Coupe du Trône: les FAR se qualifient pour les quarts et affronteront le Raja (VIDEO)    Le variant sud-africain du virus impacte les matchs organisés par la CAF    Soufiane Rahimi, son parcours et ses aspirations    Futsal : Les Lions de l'Atlas face à l'épreuve argentine les 6 et 8 mars    Vaccination: l'OMS félicite le Maroc (tweet)    Les marines marocaine et américaine mènent un exercice conjoint    Le 18 : un Riad culturel à Marrakech    A l'initiative du Maroc, l'ONU proclame le 10 mai Journée internationale de l'arganier    Programme Intelaka: La Banque Populaire sur le terrain pour rencontrer les porteurs de projets    Toyota Corolla Cross Roads : la famille s'agrandit    Maroc : 18 pays sur la liste noire    Covid-19 / Maroc : 594 nouveaux cas, 557 guérisons et 8 morts    Mercato: quel club choisira Erling Haaland ?    Approbation de projets de loi    Incapable d'apaiser le Hirak, Tebboune s'en prend au Maroc !    Le PPS exhorte le gouvernement à protéger le pouvoir d'achat    Le crédit maintient sa tendance baissière    La TVA, principale composante qui influence le secteur informel    Le taux de reproduction du Coronavirus se stabilise à 0,98    Les projets de mise en œuvre de la loi cadre relative au système d'éducation présentés à Rabat    Salé: ouverture d'une enquête suite au décès d'une fille    Fès-Meknès : 4,4 milliards de dhs pour atténuer les disparités territoriales    Coupe du Trône : Le MAS au bout du suspense    Casablanca: nouvelles coupures d'eau prévues par la Lydec    L'Allemagne réagit à la décision du Maroc    Badiâa Bouya, référence avérée de l'art culinaire marocain au Rwanda    Musique: le refrain classique des fins de mois !    Message du roi Mohammed VI au président bulgare    Signature de 12 contrats-objectifs et lancement du projet du géo-portail national des documents de l'urbanisme    L'œuvre de Churchill représentant la mosquée Koutoubia vendue à 7 millions de livres sterling à Londres    «La création et l'art face à l'extrémisme et au discours de la haine»    Décès de la légende du reggae Bunny Wailer    Le Maroc, puissance diplomatique émergente, se dote d'une voix audible en Afrique    Plus de blanchiment d'argent ni de fuite de capitaux    Covid-19 : la stratégie de vaccination marocaine encensée par la BBC    Participation du Maroc à la 155ème session du Conseil de la Ligue arabe    Une plainte visant les attaques chimiques attribuées au régime syrien déposée à Paris    Johnson soutient une éventuelle candidature Royaume-Uni/ Irlande au Mondial 2030    Election à la présidence de la CAF : Le candidat ivoirien se révolte contre la FIFA !    Pays-Bas : explosion près d'un centre de dépistage Covid-19    L'Association d'amitié maroco-israélienne voit le jour aux Etats-Unis    15.754 audiences à distance et 300.000 affaires mises au rôle en 10 mois    Une ONG alerte sur l'ampleur de la répression en Algérie    Contribution financière du Maroc au Plan d'intervention humanitaire au Yémen    Concerts live et sessions digitales au menu de la nouvelle édition de Visa For Music    Spike Lee prépare une série documentaire pour le 20ème anniversaire des attentats du 11 septembre    Baie de Cocody: Les ouvrages maritimes achevés    Sahara marocain: des personnalités canadiennes lancent un appel à Joe Biden    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CRI : Crise sanitaire ? Connais pas !
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 22 - 01 - 2021

La plateforme numérique a permis aux centres de maintenir un rythme d'activité soutenu avec pas moins de 220.000 consultations
3.300 dossiers d'investissements déposés à travers la plateforme ont été approuvés sans oublier la programmation de 700 réunions des commissions régionales unifiées d'investissement grâce toujours à ce dispositif digital.
Premier bilan de la plateforme digitale des CRI. Les chiffres sont édifiants. En effet, le Conseil de gouvernement a suivi au début de ses travaux un exposé du ministre délégué auprès du ministre de l'intérieur sur la plateforme digitale des Centres régionaux d'investissement. Durant l'année 2020 marquée par la crise sanitaire, la plateforme digitale des CRI a été du pain bénit pour les investisseurs. Selon les chiffres dévoilés par le gouvernement, pas moins de 220.000 consultations ont été recensées depuis le lancement de la plateforme digitale des CRI il y a quelques mois. La même source précise que 425 investisseurs y accèdent quotidiennement en moyenne alors que 3.800 comptes ont été créés pour les représentants des administrations régionales concernées par l'investissement. Ce n'est pas tout.
Le bilan présenté fait état de l'approbation de 3.300 dossiers d'investissements déposés à travers ladite plateforme sans oublier la programmation de 700 réunions des commissions régionales unifiées d'investissement grâce toujours à ce dispositif digital. Ces commissions ont ainsi pu délibérer sur 2.500 dossiers. Globalement, les responsables parlent d'une amélioration palpable sur les indicateurs concernant la réception et le traitement des dossiers d'investissements depuis l'adoption des nouvelles mesures d'accompagnement des porteurs de projets et le lancement de la plateforme digitale des CRI.
Ainsi, la durée de traitement des demandes est passée de 130 jours en 2019 à seulement 20 jours. De même, le nombre des réunions des commissions régionales unifiées d'investissement a bondi de 112% et celui des projets d'investissements instruits de 35%. De leur côté, les montants d'investissements approuvés ont progressé de 80% alors que le nombre des postes d'emploi en rapport avec les dossiers acceptés a augmenté de 40%. «L'adoption de la dématérialisation et la numérisation des procédures grâce à la plateforme digitale juste après l'entrée en vigueur de la nouvelle loi relative aux Centres régionaux d'investissement a permis d'améliorer l'efficacité et les délais de traitement des demandes des investisseurs sans oublier la poursuite de l'amélioration des services proposés en dépit de la période difficile et des contraintes liées à la propagation de la pandémie du coronavirus», affirment les responsables.
Parmi les conclusions citées par ces derniers, il y a également «l'augmentation des investissements régionaux en dépit de la crise sanitaire et ce, grâce au rassemblement de toutes les procédures dans une seule plateforme électronique». Ces résultats doivent pousser, selon la même source, «à la poursuite des efforts de la numérisation et la simplification des procédures prévues notamment par la loi 55.19 relative à la simplification des procédures administratives sans oublier l'accélération des prérogatives en termes d'investissement du centre vers un niveau territorial».
Historique
Les Centres régionaux d'investissement ont été créés depuis 2002, suite à la lettre adressée par Sa Majesté le Roi au Premier ministre, relative à la gestion déconcentrée de l'investissement. Ces centres ont pour objectifs d'encourager l'investissement au niveau régional et de contribuer à promouvoir le potentiel des territoires régionaux. Le CRI accueille les nouveaux investisseurs, leur fournit toutes les informations utiles pour l'investissement dans la région et traite leurs demandes d'autorisations et l'ensemble des actes administratifs nécessaires à la réalisation des projets. Il est également chargé d'étudier les projets de conventions à conclure avec l'Etat. Il assure également le rôle de médiateur qui aide à renouer le dialogue pour trouver rapidement un accord durable, entre les investisseurs et l'administration publique et/les différents partenaires, en cas de litige.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.