Conseil de gouvernement à Rabat: ce qui est prévu jeudi prochain    Violence subie par les hommes: les chiffres alarmants du HCP    Contrôles pendant Ramadan: l'ONSSA se mobilise    Fusillade devant un hôpital à Paris: un mort et un blessé grave    Football / Ligue du Gharb : L'équipe «Al Achbal » remporte le tournoi des U12    L'élevage avicole algérien affecté par la fragilité économique et les faiblesses technologiques    Mohamed Benchaâboun : « Il est nécessaire d'encourager la production de vaccins dans les pays en développement »    FRMF : Zakaria Aboub, seul rescapé de la restructuration de la DTN    Ligue des Champions : l'Afrique du nord en force en quarts de finale    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Coronavirus : les déclarations chinoises sur une faible efficacité des vaccins sont un «malentendu»    Chtouka Ait Baha : Tout sur l'inscription les greniers collectifs au patrimoine mondial de l'UNESCO (Vidéo)    Un hommage au grand artiste Mohamed Melehi aura lieu en mai prochain à Marrakech    Football : mort d'un joueur après s'être effondré lors d'un match de championnat amateur    Maroc: Cours de change des devises étrangères contre le dirham pour lundi 12 avril    MM. Bourita et Le Drian réaffirment l'excellence des relations bilatérales    La Chine approvisionnera le Maroc de 10 millions de doses de vaccins courant avril et mai    DMG : de fortes averses orageuses et rafales de vent attendues mercredi et jeudi    Les clés de la solidarité pour ouvrir les portes du Ramadan.    Le président de la commune de Louta visé par une enquête    L'Arabie saoudite annonce le début du mois de Ramadan    Raja: ce qu'a dit El Bekkari après la victoire contre Pyramids (CAF)    La Fondation TGCC lance la première édition du Prix Mustaqbal    Nadir Yata incarnait une formidable force militante    Tanger: localisation de deux mineurs objets d'un avis de recherche dans l'intérêt des familles    L'Ouganda et la Tanzanie se lient pour la construction d'un oléoduc    Ramadan 2021: voici les horaires de travail dans les administrations au Maroc    Le Sahara marocain plombe la diplomatie algérienne et envenime les relations entre Alger et Paris    Pyramids-Raja: les buts du match (VIDEO)    Liga : Bounou, En-Nesyri et Munir attendus face au Celta Vigo    Selon le FMI, le Maroc sur une bonne trajectoire    Météo au Maroc: le temps qu'il fera ce lundi    Droits des sociétés : Les principales nouveautés    France: stupeur et condamnation après des actes ciblant les musulmans à l'approche du Ramadan    Lois électorales : Feu vert de la Cour constitutionnelle    JSK-RSB (0-0) : Les Berkanais se compliquent la tâche    Tijara 2020 : La formation du capital humain, un véritable levier de développement    Edito : Débat clos    Salé : Voici les lauréats du concours de sculpture métallique monumentale récompensés    Regain de tension dans le Donbass    Nora Iffa, une voyageuse engagée    Melehi et Chebaa à l'affiche    L'écriture poétique et l'esprit de l'amour… !    "L'Oiseau bleu " de Mouha Ouhdidou, Grand Prix du Festival national du court-métrage d'Oujda    Classement Forbes : deux Marocains parmi les milliardaires africains en 2021    Agence Bayt Mal Alqods : les lauréats du concours "Les couleurs d'Al Aqsa" primés    Le Maroc à l'OMC: La révolution contre les déchets plastiques aura-t-elle lieu ?    Covid-19/Maroc : Séance commune des deux chambres du parlement lundi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Belle exposition à Dar tazi
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 08 - 06 - 2006

Les œuvres de Rachid Koraïchi, Abdelkébir Rabii et Christian Zagaria sont exposées à Dar Tazi à Fés, dans le cadre des activités de la douzième édition du Festival des musiques sacrées.
L'espace Dar Tazi en pleine médina de Fès, abrite l'exposition «Au seuil de l'invisibe » dirigé par la fondation attijariwafa bank. Cette exposition d'art contemporain est organisée en parallèle aux concerts et autres spectacles et s'inscrit dans le cadre du festival dans la ville. «Au seuil de l'invisible » regroupe des peintures d'artistes des deux rives de la Méditerranée : Rachid Koraichi, Abdelkébir Rabii ainsi que des installations et des sculptures de Abdellah Akar et une œuvre numérique de Christian Zagaria.
Ce dernier est un musicien consacré à l'art de l'improvisation. Il recompose des éléments fondamentaux des musiques traditionnelles avec de multiples matériaux contemporains. Il est engagé depuis de nombreuses années dans l'exploration des musiques et des traditions du pourtour de la Méditerranée. Il joue dans plusieurs formations, enregistre et collabore avec des auteurs dans le domaine de la chanson, du conte et de la poésie. Pour cette exposition, Christian Zagaria innove en composant une installation numérique sur les sons du luth de Rachid Chraïbi. Les pièces où sont exposées les œuvres communiquent entre elles.
A chaque entrée, le public découvre un échantillon de chaque œuvre des artistes programmés. L'année précédente, Hassan Slaoui avait conçu une même exposition du style en faisant appel à Mustapha Boujemaoui et à Fouad Bellamine. La fondation d'Attijariwafa bank a jugé bon poursuivre cette même lancée. «Au seuil de l'invisible » vient prolonger cette initiative d'organiser des expositions dans cet espace de Dar Tazi, un ancien Palais construit en 1900 et qui a longtemps été une résidence des édiles de Fès.
Les oeuvres de Koraïchi « sept Variations autour de l'indigo », carrés et bannières verticales, peintes sur soie couleur indigo, sont, quant à elle, un hommage à la première femme mystique arabe Rabi'a Al Adawiyya. Les voiles tout en transparence tendus de Akar, également verticaux, calligraphiés du nom d'Allah en calligraphie coufique, et suspendus en forme de carré, reprennent la configuration de la Kaâba et renouent avec la tradition millénaire des Mouâllaquat. Les peintures de Rabii sont des méditations entre ombre et lumière.
Au travers des liens ultra-modernes de l'infographie plasticienne et de la vidéo, Christian Zagaria crée un dialogue de fraternité et de partage avec Saïd Chraïbi, où se rencontrent sur un sol en zellige, la projection d'un tapis de prière virtuel en perpétuel mouvement et une improvisation musicale sur le thème de Souleimane. L'exposition se poursuit jusqu'au 10 juin 2006 et est ouverte au public durant les nuits soufies qui se prolongent souvent jusqu'à 2 heures du matin.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.