La Colombie et le Maroc partagent la même vision d'une politique migratoire humanitaire, selon la diplomatie des deux pays    Casablanca / Fonds de solidarité des avocats : Le bâtonnier dévoile les prélèvements    Compteur coronavirus : 303 nouveaux cas en 24h, 1.32 millions troisièmes doses administrées    La Russie resserre ses relations économiques et politiques avec la Libye et l'Algérie    La Commission Islamique de Melilia : l'Espagne appelée à régulariser la situation des Marocains bloqués    Dette publique: Recul de 9,7% des souscriptions sur le MAVT à fin septembre    Equatorial Coca-Cola Bottling Company installe son siège à Casablanca    Sahara : l'Eswatini pointe la "prééminence" de l'initiative d'autonomie comme "seule solution"    Prolongation de l'état d'urgence au Maroc    La prison locale de Nador 2 dément le harcèlement d'un détenu pour son refus de se faire vacciner    Scolarisation des enfants en situation de handicap : Le taux de 55% dépassé, des efforts à soutenir    Maroc-Etats-Unis: La guerre de l'intégrité territoriale se poursuit toujours    Gazoduc GME : l'Algérie veut expédier vers l'Espagne plus de gaz par voie maritime, les observateurs dépaysés    Déficit de médecins urgentistes au Maroc: Les spécialistes tirent la sonnette d'alarme    Lutte contre le cancer du sein au Maroc: Un combat qui est loin d'être gagné    Sondage du CESE sur légalisation du cannabis à des fins thérapeutiques et industrielles    «Le Maroc jouit d'un important soutien international pour sa souveraineté sur le Sahara», estime un média espagnol    Une amazighité encore à accomplir    ayad lemhouer: "Dans le débat sur les langues d'enseignement, l'Etat devrait ignorer les courants idéologiques et se soucier de ce qui est dans l'intérêt des Marocains"    Fonction publique: En 10 ans, le salaire mensuel moyen grimpe de plus de 15%    Pékin «s'oppose fermement» aux contacts militaires entre Taïwan et les Etats-Unis    Botola Pro D1 / Fin de la 7ème journée : Ce jeudi, le classico FAR-WAC à partir de 18h15    Barça : Limogé, Koeman recevrait un chèque de 20 millions d'euros !    Tourisme au Maroc: les opérateurs au fond du gouffre    Thé au Maroc : 400 marques se partagent le marché local    BMCE Capital présente ses nouvelles prévisions 2021-2022    Jusqu'au 19 mars 2022 : La Galerie Banque Populaire expose les photographies de Marcelin Flandrain    France. Zemmour n'est qu'un symptôme [Par Jamal Berraoui ]    Gouvernance économique : Le financement du PLF assuré sans emprunt national    Conseil de la ville de Casablanca : les préparatifs de la session extraordinaire bouclés    L'Assemblée Générale du Raja : Anis Mahfoud, le secrétaire général démissionnaire, nouveau président    L'ONU alerte sur une crise humanitaire qui « s'aggrave » en Syrie    De plus en plus de prisonniers politiques dans la Russie de Poutine    L'investissement au cœur d'une réunion interministérielle    Palestine : Les USA critiquent « fermement » la colonisation en Cisjordanie occupée    Soudan : La pression internationale « libère » Hamdok    Botola Pro D1: le Raja tenu en échec à domicile par le FUS    L'horizon s'assombrit pour l'OCK, le RCOZ méritait mieux    African Lion 2022 : Le coup d'envoi de la 18e édition sera donné cette semaine    Essaouira / Grotte de Bizmoune : Découverte d'éléments de parure datant de 150.000 ans    Grand succès pour les talents marocains à l'AFRIMA Awards    Publication : «La tribu des Bni Touzin : Etude monographique»    Ouverture du 14ème Festival du Théâtre universitaire de Tanger    Belgique : 24 migrants secourus    Maroc-Rwanda: Une proximité qui ne se dément plus    «Théâtre et philosophie» : Mohammed El Kabbaj explore l'interaction entre l'idée et la scène    Un voyage entre dunes et océan depuis la Cité de Mogador    VIDEO. Le Trophée de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) fait escale au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Coronavirus : Le gouvernement resserre l'étau au lendemain de l'Aïd
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 21 - 07 - 2021

Hausse de 91% des cas positifs, de 175% des cas actifs et de 75% des cas critiques du 6 au 19 juillet
Face à la flambée des cas de contamination à la Covid, le gouvernement a décidé d'agir pour contenir la propagation du virus. Dans la soirée du lundi, le gouvernement a annoncé à travers la publication d'un communiqué plusieurs mesures restrictives qui entreront en vigueur à compter du vendredi 23 juillet 2021 à 23h. Il faut dire que cette annonce était prévisible vu la dégradation de la situation sanitaire dans le pays. Ces nouvelles mesures qui seront appliquées à travers tout le territoire national ont été prises conformément aux recommandations du Comité technique et scientifique en tenant compte de la hausse remarquable du nombre des contaminations et des décès enregistrés ces derniers jours.
