploi à ses jeunes. Al Barid Bank et le Crédit Agricole du Maroc disposent d'un large réseau d'agences dans le monde rural, en plus des agences ambulantes et des solutions de mobile banking qui faciliteront l'accès de ces jeunes, où qu'ils soient, aux services bancaires.
«Les banques accorderont des crédits à un taux de 1,75% aux porteurs de projets»
La particularité des conventions signées, c'est qu'elles sont dédiées au monde rural. Le mécanisme impulsé par Sa Majesté le Roi consiste en un refinancement des banques qui vont accompagner l'entrepreneuriat dans le monde rural à 0%. Les banques, à leur tour, vont accorder des crédits à un taux de 1,75% aux porteurs de projets, ce qui constitue un effort extrêmement important et un encouragement sans précédent dans l'histoire du Maroc pour accompagner le monde rural. L'objectif étant bien évidemment de réduire les disparités territoriales, de rapprocher le niveau de vie dans le monde rural de celui en milieu urbain, et de faire en sorte que ça soit conforme aux Hautes orientations de Sa Majesté le Roi en matière de création d'une classe moyenne rurale.
«Trois catégories de populations rurales concernées»
Cette opération va concerner trois catégories de populations rurales. La première catégorie est constituée des jeunes agriculteurs, porteurs de projets agricoles et des futurs bénéficiaires de l'opération de Melkisation des terres collectives. La deuxième catégorie concerne les anciens agriculteurs qui veulent améliorer leur agriculture. Le champ est toujours ouvert pour ces anciens agriculteurs à condition qu'ils présentent des projets nouveaux et innovants. La nouveauté peut consister en la reconversion de la terre, la plantation de nouvelles cultures à meilleure valeur ajoutée, une modernisation des techniques de culture, ou encore un investissement innovant (utilisation des énergies alternatives). La troisième catégorie a trait aux porteurs de projets non agricoles mais se trouvant en milieu rural.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.