Entre le Maroc et la Palestine, une solidarité à toute épreuve    1/4 de finale de la Coupe de la CAF: Le Raja « fin prêt » pour arracher la victoire devant Orlando Pirates    FA Cup : Hakim Ziyech et Chelsea battus en finale par Leicester    Israël intensifie ses raids à Gaza, vive inquiétude internationale    Ghalta, une erreur très cher payée... Dimanche à 22h45 (Bande-annonce)    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 15 mai 2021 à 16H00    Covid-19 au Maroc : 112 nouvelles contaminations, 6 décès    Le beau message de Saad Lamjarred à Khadija Assad (VIDEO)    Le sport est un vecteur de rapprochement des peuples, affirme l'ambassadeur du Maroc en Afrique du Sud    Deux tornades frappent la Chine : le bilan passe à 12 morts    Frappe aérienne à Gaza: 10 membres d'une famille tués    Une sûreté sur tous les fronts: La DGSN fête son 65 anniversaire    Marrakech : « Kwayria », la plateforme de promotion des jeunes talents du ballon rond (Reportage)    Le roi Mohammed VI écrit au président du Paraguay    DGSN : 65 ans d'existence et d'abnégation    L'ECONOMIE, OTAGE D'UN VIRUS    Les célébrités marocaines rendent hommage à Hammadi Ammor (PHOTOS)    Soutien à la Palestine: le chanteur Ahmed Chaouki devient la risée de la Toile (PHOTOS)    Décès de Hammadi Ammor: les confessions touchantes de son fils (VIDEO)    L'Egypte ouvre sa frontière avec Gaza pour évacuer des blessés    Condamnation unanime de l'accueil par l'Espagne du chef du Polisario    Ingérence Iranienne au Sahara: Téhéran se voile la face    Maroc-Rwanda: Vers un retrait de la reconnaissance de la RASD par Kigali?    Covid-19 : L'OMS prédit un bilan plus élevé en 2021    Inde: Les exportations agricoles en hausse de 17,5% en 2020-2021    Le mouvement "Neturei Karta" appelle à présenter les criminels de l'entité sioniste devant la CPI (WAFA)    Mesures restrictives: Les Marocains sont à bout    Documentaire: Ne manquez pas "Homo Sapiens: les nouvelles origines" sur 2M, ce dimanche à 21h50    Heure GMT+1 au Maroc: n'oubliez pas de régler vos montres    Innovations financières: BAM engagé pour le développement des fintechs    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Coronavirus : le Royaume-Uni accélère l'administration de la deuxième dose    Une association bulgare dénonce l'accueil par l'Espagne de Brahim Ghali    E-commerce : Les nouvelles attentes des clients (étude internationale)    Federer estime que « les athlètes ont besoin d'une décision » sur la tenue des JO    VIDEO. Casablanca: le parc de la Ligue arabe comme vous ne l'avez jamais vu    Bassin hydraulique de Sebou : Un taux de remplissage des barrages de 74%    Maroc/Météo: Temps passagèrement nuageux ce samedi 15 mai    Josep Borell : L'UE suit de près la situation des droits de l'homme en Algérie    Les confidences de Munir El Haddadi sur son choix pour le Maroc    Fiorentina : Sofyan Amrabat n'est pas satisfait    Palestiniens censurés, nouvelles conditions d'utilisation de Whatsapp... dans la "Chronique Geek" de la semaine    65e anniversaire des Forces armées royales : message de fidélité et de loyalisme de la famille des FAR au Roi    Un politologue espagnol porte plainte contre Brahim Ghali    Podcast: Punk, en toute transparence    Usurpation de l'identité visuelle du parlement européen : Les eurodéputés s'attaquent aux manoeuvres du Polisario    Rabat : Goethe-Institut organise une exposition autour de la migration du 17 mai au 04 juin    La SNRT a affiché une tendance haussière pendant le Ramadan    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ils nous ont quittés en 2020 : Le monde politique perd plusieurs de ses icônes
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 01 - 01 - 2021

L'année 2020 a été marquée par le départ de plusieurs grands hommes politiques.
Il s'agit d'icônes qui ont joué un rôle à la fois dans la lutte pour l'indépendance du pays mais également dans le Maroc post-indépendance. Ce fut le cas de l'ancien Premier ministre, Abderrahmane El Youssoufi, décédé à Casablanca, à l'âge de 96 ans.
Natif de Tanger le 8 mars 1924, feu Abderrahmane El Youssoufi avait rejoint les rangs du mouvement national alors qu'il était encore élève interne au Lycée Moulay Youssef de Rabat. Le défunt fut membre du secrétariat général de l'Union nationale des forces populaires, qui va devenir en 1975 l'Union socialiste des forces populaires (USFP), et rédacteur en chef de son organe «Attahrir» entre 1959 et 1965. Le 4 février 1998, Feu SM le Roi Hassan II l'avait chargé de former le gouvernement d'alternance qu'il présentera au Souverain le 14 mars de la même année. Après la mort de SM Hassan II, SM le Roi Mohammed VI le maintient à la tête du gouvernement en lui rendant un hommage remarquable. Il est reconduit dans ses fonctions de Premier ministre dans le gouvernement formé le 6 septembre 2000 et y restera jusqu'au 9 octobre 2002.
L'année 2020 a connu le départ du leader politique Mahjoubi Aherdane, décédé à 99 ans, des suites d'une longue maladie. Natif d'Oulmès (Hauts plateaux des Zemmours et Moyen Atlas), feu Aherdane est connu pour avoir été le fondateur du Mouvement populaire (MP) dont il a toujours été considéré comme le père spirituel avec Abdelkrim El Khatib.
Il a également occupé différents postes ministériels sous et post protectorat français et ce jusqu'au début des années 1980, dont notamment celui de ministre d'Etat chargé des postes et des télécommunications et de ministre d'Etat chargé de la coopération, de la défense sous Feu SM Hassan II. Il s'était petit à petit retiré des affaires politiques depuis l'entrée du nouveau siècle pour ne se consacrer qu'à l'art et à une retraite de patriote bien gagnée.
La fin de l'année a également connu le décès de Mohamed El Ouafa, ancien ministre de l'éducation nationale et dirigeant du parti de l'Istiqlal (PI) à l'âge de 72 ans. Durant sa carrière, le défunt avait rempli plusieurs missions de haute responsabilité.
Il fut ambassadeur du Maroc en Inde et au Népal (2000-2004), en Iran et au Tadjikistan (2006 -2009), au Brésil, Paraguay, Surinam et Guyana (2009-2011). En 2012, il est nommé ministre de l'éducation nationale, puis ministre délégué auprès du chef de gouvernement, chargé des affaires générales et de la gouvernance de 2013 à 2017. Mohamed El Ouafa est né en 1948 à Marrakech. En 1976, il devient secrétaire général de la Jeunesse istiqlalienne jusqu'à 1984. De 1982-2003, il a été membre du Comité exécutif du parti de l'Istiqlal.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.