Ces mesures portent sur l'interdiction des déplacements nocturnes à travers tout le Royaume de 23h à 04h30, à l'exception des personnes exerçant dans les secteurs et activités vitaux et essentiels et celles représentant des cas médicaux urgents. En outre, les déplacements entre les préfectures et provinces sont conditionnés à la présentation du passeport vaccinal ou d'une autorisation administrative de déplacement délivrée par les autorités territoriales compétentes. Il a aussi été décidé d'interdire les fêtes et mariages, ainsi que les obsèques, avec un maximum de 10 personnes lors des cérémonies d'enterrement. Figure également le respect d'un maximum de 50% de la capacité d'accueil dans les cafés et restaurants, les transports publics et les piscines publiques. Les rassemblements et les activités dans les espaces ouverts ne doivent pas dépasser 50 personnes, avec l'obligation de disposer d'une autorisation délivrée par les autorités locales en cas de dépassement de ce nombre. Si la situation s'aggrave davantage, il n'est pas exclu que d'autres mesures restrictives soient prises par les autorités. Le gouvernement insiste sur le strict respect de toutes les orientations des autorités publiques et de l'ensemble des mesures de prévention adoptées par les autorités sanitaires, dont la distanciation physique, les règles d'hygiène et le port obligatoire du masque afin de préserver les acquis importants réalisés par le Maroc dans sa lutte contre la pandémie.
Le taux de reproduction s'est aggravé à 1,45
Le chef de la division des maladies transmissibles, Abdelkrim Meziane Bellefquih, qui présentait mardi le bilan bimensuel de la situation épidémiologique, a relevé une augmentation de 91% des cas positifs durant la période du 6 au 19 juillet, confirmant que le Royaume entame une nouvelle étape de propagation du virus. Le taux de positivité est passé de 4,56% à 10,7%. Cette tendance à la hausse a, principalement, concerné la région de Casablanca-Settat (21,3%), contre 2,6% à Fès-Meknès.
Globalement, le Maroc a comptabilisé 558.785 cas positifs depuis le début de la pandémie, avec un taux d'incidence de près de 1.535 cas pour 100.000 habitants. Ces indicateurs placent le Royaume au 42ème rang mondial et deuxième en Afrique. Par ailleurs, le taux de reproduction de la Covid-19 (RO) s'est aggravé à 1,45 au niveau national durant les deux dernières semaines. Il se situe bien loin de l'objectif de 0,7 fixé dans le cadre du plan national de veille et de lutte contre la Covid-19. Pour leur part, les cas actifs se sont élevés à 15.253, contre 5.535 deux semaines auparavant (+175%), a fait observer M. Meziane Bellefquih qui a pointé du doigt la hausse inquiétante des cas critiques ces deux dernières semaines qui sont passées de 236 à 413 lundi, soit une augmentation de 75%. Le bilan total des décès a atteint 9.466 cas au 19 juillet 2021, soit un taux de létalité de 1,7%, en dessous de la moyenne mondiale établie à 2,2%. M. Meziane Bellefquih a aussi signalé que 81 décès ont été enregistrés la semaine dernière, constituant le bilan des décès le plus élevé depuis 5 mois. Le taux de guérison tourne pour sa part autour de 97,3%. D'autre part, le dépistage du virus a enregistré une progression sensible, passant de 105.000 tests par semaine à 140.000 tests effectués la semaine dernière, soit près de 20.000 tests par jour. Le Maroc a réalisé, jusqu'à lundi, plus de 6,645 millions de tests, occupant ainsi la deuxième place au niveau continental.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.