Coupe du Trône: le Wydad file en quarts de finale (VIDEO)    Coupe du Trône: Les 8 qualifiés pour les quarts de finale connus    Le club de Ziyech se retire de la Super League    Cinq clubs anglais se retirent de la controversée « Super League »    Programme des principaux matchs du mercredi 21 avril    Dossiers des contractuels : Amzazi jette de l'huile sur le feu !    Maroc/Protection sociale : cinq projets de décrets adoptés par le Conseil de gouvernement (Vidéo)    Les vols directs Maroc-Israël seront opérationnels après le Ramadan    Tanger : Deux individus interpellés pour vol sous la menace de la violence à l'intérieur d'une agence bancaire    De jeunes volontaires réexposés au Covid-19 pour une étude britannique    Maroc/Prolongement des mesures exceptionnelles pour certaines catégories affiliées à la CNSS: Deux décrets adoptés    Approbation du Plan gouvernemental intégré de mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe    ONU : Omar Hilale décrie la propagande fallacieuse de l'Algérie et du "polisario" sur la situation au Sahara    Hakima El Atrassi à cœur ouvert    Restructuration de la direction technique des équipes nationales    Le Youssoufia Berrechid arrache le nul face à l'AS FAR    8 millions de têtes d'ovins et de caprins seront identifiées    CFC, un hub financier «plus attractif que jamais»    Omar Hilale dénonce la duplicité de l'Algérie et du «polisario» au sujet de l'Envoyé personnel pour le Sahara marocain    Les services de la Sûreté à pied d'œuvre dans le Grand Casablanca    Conseil de gouvernement: Du nouveau pour l'AMO des indépendants    Ahidous, Ahwach, Izlan n Tyerza, Tizrarin, Timnadin, Tagnawit ...en mode Rock&roll, blues, pop ou Rock    Peindre à l'encre océanique    «La quête de sens et du bien-être sont les obélisques dans l'ère post-covid»    Covid: comment se dérouleront les épreuves du bac 2021 au Maroc ?    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue irlandais    Covid-19 au Maroc: quelque 5.000 salariés ont pu réintégrer leurs emplois    Covid-19/Maroc: Voici le nombre de personnes vaccinées à ce jour    DGAPR : la grève de la faim annoncée par les détenus Soulaimane Raissouni et Omar Radi "n'a aucun lien avec les conditions de leur détention"    Nouvelle résolution du Parlement européen sur la dégradation des droits de l'homme en Algérie    L'ONU met en garde contre les changements climatiques...2021 doit être l'année de l'action (Guterres)    Le chef de l'armée libanaise remercie le roi Mohammed VI    S.M. Le Roi lance la généralisation de la protection sociale    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques    Les Nuits du Ramadan 2021 célèbrent les «racines africaines»    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec le rival saoudien    Famine : des ONG demandent 5,5 milliards de dollars pour sauver 34 millions de personnes    Le journaliste et critique d'art Jamal Boushaba n'est plus    "Annette" de Leos Carax, film d' ouverture du 74ème Festival de Cannes    Journée internationale des monuments et des sites: Un riche programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Espagne: le « passeport sanitaire » bientôt lancé    Le Maroc insiste sur l'impératif de placer la lutte mondiale contre la drogue parmi les priorités    Tchad : le président Idriss Déby Itno tué au front    Décès de l'ancien vice-président américain Walter Mondale à l'âge de 93 ans    Adoption en commission d'un projet de loi relatif au blanchiment des capitaux    La COVID-19 ravage les camps de Tindouf et touche le personnel de l'ONU    Cette semaine en Liga...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'Institut culturel italien de Rabat promeut la culture de son pays dès ce mois
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 05 - 03 - 2021

Le propriétaire du commerce cambriolé a affirmé à la Cour que l'un de ses voisins a remarqué trois des quatre malfrats en pleine action de cambriolage de son local.
Nous sommes à la chambre criminelle près la Cour d'appel de Casablanca. Quatre jeunes hommes se sont tenus au box des accusés. Âgés respectivement de dix-neuf, vingt-et-un, vingt-quatre et vingt-six ans, ils sont poursuivis, en état d'arrestation, pour constitution d'une bande de malfaiteurs, vol qualifié et coups et blessures. Tous les quatre se disculpaient devant la Cour tout en précisant qu'ils n'étaient jamais amis. Bref, ils jouaient le jeu qu'ils ne se connaissaient pas. Mais, lors de leur interrogatoire par les limiers de la police judiciaire de Sidi Othman qui les avaient arrêtés, ils ont reconnu avoir une relation amicale surtout qu'ils sont issus du même quartier. Ils avaient avoué à la police qu'ils étaient, tous les quatre, membres d'une bande de malfaiteurs qui agressaient les victimes et qui ont effectué plusieurs vols dans des voitures ainsi que le cambriolage d'un commerce. Et pourtant, ils ont continué à nier, devant les trois magistrats de la chambre criminelle, les charges retenues contre eux. Cependant, l'une des victimes, le propriétaire du commerce cambriolé a affirmé à la Cour que l'un de ses voisins a remarqué trois des quatre malfrats en pleine action de cambriolage de son local.
Ce commerçant a précisé à la Cour que le témoin a été interrogé par la police, mais qu'il n'a pas pu répondre à la convocation de la Cour. Il a également ajouté qu'ils ont mis la main sur une somme de plus de dix mille dirhams qu'il n'a pas encore mis dans son compte bancaire ainsi qu'un grand lot de marchandises. Par ailleurs, un automobiliste, qui se tenait devant la Cour, a présenté son témoignage en affirmant qu'il venait de descendre de sa voiture, vers 21 h, quand deux des quatre malfrats l'ont attaqué avec un couteau. Menacé, il s'est retrouvé obligé de les laisser lui fouiller les poches et la voiture. Ils ont volé une somme d'argent de trois cent dirhams, son smartphone et une montre. Des témoignages de victimes, qui les ont reconnus parce qu'ils les ont dévisagés, ont permis de convaincre les magistrats de les juger coupables et de condamner chacun d'eux à cinq ans de réclusion criminelle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.