Vaccins. Ait Taleb: « Le Maroc va amorcer un nouveau tournant »    CAN 2021 : Reprise pour Fayçal Fajr et Nayef Aguerd, d'autres joueurs absents    Benslimane: Le Roi préside le lancement des travaux de réalisation d'une usine de fabrication de vaccins anti Covid-19    Italie : Abdelhamid Sabiri aurait trouvé un accord avec un club de Seria A    CAN: Yassine Bounou s'exprime avant Maroc-Egypte (VIDEO)    Paxlovid: la pilule anti-Covid de Pfizer approuvée par l'EU    Casablanca : La galerie d'art ''L'atelier 21'' accueille Saïd Afifi    Covid-19 au Maroc : 5 560 nouvelles infections et 33 décès ce mercredi    Lois sur la concurrence : une mesurette en attendant la grande réforme    Wall Street ouvre en hausse, portée par de bons indicateurs et des résultats d'entreprises    Justin Trudeau, cas contact testé négatif, à l'isolement pour 5 jours    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 27 Janvier 2022 à 16H00    Le CESE lance sa plateforme participative « Ouchariko »    L'artiste Abdellatif Hilal n'est plus    CAN: Derraji félicite les Marocains (PHOTO)    Covid-19: le Maroc prolonge l'état d'urgence sanitaire (Officiel)    Burkina-Faso: Les militaires arrêtent le président    L'essentiel est de gagner et de passer au prochain tour    Mise en exergue de l'importance du projet de loi relatif aux droits d'auteur et droits voisins    BERD : le financement vert domine les investissements réalisés au Maroc en 2021    Alerte au phishing, une campagne use de documents powerpoint malveillants    Approbation d'une série de projets de développement social et humain pour un million de dollars    Alerte météo : fortes pluies attendues jeudi et vendredi dans plusieurs provinces    L'ONU salue le leadership du Maroc    La Guinée équatoriale et l'Egypte complètent le tableau des quarts de finale    USFP : Abdelkrim Benatiq retire sa candidature au poste de Premier secrétaire    Investigation : "Pegasus, les dessous d'une affaire" (Replay)    Maroc: Rebond « exceptionnel » de l'économie en 2021    Marrakech: le wali règlemente l'usage de l'eau courante et de la nappe phréatique    L'alliance Nissan-Renault-Mitsubishi va dépenser 23 milliards d'euros pour promouvoir les véhicules électriques    Covid-19: Certains médicaments seraient inefficaces contre Omicron    Les Etats-Unis fournissent près de 1,6 million de doses Pfizer au Maroc    Températures prévues pour le vendredi 28 janvier 2022    « Pas positif »: froideur russe après la réaction américaine à ses exigences    CAN 2021 / Ghana : Milovan Rajevac officiellement limogé    Pegasus: Le tribunal de Paris va-t-il ouvrir le dossier ?    France : La Fondation Tayeb Saddiki représentante du Maroc à Versailles pour les 400 ans de Molière    Délais de paiement : ce qui va changer avec la nouvelle loi    Les positions constantes du Maroc envers la cause palestinienne réitérées devant l'UA    Justice : L'Amazighe acte son entrée dans le système judiciaire    Il permet au public de découvrir la richesse historique et culturelle de la ville    Mehdi Fath publie «Tu avais raison ...» en juin prochain    Etchika Choureau, grand amour interdit de Hassan II, décède à l'âge de 92 ans    Conseil de gouvernement : l'état d'urgence sanitaire sera-t-il prolongé ?    Année judiciaire : 4.611.236 affaires enregistrées au titre de l'année 2021    BCIJ : Deux Daechiens interpellés à Al Haouz    Foot: un entraîneur allemand falsifie son certificat de vaccination    OMC : La Chine autorisée à imposer des sanctions tarifaires aux Etats Unis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



160.000 candidats au baccalauréat
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 06 - 06 - 2003

Plus de 160.000 élèves de terminale se présenteront, en début de semaine, aux examens du baccalauréat. Cette année est marquée par l'examen national unifié.
Le baccalauréat marque une importante étape dans le parcours scolaire de l'élève. Le début de la semaine prochaine, plus de 160.000 élèves se présenteront pour les examens du baccalauréat. Cette année scolaire est marquée par l'examen national unifié de la première promotion après la mise en application de la réforme. Le cycle de baccalauréat est composé de deux années scolaires, qu'on appelle désormais première et deuxième année du baccalauréat, au lieu de trois années dans l'ancien système. L'examen national de la session de juin a un coefficient de 50 % alors que les examens régionaux sont pris en compte pour 25 % au même titre que les contrôles continus. La session de rattrapage aura lieu à compter du 30 juin. Cette semaine, les élèves achèvent leurs préparations, finalisent leurs synthèses et leurs résumés, après toute une année de dur labeur, de réveil à l'heure et des problèmes du transport scolaire. « Pendant ces trois derniers jours qui nous séparent des examens, je révise quelques définitions, certaines formules et je vais refaire deux ou trois examens des années passées. Maintenant ce qui est fait est fait. L'essentiel est de se concentrer et de se reposer pour bien passer ses examens », affirme Youssef, 17 ans candidat aux examens du baccalauréat. Il est vrai qu'à l'heure actuelle, il ne reste plus le temps pour la préparation des cours, mais pour ce qui est de la préparation psychologique et psychique, il faut dire que c'est le bon moment. Chose qui fait défaut dans plusieurs établissements scolaires. Mission que remplissent généralement les parents, encore faut-il qu'ils soient lettrés, ou le grand frère de l'élève candidat. Une mauvaise préparation psychologique de l'élève pourrait se répercuter négativement sur son rendement lors des examens même s'il avait bien préparé ses cours. Il est à souligner que le nombre de candidats aux examens de baccalauréat est en évolution. L'année dernière, 2001-2002, le nombre des candidats, dans les différentes options a atteint 169.014, soit 5095 candidats de plus par rapport à l'année d'avant, 2000-2001. Enfin, 64 % des candidats, ont obtenu leur baccalauréat, soit 94.543 bacheliers. Ce taux est de 71,17 % pour l'enseignement public, de 91,56 % pour l'enseignement privé et de 28,48 % pour les candidats libres.
Dans la région de Casablanca, le taux de réussite aux examens du baccalauréat atteint la barre de 55,51 %. Parmi cette population de nouveaux bacheliers, figurent 641 candidats sur 695 de l'enseignement privé, soit un taux de réussite de 92,50 % et 583 candidats libres sur 7012 inscrits, soit 12,63 %. Dans l'enseignement public, toutes branches confondues, le taux de réussite a été de 63,14 %, soit 14.249 admis sur 23.034 inscrits.
Il faut dire que le baccalauréat marque, dans la vie scolaire de l'élève, la fin d'un cycle et le début d'un autre, l'enseignement supérieur, Facultés ou instituts supérieurs. Et là également, la question de l'orientation des nouveaux bacheliers fait défaut. Plusieurs bacheliers atterrissent à la Faculté et s'inscrivent dans des branches sans être conseillés. Et les résultats de ces errements ne sont plus à démontrer dans nos universités.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.