Bourita: « Le Covid-19 a rappelé au monde la communauté de notre destin »    Entreprises: plus de 5500 radiations en 2018    Maroc/Covid-19: 2076 nouveaux cas ces dernières 24h    27ème journée de la Botola Pro D1 : Des duels serrés aux grands enjeux    La FIFA et la CAF entament leurs auditions    USA : séparation des pouvoirs, dites-vous ?    Boujemâa Achefri médite en couleurs    Lance par l'UPEM : Une initiative pour soutenir les éditeurs, auteurs et libraires    Fonds pour le cancer. La bataille n'est pas terminée    Les condoléances du roi Mohammed VI à la famille de Chama Zaz    «Nous souhaitons transmettre le flambeau à des militants capables de le porter»    Le FC Séville s'intéresse à Oussama Idrissi    L'art de l'écriture et le monde de la beauté universelle    Imminent retour des Marocains bloqués à Mellilia, Sebta temporise    Angleterre: Liverpool arrête Arsenal    Coronavirus: Lions de l'Atlas    Le Raja lance un nouveau jeu-concours (VIDEO)    Une situation invivable mais l'espoir demeure    Brexit: les tractations reprennent    Covid-19: prolongement des mesures restrictives dans cette province du Maroc    La Covid, la grève, les problèmes de connexion et le reste    Rachida Dati candidate aux présidentielles de 2022    Artisaanat : Une Start-up court-circuite les intermédiaires (vidéo)    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mardi 29 septembre    L'artiste marocaine Amina livre ses « Confidences »    Youssef Amrani réaffirme l'identité africaine du Maroc    Le bilan gouvernemental: en déphasage des réalités du pays!    Pétition pour la vie: son initiateur réagit au rejet d'El Othmani    «Transform Tomorrow Together», nouveau plan de transformation 2021-2023    2.574 contrats de travail et 2.228 déclarations à la CNSS    La France est-elle en train de brader ses mosquées ?    Hôpital militaire marocain à Beyrouth : plus de 39.000 prestations médicales    Vives tensions entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan    Matchs amicaux de l'équipe nationale : Halilhodzic dévoilera la liste des Lions de l'Atlas ce jeudi    Arbitrage : Hicham Tiazi de retour !    Chama Zaz: la dame de la «Taktouka Al Jabalia» n'est plus    La députée Fatima Zahra Barassat interpelle le Chef du Gouvernement    Secteur de l'édition et du livre : 1735 projets soutenus pour près de 9,4 millions de dirhams    Khansa Batma : "Il a fallu puiser dans mon vécu !"    Maroc : croissance économique prévue à 4,8% en 2021    Ahmed Tawfik Moulnakhla, DG de Guichet.com : « Au Maroc, c'est la pérennité du secteur qui est aujourd'hui en jeu »    Procès à distance : Plus de 7.000 audiences tenues en cinq mois    Le Secrétaire à la Défense américain, Mark Esper, attendu ce vendredi au Maroc    Terrorisme : le Secrétaire à la Défense américain, Mark Esper, au Maroc ce vendredi    Togo : Victoire Tomegah Dogbé, première femme à la tête de l'exécutif    Mohammedia: un Subsaharien interpellé dans une banque    Le Maroc se distingue au Salon d'Istanbul de l'innovation avec 2 Médailles d'or et 2 Médailles d'argent    France. Les généraux se révoltent    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tout savoir sur l'exemption des personnes touchées par la pandémie des impôts et redevances dus à la commune
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 14 - 08 - 2020

La Direction générale des collectivités territoriales informe les présidents de communes locales sur la manière d'exempter, les personnes touchées par la pandémie, des impôts et redevances dus à la commune.
Dans une récente circulaire, le Ministère de l'Intérieur attribue cette décision à la taxe sur les opérations de lotissement, la taxe sur les débits de boisson, la taxe sur les eaux minérales et de table, la taxe sur l'extraction des produits de carrières et la taxe sur le transport public de voyages. Sont concernés également les locataires de commerce communaux ainsi que les occupants des biens publics et communaux. Pour bénéficier de ces exonérations, les personnes concernées doivent ainsi s'adresser aux services fiscaux et prouver l'arrêt de leurs activités pendant le deuxième trimestre et le début du troisième trimestre 2020.
En ce qui concerne les activités nécessitant l'occupation provisoire des biens publics et communaux en contrepartie d'une redevance, la circulaire leur permet, en cas d'arrêt forcé durant le deuxième trimestre et le début du troisième trimestre de l'année, de liquider provisoirement les taxes imposées sur cette occupation, en tenant compte que la surface occupée est de 0 mètres carrés pendant cette période d'arrêt.
Quant aux professionnels qui louent des biens publics, notamment les marchés hebdomadaires et piscines, la circulaire stipule une réduction des sommes versées ou à payer par les parties concernées. Au cas où cela n'est pas possible en raison de la situation financière de la commune, il sera procédé à la révision des charges et ce à travers l'introduction des dispositions liées à l'état d'urgence sanitaire permettant aux concernés de poursuivre la location durant 2021 avec un allégement du montant à régler durant cette année, et ce compte tenu de l'arrêt imposé durant 2020.
Les nouveaux contrats à conclure avec les locataires des biens publics et communaux se feront selon des cahiers de charges révisés.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.