Et revoilà Benkirane, le retour!    MCA/OCDE : Convention de partenariat pour l'amélioration des pratiques dans l'enseignement secondaire    Vaccin anti-grippal: le risque de pénurie se précise    France: voici les modalités du confinement    Nizar Baraka présente ses condoléances à la famille de Mohamed Melihi    Condoléances du Roi Mohammed VI à la famille de feu Mohamed Melehi    BAM: hausse du crédit bancaire en septembre    Le Maroc dénonce l'attaque perpétrée à Nice    Covid-19 au Maroc : De nouveaux chiffres inquiétants    Air Arabia. une liaison Casablanca – Rennes pour la première fois    Mohamed Melehi est décédé mercredi : Un pionnier de l'art contemporain emporté par la Covid-19    David Fischer parle des relations Maroc-USA dans le Washington Times    Procès à distance: 8.775 audiences du 27 avril au 23 octobre    Attaque dans une église à Nice: plusieurs morts et blessés (VIDEO)    Le président Erdogan a reçu un message du roi Mohammed VI    Le journaliste Driss Ouhab est décédé du Covid-19    CRI de Casablanca-Settat : 37 MMDH d'investissements approuvés à fin septembre    MCA-Morocco prolonge les dates de préparation des offres    Taxe de solidarité : Benchaaboune campe sur ses positions    Les éclaircissements de Abdelouafi Laftit    Tanger : Inauguration du siège de la Maison méditerranéenne du climat    Alerte – Afrique : Les Africains doivent se préparer à une 2e vague    Mort de Driss Ouhab: les journalistes lui rendent hommage (PHOTOS)    Ahmed Amsrouy Belhassane, un grand capitaine de l'industrie s'en va    Anticiper la brutalité : Un reconfinement ciblé est à nos portes    France. Avignon : un homme équipé d'une arme de poing abattu par la police    France : Nouvelle attaque au couteau évitée in extremis à Avignon    Vers la création de la Chambre de commerce maroco-kényane    Edito : Diplomatie    Météo: temps assez ensoleillé ce jeudi au Maroc    Botola Pro / D1 : Youssef Fertout s'engage avec le Rapide Club Oued Zem    Ligue des champions : Dortmund n'a plus d'âme, la faute à Lucien Favre ?    Premier but de Ziyech avec Chelsea (VIDEO)    Covid-19: Confinement général en France (VIDEO)    Hamza Sahli, un marathonien ambitieux pour graver son succès aux JO deTokyo    S.M le Roi félicite Mme Bouchra Hajij suite à son élection à la tête de la CAVB    Coronavirus: nouvelles guérisons au Raja    Paris: l'artiste-peintre marocain Mohamed Melehi succombe au covid-19    Vernissage à la Villa des arts d' une exposition rétrospective de l' artiste-peintre Bouchaib Habbouli    Projection de "Mica " d'Ismail Ferroukhi au Festival du film d'El Gouna    Johnny Depp toujours en guerre contre "The Sun "    a Zambie se dote d'un consulat général à Laâyoune    Sahara marocain: quand les médias « algésariens » inventent de toute pièce une fake news    Abderrahman Ziani: La vivacité colorée    Que la paix soit sur l'ensemble de l'humanité    Ligue des champions : les résultats de la soirée    Laftit: une série de compétences propres seront transférées aux régions    Atteinte aux religions et prophètes : Le Conseil supérieur des ouléma dénonce    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Boujemâa Achefri médite en couleurs
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 29 - 09 - 2020


Dans un livre dédié à Feue Fatima El Mernissi
Les yeux peuvent tromper. L'idée se dégage de l'intitulé du nouveau livre «L'œil et l'oubli, réflexions esthétiques autour des expériences artistiques» (Tome I) de son auteur marocain, Boujemâa Achefri. Une publication que l'écrivain, également critique, dédie à Feue la sociologue, Fatima El Mernissi «en tant que fragrance ou rêve imperceptible mais sempiternel».
Pour mettre en avant le caractère trompeur des yeux, l'auteur, qui approche les expériences artistiques de neuf artistes-peintres de par le monde, exalte dans la préface de son livre : «en pleine noirceur, un corps va vers une certaine lueur émanant d'un raie. Une main essuie la noirceur pour que la lueur se propage». «Il existe une question titubante : est-ce que la marche vers un objet est un accès au monde ou un retrait de cet univers ? Il y a une complicité entre l'œil et la main. Une connivence dont le sort serait la cécité et l'oblitération. L'oubli de ce qui n'est pas encore survenu», enchaîne M. Achefri dans le prologue.
A propos des expériences artistiques, il s'interroge dans la même introduction : «que peut devenir une peinture gestuelle à laquelle ce corps attribue une forme, un aperçu ou des aspects flasques». «Peut-on transformer une gestuelle réelle en la propulsant dans un support ou un tissu pour devenir une peinture gestuelle faisant allusion à un objet qui s'est effacé ?», ajoute-t-il. Pour lui, le mouvement émane du désir de la domiciliation et déportation de l'enfance dans/vers le support/ tissu à condition de ne pas fermer les issues les entrées internes et externes de ces opérations de domiciliation et de déportation. «C'est dans l'enceinte du support/ tissu (et à l'extérieur) que réside le rhizome de l'enfance», enchaîne-t-il.
Quant aux couleurs, le critique met en avant le bleu «dont émane des tailles d'êtres humains». «Nous ignorons s'ils se destinent vers la profondeur ou s'ils émergent vers la surface. A force de les contempler pour en déceler le tréfonds, le bleu devient gris. Ainsi, le désir de reconnaissance des traits est refoulé jusqu'à absorption de la surface par cette couleur. (...) La transcendance du gris évoque la situation de cécité », poursuit-il.
Comme l'explicite l'écrivain, le gris donne souvent le sentiment de noirceur puisqu'il oscille entre le blanc et noir. «Ce n'est ni la lumière qui s'en revêt, ni la noirceur qui le couvre. Le gris est la couleur la plus calamiteuse», s'exprime-t-il. Cela étant, ce sont les expériences des artistes-peintres, Marina Abramovic (Serbie), Marie José Roy (Québec), Keen Souhlal (France), Ikram Kabbaj (Maroc), Ninar Esber (Liban/ France), Colette Deblé (France), Annie Kurkdjian (Liban/ France), Kenza Benjelloune, (Maroc) et Laila Cherkaoui (Maroc) qui sont étudiés dans ce livre.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.