SM le Roi adresse un Ordre du jour aux Forces Armées Royales    Les relations maroco-espagnoles traversent la plus grande crise de leur histoire    Taqa Morocco: Hausse des bénéfices au premier trimestre    Maroc: Déficit budgétaire de 22,5 MMDH à fin avril 2021    Un Technopark à Fès pour consolider l'attractivité économique de la région    Les transferts d'argents des migrants résistent à la crise du COVID-19 (Banque Mondiale)    Arrivée en Jordanie du 2e lot de l'aide humanitaire d'urgence au profit des Palestiniens    El Otmani réitère le rejet catégorique par le Maroc de toutes violations du statut juridique de la ville sainte    Chelsea défait en finale par Leicester    Un nul bénéfique pour le WAC face au Mouloudia    Le tunisien Fathi Jebal, nouvel homme fort du MAS    Covid-19 Maroc : La campagne de vaccination élargie aux 45-50 ans    Kénitra: interpellation de trois individus pour possession et trafic de drogues et de psychotropes    Hammadi Ammor, figure de la création nationale, s'est éteint    «Il faut travailler sur des œuvres théâtrales dans l'expectative d'une reprise culturelle»    Installation des jurys du Prix national des études et recherches sur l' action parlementaire....    Le Polisario et l'Algérie pris la main dans le sac    Le Maroc, grand défenseur du droit des Palestiniens à établir un Etat indépendant    L'ambassadeur de Palestine exprime ses remerciements et sa gratitude à S.M Mohammed VI    Sit-in de solidarité avec le peuple palestinien    Vigon Systems lève deux millions de dirhams auprès deWitamax One    Walid Halimi rend hommage au célèbre Tony Allen    Visionnage boulimique des séries : La guerre ouverte contre le sommeil    Le droit à la différence au coeur "La Cigogne Volubile "    Journée internationale des musées: Accès exceptionnel et gratuit mardi aux musées de la FNM    Conflit israélo-palestinien : «le carnage doit cesser immédiatement», réclame le chef de l'ONU    La situation épidémiologique au 16 mai 2021 à 16H00    Calcio : La Juve toujours en course pour une place en C1    OCI: Les ministres des AE saluent le rôle du Comité Al-Qods dans la protection de la ville sainte    Art moderne et contemporain: une pléiade d'artistes marocains de renom à la Menart Fair à Paris    Après les quinquas, c'est autour des quadras !    Ahmed Fouad El Filali, Directeur de SINMARCO : Difficulté de recouvrement et trésorerie, les questions cruciales de l'après Covid-19    Histoire de la DGSN : les dates phares    Coupe de la CAF/ Quart de finale aller : Le Raja arrache le nul en déplacement face à Orlando Pirates (1-1)    Le groupe ODM rachète la « Polyclinique Atlas Casablanca »    Maroc-Turquie : la nouvelle version de l'accord de libre- échange est entrée en vigueur    Covid: Les personnes vaccinées doivent garder le masque dans les régions à forte transmission (OMS)    Liga / Real : Zidane partant, Raul probable arrivant !    47ème anniversaire de la disparition du Zaïm Allal El Fassi: Le combat du « Zaïm » pour l'éveil de la conscience    Foot espagnol : Xavi Hernandez futur coach du Barça la saison prochaine !    Covid : Le patron de l'OMS appelle à ne pas vacciner les enfants pour donner les doses à Covax    En marge du webinaire de l'Alliance des Economistes Istiqlaliens: Faire de l'acte culturel et créatif, un acte économique    Algérie : le DG marocain d'Amana Assurance prié de rendre les clés de l'entreprise    Solidaires dans le meilleur et dans le pire    Arrivée en Jordanie du premier lot de l'aide humanitaire d'urgence destinée aux Palestiniens    Botola Pro D1 « Inwi » (17è journée): Résultats et programme    Frappe aérienne sur Gaza: 17 Palestiniens tués    Rabat: Le mythique café des Oudayas rouvre ses portes après sa rénovation    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Dessalement de l'eau : Vers l'activation de la préférence nationale
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 05 - 02 - 2021

La tutelle s'oriente à faire appel à des acteurs privés et développer un savoir-faire marocain en la matière
Le Maroc commence à voir les choses en grand dans ce domaine puisqu'il est déjà annoncé un objectif de 1 milliard m3 issus des stations de dessalement de l'eau de mer au cours des prochaines années.
