Tournée régionale de De Mistura : Le PPS veut convoquer Nasser Bourita au Parlement    Le Maroc, un « pays stratégique » pour l'Espagne    Covid-19 au Maroc : 7 756 nouvelles infections et 18 décès ce mardi    Démarrage des travaux des derniers lots des autoroutes Casablanca-Berrechid et de contournement de Casablanca    Paiement mobile : CIH Bank lance « CIH Pay »    Partygate: accusé de mentir, Boris Johnson s'en défend    Tsunami. Des images apocalyptiques des îles Tonga encore coupées du monde    Maroc : 45 candidats à l'immigration irrégulière sauvés au large de Tarfaya    Compteur coronavirus : les contaminations repartent à la hausse, 7.756 nouveaux cas en 24H    Enseignement : accord entre le ministère de l'Education nationale et les syndicats    Maroc/Covid-19 : 18 décès et 7.756 nouvelles infections recensés en 24h    Résidence culturelle : appel à projets 2022 sur le fait religieux    La mère de Gad El Maleh va livrer du couscous marocain dans le monde entier    Gabon – Maroc : Janny Sikazwe, officiel de la VAR    Azrou : Arrestation d'un individu en état d'ivresse, ayant provoqué un accident    HCP: une majorité gouvernementale hégémonique implique une dynamique des réformes    Officiel : Chakib Benmoussa parvient à un accord avec les Syndicats    M. Daki: La justice numérique, un des piliers de la réforme globale du système judiciaire    Cristiano Ronaldo remporte un « Prix spécial » de la Fifa pour son record de buts en sélection    CAN 2021 / Halilhodzic: « C'est la Fédération Royale Marocaine de football qui paye mon salaire et non la CAF ! »    Commerce international : un partenariat CGEM-ADII pour l'accompagnement des entreprises    Un nouveau ferry en partance de Tanger Med vers Marseille programmé ce 24 janvier    Un autre club de Serie A sur les traces de Sofyan Amrabat    CAN 2021 / Programme de ce mardi : Quatre matches décisifs pour la hiérarchie et la qualification    Pour Eric Zemmour, «c'est le pétrole que la France a trouvé en Algérie qui permet de nourrir sa population de 40 millions»    Plus de 4 700 signatures pour une pétition contre le maintien du couple Filali en France    Maroc : Liberté provisoire pour la militante Fatima Zohra Ould Belaid    Le Maroc un des leaders mondiaux en matière d'hydrogène vert    Sécurité routière: NARSA dévoile son plan national de contrôle (2022-2024)    Covid-19 : Le pic épidémique aura lieu vers fin janvier, selon Mustapha Naji    Tourisme : Le gouvernement accorde un montant de 2MMDH pour soutenir le secteur    L'Ambassadeure de l'UE présente ses lettres de créances au Souverain    Un séisme de 4,9 secoue le centre de la Turquie    « La musulmanité face à l'islamisme : le nouveau défi de la République »    Une nouvelle ligne ferroviaire entre la Tanzanie et le Burundi    Une tempête de neige balaie le Canada    Météo Maroc: temps assez froid ce mardi 18 janvier 2022    Le MEF obtient la certification TIer III d'Uptime Institute pour son DataCenter    Conseil de gouvernement : la marque «Morocco Tech», en tête de l'ordre du jour    Météo: les températures baissent au Maroc, les détails par villes    Mehdi Bensaid déterminé à promouvoir le théâtre et le cinéma au Maroc    Peu de réussites, beaucoup de fustrations: un an de mandat Biden    CAN 2022: Sofiane Alakouch seul manquant à l'entraînement des Lions de l'Atlas avant le Gabon    Une anti-IVG favorite pour la présidence du Parlement européen    A la galerie casablancaise A2 : Patrick Lowie et Bilal Faris exposent leurs sculptures oniriques avec «Agitateurs»    Maroc: 150 nouvelles salles de cinéma verront le jour    Cinéma : Les salles de l'IF Maroc proposent une sélection des meilleurs films 2021-2022    Hamid Douieb expose ses œuvres récentes à Marrakech    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Leadership au féminin : Quand Wimen monte au créneau pour plus de parité !
