Nizar Baraka clôture une tournée dans l'Oriental sous le signe de l'espoir    Aziz Akhannouch se présente en favori pour les futures élections    Rencontre du PJD à Marrakech : Le dérapage du maire Belcaid    Crise Maroco-Espagnole: Madrid adopte un langage d'apaisement    L'ONMT marque l'ouverture de la saison touristique estivale    L'ONCF annonce une réduction de 50% des billets pour les MRE    Vers une économie de l'hydrogène vert    Saisonnières marocaines : c'est parti pour l'opération de retour !    Retour sur le Smart City Casablanca Symposium 2021 (VIDEO)    Invité par le PJD, le Chef du Hamas Ismaïl Haniyeh en visite au Maroc    Profonds désaccords et faibles attentes    Trois astronautes chinois dans la station spatiale    L'Algérie face à ses démons    Le roi Mohammed VI félicite le premier ministre israélien    Cristiano Ronaldo, meilleur buteur de l'histoire de l'Euro (VIDEO)    C'est l'effet d'une bombe pour le tennis national : Des joueurs soupçonnés de trucage de matches !    Euro 2020 : La France fait le nécessaire face à l'Allemagne    CAN- Cameroun : La Sierre Leone, dernière qualifiée face au Bénin    Nouvel allègement des procédures d'entrée au Maroc    Pays de la liste «B»: l'isolement sanitaire se déroulera dans ces villes    Plage de Ain Diab: la campagne est lancée contre les loueurs de parasols    Usage licite du cannabis: le projet de loi adopté    Quand on aime la vie, on va au musée    Edition: Lever l'hypothèque sur l'université    Sahara : Large soutien au Maroc à l'ONU    Le roi Mohammed VI félicite le nouveau Premier ministre isralien Naftali Bennett    L'agent de Hakimi confirme son départ !    La FRMSPT organise une série d'activités éducatives au profit des jeunes de Khénifra    L'AREF renforce ses partenariats dans le domaine sportif    "African Lion 2021": une délégation militaire maroco-américaine visite l'hôpital de campagne près de Tafraout    Le Congrès péruvien refuse l'interférence de l'Europe dans la crise entre Madrid et Rabat    Agrégation agricole: un nouveau dispositif réglementaire pour des projets d'agrégation de nouvelle génération    Législatives algériennes: 23% de participation, abstention historique et massive    Covid-19 au Maroc : 500 nouveaux cas et 165 000 doses dispensées en 24 heures    Covid-19 en France : plus de masque en extérieur, levée du couvre-feu dans quelques heures    Privé : Akdital poursuit sa marche pour s'accaparer 20% de la capacité litière nationale    Les hôtels Accor se mobilisent pour favoriser l'accueil des Marocains résidant à l'étranger    Le Nigeria s'apprête à construire le gazoduc avec le Maroc    «Méditations et médisances»    «Soufi, mon amour» en tournée au Maroc    «Serek F'Bir», un nouveau single de Jihane Bougrine    Action citoyenne : des livres pour les écoles primaires, les collèges et les lycées les plus défavorisés au Maroc    Affaire Raissouni : selon le parquet, l'accusé retarde l'échéance de son procès    « African Lion 2021 »: une opération de décontamination au port militaire d'Agadir    Melilla : tentative échouée d'entrée de 150 migrants clandestins grâce à la collaboration du Maroc    M'Art Studio démarre ses activités avec Marie Bugnon & Jennifer Sormani    Festival universitaire de musique de l'ENCG Kénitra : Une troisième édition pour aiguiser l'art de l'écoute    Pays de l'Otan : la politique envers la Chine à renforcer, selon le SG de l'OTAN    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Santé : Des médecins cubains au Maroc ?
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 05 - 05 - 2021

Cuba prête à partager son expérience avec le Royaume en plein chantier de généralisation de la couverture médicale
Plus proche du Maroc, Cuba compte des programmes de coopération dans le domaine de la santé et de l'alphabétisation avec de nombreux pays de l'Afrique subsaharienne.