Le secteur privé est appelé à s'impliquer dans le chantier du dessalement de l'eau. En tant que choix stratégique fait par le Maroc pour répondre aux besoins en eau potable, le gouvernement compte sur les opérateurs privés pour mener à bien ce chantier. En tout cas, Abdelkader Amara, ministre de l'équipement, du transport, de la logistique et de l'eau, affirme que l'Exécutif se dirige dans l'avenir à donner la chance aux entreprises marocaines pour profiter des projets en rapport avec ce domaine. De nombreuses stations de dessalement de l'eau sont en chantier actuellement alors que le Royaume aspire à devenir le champion continental en la matière. Dans ce sens, le responsable gouvernemental a annoncé devant les parlementaires que les premières mesures ont déjà été lancées dans le cadre du projet de station de dessalement de l'eau de mer au niveau du littoral de Casablanca avec une capacité de production avoisinant les 300 millions m3, ce qui fera de cette station la plus importante à l'échelle du continent africain.
Le Maroc commence à voir les choses en grand dans ce domaine puisque le responsable annonce déjà un objectif de 1 milliard m3 issus des stations de dessalement de l'eau de mer au cours des prochaines années. Les responsables intègrent également dans leurs projections la mobilisation des eaux de surfaces. Le pays veut œuvrer en outre à l'exploitation des eaux usées.
De l'eau écolo
Si les stations de dessalement d'eau de mer figurent en bonne place dans la stratégie marocaine au même titre que la politique de construction des barrages, l'Etat aspire également à faire de la production écologique. Concrètement, le ministère de l'équipement, du transport, de la logistique et de l'eau annonce l'intégration des énergies renouvelables dans les stations de dessalement. Les responsables espèrent jouer ainsi la carte de la décarbonisation des process jusqu'au bout pour obtenir de l'eau écolo. Il faut préciser que plusieurs villes marocaines connaissent actuellement la réalisation de stations de dessalement, notamment Al Hoceima, Laâyoune, Boujdour ainsi que plusieurs projets au niveau de certains points de débarquement de pêche. D'autres projets sont prévus à Agadir, Sidi Ifni et Tarfaya. Il faut dire que l'Etat compte mobiliser de gros moyens financiers pour la réalisation de ces projets.
La station de dessalement au niveau de Casablanca mobilisera un budget conséquent de l'ordre de 10 milliards de dirhams (MMDH). A noter enfin que l'Office national de l'eau et de l'électricité vient de livrer les détails de ses investissements pour la période de 2019-2020. Ainsi, l'ONEE affirme qu'il a déployé durant les deux dernières années un effort d'investissement important s'élevant à près de 7,9 MMDH dont 4,3 MMDH en 2019 et 3,6 MMDH prévus d'être réalisés à fin 2020 (voir encadré).
Investissement
Selon l'ONEE, les investissements réalisés ont permis de porter le taux d'accès à l'eau potable en milieu rural de 97% en 2018 à 97,4% à fin 2019 et 97,8% à fin 2020 contribuant ainsi à l'amélioration de la qualité de vie de la population rurale.
Par ailleurs et pour répondre à la demande croissante en eau potable, l'Office a équipé en 2019 et 2020 des débits supplémentaires respectifs de 1,9 m3/seconde et 3,2 m3/seconde et a produit annuellement plus de 1,2 milliard m3. A cet égard, le débit équipé par l'Office représente plus de 94% de la capacité de production nationale.
Dans le domaine de l'assainissement liquide, l'Office dispose à fin 2020 de 119 stations d'épuration d'une capacité globale de 450.405 m3/jour, soit une capacité additionnelle en 2019 et 2020 de 54.921 m3/jour et gère ce service au niveau de 142 villes et centres en faveur d'une population de 5,8 millions d'habitants.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.