Le sport est un vecteur de rapprochement des peuples, affirme l'ambassadeur du Maroc en Afrique du Sud    Israël détruit l'immeuble des médias à Gaza    Deux tornades frappent la Chine : le bilan passe à 12 morts    Frappe aérienne à Gaza: 10 membres d'une famille tués    Une sûreté sur tous les fronts: La DGSN fête son 65 anniversaire    DGSN : 65 ans d'existence et d'abnégation    L'ECONOMIE, OTAGE D'UN VIRUS    Les célébrités marocaines rendent hommage à Hammadi Ammor (PHOTOS)    Soutien à la Palestine: le chanteur Ahmed Chaouki devient la risée de la Toile (PHOTOS)    Marrakech : « Kwayria », la plateforme de promotion des jeunes talents du ballon rond (Reportage)    Le roi Mohammed VI écrit au président du Paraguay    Décès de Hammadi Ammor: les confessions touchantes de son fils (VIDEO)    Ingérence Iranienne au Sahara: Téhéran se voile la face    Maroc-Rwanda: Vers un retrait de la reconnaissance de la RASD par Kigali?    L'Egypte ouvre sa frontière avec Gaza pour évacuer des blessés    Exploration de l'espace : la Chine réussit à poser un robot sur la planète Mars    Heure légale: retour à GMT+1 le dimanche 16 mai à 02H00    Condamnation unanime de l'accueil par l'Espagne du chef du Polisario    Inde: Les exportations agricoles en hausse de 17,5% en 2020-2021    Le Gunner déchu, Matteo Guendouzi, annoncé de retour en France    Mesures restrictives: Les Marocains sont à bout    Covid-19 : L'OMS prédit un bilan plus élevé en 2021    Le mouvement "Neturei Karta" appelle à présenter les criminels de l'entité sioniste devant la CPI (WAFA)    Documentaire: Ne manquez pas "Homo Sapiens: les nouvelles origines" sur 2M, ce dimanche à 21h50    Le Roi Mohammed VI ordonne l'envoi d'une aide humanitaire d'urgence à la Palestine    Innovations financières: BAM engagé pour le développement des fintechs    Heure GMT+1 au Maroc: n'oubliez pas de régler vos montres    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Coronavirus : le Royaume-Uni accélère l'administration de la deuxième dose    Programme foot: les matchs à suivre ce week-end    Une association bulgare dénonce l'accueil par l'Espagne de Brahim Ghali    E-commerce : Les nouvelles attentes des clients (étude internationale)    VIDEO. Casablanca: le parc de la Ligue arabe comme vous ne l'avez jamais vu    Bassin hydraulique de Sebou : Un taux de remplissage des barrages de 74%    Federer estime que « les athlètes ont besoin d'une décision » sur la tenue des JO    Maroc/Météo: Temps passagèrement nuageux ce samedi 15 mai    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    Fiorentina : Sofyan Amrabat n'est pas satisfait    Palestiniens censurés, nouvelles conditions d'utilisation de Whatsapp... dans la "Chronique Geek" de la semaine    65e anniversaire des Forces armées royales : message de fidélité et de loyalisme de la famille des FAR au Roi    Un politologue espagnol porte plainte contre Brahim Ghali    Podcast: Punk, en toute transparence    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    "La femme dans le cinéma marocain, devant et derrière la caméra": L'hommage mérité aux comédiennes et cinéastes marocaines    La Londonienne Dua Lipa sacrée " meilleure chanteuse " aux Brit Awards    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Camps de Tindouf : Nouvelle évasion des opposants du Polisario de la prison Dhaibia
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 29 - 07 - 2020

Une nouvelle évasion hollywoodienne dans les camps de Tindouf. Un groupe de détenus politiques et opposants du Polisario incarcérés sans jugement a pu échapper dans la soirée du dimanche-lundi de la sinistre prison de Dhaibia utilisée depuis des années par le Front séparatiste en tant que centre de torture et de détention.
Le Front Polisario est embarrassé par l'évasion d'un groupe de détenus politiques qui purgeaient leur peine dans ce bagne ayant une terrible réputation. Cette information a été relevée par des proches des rescapés et diffusée par la suite sur les réseaux sociaux. La nouvelle s'est rapidement répandue dans les camps de Tindouf, ultra protégés par «l'armée sahraouie» et la gendarmerie algérienne. Ce groupe est ainsi parvenu à tromper la vigilance des matons de Tindouf et des officiers du renseignement algérien pour fuir hors des camps de Tindouf.
Tandis que la direction de la chimérique RASD dirigée par l'«ex-ministre de la défense», Mohamed Lamine Ould Bouhali, observe jusqu'à présent un silence radio d'autant plus que cette prison est l'une des plus sécurisées des camps de Tindouf, et dans laquelle le Front s'adonne à toutes formes de torture au vu et su du pays hôte qui ferme ses yeux, alors que les violations des droits de l'Homme sont devenues monnaie courante dans cette partie du territoire algérien. Les autorités de ce pays interdisent l'accès à ces lieux de détention aux organismes et ONG internationales surtout que de nombreux prisonniers y ont trouvé la mort.
En effet, à maintes reprises, d'anciens prisonniers dans ce centre de détention ont dévoilé les horreurs subies lors de leur emprisonnement dans cette prison située 15 km au Sud du Rabbouni et où les conditions d'incarcération ne répondent pas aux droits les plus élémentaires.
Il va dans dire que les évasions du mouroir de Tindouf se sont multipliées récemment, avec plusieurs cas rapportés par les médias et réseaux sociaux des opposants de la direction actuelle de la pseudo RASD, notamment vers le territoire mauritanien et le Royaume comme c'était le cas la semaine dernière avec un haut militaire polisarien qui a préféré se rendre aux FAR. A cela s'ajoute le cas d'un groupe de 19 personnes ainsi que des hauts cadres du Polisario qui se sont enfuis de la même prison le mois de septembre 2018 avant de quitter définitivement les camps de Tindouf. Cette hémorragie sans précédent dans les camps de Tindouf coïncide avec la création d'un mouvement d'opposition contre le Polisario, et qui est baptisé «Mouvement sahraoui pour la paix (MSP)».
Celui-ci est composé d'une centaine de cadres, d'officiers, d'anciens grands responsables du Polisario, d'étudiants et de militants des droits de l'Homme. Ce nouveau courant politique dont la création a été annoncée en Espagne connaît l'adhésion massive de jeunes et opposants du front stalinien du Polisario qui voient en lui une véritable alternative en mesure de faire avancer le processus de paix et mettre fin à un statu quo qui n'a que trop duré.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.