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 12 - 10 - 2021

Laila El Andaloussi, dirigeante du Cabinet ABS Consulting, a été reconduite en tant que présidente de l'association Wimen.
$L'événement qui s'est tenu le 1er octobre dernier a, en effet, démarré par la tenue de l'assemblée générale élective. «Wimen vise à travers un vivier de modèles de réussite féminine, et un réseau professionnel de référence, à mobiliser et fédérer des personnalités de calibre autour d'un objectif commun d'empowerment de la femme marocaine». C'est en ces termes que Laila El Andaloussi a rappelé l'importance du rôle de la société civile, dans le but de renforcer l'inclusion de la femme à tous les niveaux. Parmi d'ailleurs son cahier des charges, l'association Wimen prévoit de soutenir la femme rurale à travers un projet intégré (social, entrepreneurial et financier). «Car dans le monde rural, les normes patriarcales sont encore plus rigides. La femme travaille encore plus que l'homme, mais son travail n'est ni reconnu, ni comptabilisé, ni valorisé», déplore, en effet, la présidente.
La soirée a été, par la suite, consacrée à la conférence, présentée par le Pr Raja Aghzadi, chirurgienne praticienne, présidente de «Cœur de femmes» et membre de la Commission spéciale sur le Nouveau modèle de développement, autour du thème «Place de la femme dans la vision du NMD».
Pr Aghzadi insistera sur le fait que «l'égalité entre femme et homme est un enjeu de développement avec des retombées économiques importantes si toutefois on adopte une approche intégrée, à même de libérer les énergies et d'instaurer la confiance tout en prenant en considération toutes les sensibilités de la société, à savoir notre histoire, notre patrimoine socioculturel, nos potentiels, notre géographie (...)». Tout est dit. Personne ne contredira le professeur qui a énuméré les progrès qu'a enregistrés le Royaume dans ce registre. Pour rappel, la réforme du code de la famille en 2004 a permis plusieurs avancées et la Constitution de 2011 est venue renforcer et appeler à la parité. Ce sont 18 dispositions qui plaident, en effet, en faveur de l'égalité entre femme et homme. «Des zones d'ombre dans les textes législatifs restent néanmoins à éclaircir. Une loi claire sans ambigüité doit voir le jour», soulèvera, toutefois, Pr Aghzadi.
Les difficultés sont encore là. Plusieurs indicateurs l'attestent. Le taux de participation de la femme à l'économie a, en effet, baissé de 19%, les inégalités des salaires sont réelles puisque la femme perçoit un salaire égalant 85% celui de l'homme. L'entrepreneuriat féminin ne dépasse pas 11%... Les violences domestiques, psychologiques, sexuelles ont été, également, énumérées comme facteurs bloquants au changement du statut de la femme au Maroc... «Il y a encore un gap important entre nos textes qui prônent l'égalité dans tous les domaines et les pratiques imprégnées d'une culture à forte dominance patriarcale. D'ailleurs, le dernier rapport du HCP, publié en 2020, dévoile que le taux de la population féminine active a reculé à 21%», rappellera, de son côté, la présidente de Wimen.
Pr Aghzadi insistera sur trois piliers prioritaires pour améliorer la situation de la femme, à savoir l'éducation, la santé et l'emploi. Le changement de mentalités ne pourra se faire qu'à travers la scolarisation pour toutes et tous. L'oratrice préconise, à titre d'exemple, l'éducation sexuelle comme partie intégrante du programme de scolarité, afin d'instaurer un modèle contre la violence, qui prône la parité, la mixité et la tolérance.
Et au niveau de l'emploi, elle recommande d'abolir l'écart salarial et d'encourager l'entrepreneuriat féminin, sachant que plus de 20% des ménages sont gérés par des femmes.
Le défi est donc de moderniser l'arsenal juridique et d'assouplir les conditions et politiques de l'emploi féminin. «Au niveau des entreprises en particulier, la situation pourrait s'améliorer si on instaure un dispositif d'information, d'évaluation et de contrôle des avancées relatives à la mixité», conclut la présidente de Wimen.
Les enjeux sont clairs. Les relever dépendra du changement des mentalités. Le nouveau gouvernement qui a fait appel à 7 femmes est un signe encourageant. A suivre...


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.