Fadel Sekkat tire sa révérence    Kenzi Hotels héberge le personnel médical    Liga : Achraf Hakimi retrouve le Real Madrid    Coronavirus : 122 nouveaux cas confirmés au Maroc, 883 au total, samedi à 18h    Le Roi félicite le président sénégalais à l'occasion de la fête de l'indépendance de son pays    Coronavirus : selon le prix Nobel d'économie 2019, il ne faut pas s'inquiéter de la facture de la crise sanitaire    Coronavirus : les autorités marocaines prennent en charge les Marocains bloqués en Turquie    Marrakech: Environ 1400 chambres d'hôtels mises à disposition du corps médical    Golf : Report de la 47è édition du Trophée Hassan II et de la 26è édition de la Coupe Lalla Meryem    Fonds Covid-19 : L'ANAM fait don de 10 MDH    Mali : le chef de l'opposition enlevé « va bien », les négociations pour sa libération sont en cours    Coronavirus : La Maison-Blanche conseille le port du masque    Commande publique : une réponse urgente à la pandémie Covid19    Coronavirus : un infirmier italien tue sa compagne pensant qu'elle l'avait contaminé    Covid19: Aucun cas en Corée du Nord ?    De la musique de chambre, depuis sa chambre    Coronavirus : Nezha El Ouafi décrypte sur MFM Radio les mesures prises au profit des MRE    Le PPS appelle à un large débat sur la crise et l'après-crise du Coronavirus    Le gouvernement britannique appelle les joueurs de foot à réduire leur salaire    L'administration publique entre à petits pas dans l'ère du numérique    Retour à la prudence sur les marchés mondiaux    Allégement du déficit du compte courant    Les soldats de l'ombre en rangs serrés contre le Covid-19    Athlétisme: Le programme antidopage mondial fortement affecté    4.835 personnes poursuivies pour violation de l'état d'urgence sanitaire    L'hôpital de campagne de Benslimane prêt à entrer en action    Mobilisation générale contre le coronavirus dans la région de Marrakech-Safi    Report des JO: Des coûts additionnels pour le Japon et la famille olympique    Clap de fin sur la série "Le Bureau des légendes"    Reprise belge du tube caritatif "We Are The World" pour remercier le personnel soignant    En pleine pandémie, une oeuvre de Mohamed Melehi bat tous les records aux enchères à Londres    Algérie : l'ex-chef de la police écope de 15 ans de prison    Harit renonce à une partie de son salaire    Union européenne : la fermeture des frontières pourrait durer au-delà de Pâques    Chelsea, la Juve, le Bayern et le PSG lorgnent Hakimi    Le musicien marocain avait contracté le Covid-19 : Décès à Paris de Marcel Botbol    Coronavirus : Quand les créations artistiques et littéraires passent au numérique    Une oeuvre de Mohamed Melehi bat tous les records aux enchères à Londres    «Masrah net»… des spectacles à suivre en direct depuis son salon    Crise du Venezuela: Le nouveau plan de Washington    Nouveau modèle de développement : La Commission spéciale et le ministère de l'éducation donnent la parole aux lycéens    Frontières maritimes : Entrée en vigueur et réserves espagnoles    Les agents d'autorité de la capitale s'estiment insultés par le Wali de Rabat-Salé Kénitra    Condition physique et mode alimentaire au profit des joueurs et joueuses : Le programme individuel spécial de la FRMF    Coronavirus : M'jid El Guerrab interpelle le ministre français de l'Education nationale    Le point avec Abdellah El Ouardi, préfet de police de Casablanca    Prochaine réunion à huis clos du Conseil de sécurité sur le Sahara    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Marcel Botbol    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'OPM et le Yacobson Ballet s'accordent pour «Le Lac des Cygnes»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 17 - 02 - 2020

Du 21 au 23 février au Théâtre national Mohammed V de Rabat
Pour la seconde fois, l'Orchestre philharmonique du Maroc (OPM) invite le Yacobson Ballet de Saint-Pétersbourg à se produire dans sa version originale du plus grand ballet russe de l'histoire. Du 21 au 23 février au Théâtre national Mohammed V de Rabat, la composition des musiciens accordera ses cordes avec celle des chorégraphes russes le temps de la célébrissime œuvre «Le Lac des Cygnes» de Tchaïkovski. «Une histoire d'amour impossible, un cadre féerique et une partition puissamment mélodique», exaltent les initiateurs pour qualifier cette œuvre considérée également comme un incontournable du ballet classique et le ballet le plus joué au monde.
«Le Lac des Cygnes est l'une des pièces de répertoire du ballet les plus enchanteresses et renommées au monde. Sa chorégraphie musicale reste aujourd'hui encore considérée comme un chef-d'œuvre. Il est l'un des plus grands accomplissements de la culture nationale russe», détaille la même source. De plus, cette pièce est au répertoire du Yacobson Ballet depuis de nombreuses années dans une interprétation renouvelée de la chorégraphie originale de Marius Petipa et Lev Ivanov.
Pour interpréter cette œuvre, produite avec le soutien du Crédit du Maroc et en partenariat avec le ministère de la culture et le théâtre, l'OPM sera dirigé par Nicolas Brochot. Quant à la direction artistique, elle est assurée par Andrian Fadeev.
Pour l'histoire, le ballet est inspiré d'une légende allemande présentée pour la 1ère fois en février 1877, sur une musique de Piotr Illich Tchaïkovski (opus 20) et un livret de Vladimir Begichev. Dans l'intrigue, le Lac des Cygnes s'inspire d'un conte allemand, Le Voile Dérobé. «Un prince en âge de se marier, Siegfried, mais qui plutôt que de choisir l'une de ses nobles prétendantes, tombe follement amoureux d'une princesse-cygne, Odette. Celle-ci est victime d'un sort jeté par le sorcier Rothbart : le jour, elle prend l'apparence d'un cygne blanc et, la nuit, elle retrouve son apparence humaine», racontent les organisateurs.
A propos de la figure de la princesse-cygne, la même source précise qu'elle est récurrente dans la littérature slave et germanique. Dans l'ensemble, l'oiseau blanc, symbole de puissance, d'élégance et de pureté, s'adapte aussi bien aux récits féeriques qu'aux chorégraphies du ballet classique, dans lesquelles danseurs et danseuses rivalisent d'agilité. Les 75 chorégraphes du Yacobson Ballet s'y prêtent visiblement bien.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.