Y aura-t-il bientôt des médecins cubains au Maroc? En tout cas, le pays de Caraïbes semble s'intéresser au domaine de la santé au Maroc. Dans ce sens, une rencontre a déjà réuni le ministre de la santé, Pr. Khalid Ait Taleb, au siège du ministère à Rabat avec l'ambassadeur de Cuba au Royaume, Javier Dómokos Ruiz. Selon les autorités diplomatiques cubaines, des sujets d'intérêt commun pour les deux pays ont été abordés, principalement les actions de chaque pays pour faire face à la pandémie de la Covid-19 et les enseignements que l'on peut en tirer dans les domaines de souveraineté technologique et des médicaments.
Il faut dire que cette rencontre intervient à un moment où le Maroc est en plein préparatifs pour la généralisation de la couverture médicale. Il y a quelques semaines, le gouvernement avait annoncé son intention de s'ouvrir sur les expériences internationales ainsi que les compétences étrangères notamment les médecins. Au cours de sa réunion avec le ministre de la santé, «le diplomate cubain a profité de l'occasion pour réitérer la volonté du gouvernement cubain de partager ses expériences dans les domaines de la santé et de la biotechnologie au profit du peuple marocain, des domaines dans lesquels la plus grande île des Antilles jouit d'une large reconnaissance internationale».
Ce n'est pas tout. Les responsables cubains voient plus grand et veulent élargir la coopération avec le Maroc pour toucher le domaine de biotechnologie. Selon l'ambassade cubaine, des liens existent déjà dans le domaine. «Le potentiel de la biotechnologie et de la recherche scientifique a également été souligné. Au Maroc, Heberprot-P, produit innovant reconnu de la science cubaine pour le traitement de l'ulcère du pied diabétique, est déjà commercialisé», souligne la même source. Il faut préciser que depuis les années 50. L'ex président de Cuba, Fidel Castro, avait fait de la coopération dans le domaine médical un véritable outil diplomatique et de soft-power pour l'île. Au cours de la pandémie de la Covid-19, plusieurs pays ont fait appel à des médecins cubains. C'est le cas notamment pour l'Italie mais également dans les DOM-TOM de la France (départements et territoires d'outre-mer). Plus proche du Maroc, Cuba compte des programmes de coopération dans le domaine de la santé et de l'alphabétisation avec de nombreux pays de l'Afrique subsaharienne. Des médecins cubains restent très actifs dans cette région du continent depuis des décennies.
Cependant, la présence de médecins cubains dans certains pays est payante. Le pays facture directement aux pays hôtes les prestations de ces médecins. Les chiffres sont édifiants. Selon José Luis Rodriguez Garcia, ancien ministre de l'économie, ce service a permis à Cuba de percevoir plus de 11 milliards de dollars en moyenne par an entre 2011 et 2015. Aussi, les médecins cubains étaient présents en 2016 dans 62 pays : 24 pays d'Amérique latine et des Caraïbes, 27 d'Afrique subsaharienne, 7 d'Asie orientale et du Pacifique, deux du Moyen-Orient et d'Afrique de l'Est, ainsi qu'en Russie et au Portugal.
Réforme
Fin avril, le gouvernement a dévoilé les contours de la réforme de la santé. Selon le ministre de la santé, Khalid Ait Taleb, le chantier de la réforme du système de santé est basé sur la consécration d'une nouvelle gouvernance visant à renforcer les mécanismes de législation et de contrôle du travail des intervenants et à consolider la gouvernance hospitalière et la planification territoriale de l'offre de santé.
Présentant un exposé sur le chantier de réforme du système de santé et sa réhabilitation lors du Conseil de gouvernement, Ait Taleb a précisé que ces objectifs seront atteints à travers la création d'instances de gestion et de gouvernance, à savoir l'instance supérieure pour la législation intégrée de la santé, les agences régionales de santé et les groupements territoriaux de santé. A cet égard, le ministre a souligné que parmi les fondements principaux de ce chantier figure la valorisation des ressources humaines en levant les obstacles imposés par la loi 131.13, sur la pratique des médecins étrangers au Maroc, en promulguant de nouvelles règles qui s'appuient sur le principe de l'égalité de traitement entre les médecins marocains et leurs confrères étrangers.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.