Les rebelles du Yémen tirent des missiles contre les Emirats et l'Arabie    CAN-2021: Fayçal Fajr, seul cas positif au Covid-19    Journée internationale de l'éducation: l'INDH,un acteur engagé dans la transformation éducative    Covid-19/France: le pass vaccinal entre en vigueur ce lundi matin    USA: la vague Omicron atteint bientôt son pic    Covid dans les écoles : 5.802 cas et 196 fermetures au Maroc    Covid-19 : Les Comores sans gardien de buts face au Cameroun    L'honneur du maillot... de l'ado au joueur !    La France n'a délivré que 69.408 visas aux Marocains en 2021    Burkina Faso. Le président Kaboré détenu dans un camp militaire    CIH BANK lance CIH PAY    Boufal et Hakimi dans l'équipe type    Armand Boua révèle ses «enfants de Yopougon» et de Tanger chez Montresso    Mehdy Mariouch expose ses «Studios. (c)» à Meknès    Spotify lance «Ghareeb Alay» d'Eliana et Balti    TotalEnergies et Chevron se retirent de Birmanie, presque un an après le coup d'Etat    Conseil des Migrants Subsahariens au Maroc : Renforcer la résilience et la protection des migrants    Interview avec Abdesselam Idrissi : « Le commerçant et l'investisseur marocains préfèrent la justice classique»    Cours de change des devises étrangères contre le dirham du 24 janvier 2022    Environnement: Marrakech se dote d'un hôtel éco-responsable    Chelsea-Tottenham : Ziyech a signé l'une de ses meilleures performances chez les Blues    Coupe d'Afrique des nations : Hakimi et Boufal, plébiscités par la CAF    Système normatif marocain : Une production en quête d'attractivité    «Marocains d'Algérie : Rafle au Couchant», nouveau roman de Mansour Kedidir    Voitures électriques : la Chine choisit le marché marocain pour percer en Afrique    Transition politique en Guinée: Après nomination des membres du CNT, les scenarii du possible    Emprisonnement pour délits mineurs: des experts mettent en garde contre les coûts financiers et sociaux    Bruxelles: Débordements lors d'une manifestation contre les restrictions anti-Covid    La US Navy saisit un navire de contrebande d'armes dans le golfe d'Oman    Un parti d'opposition dénonce la « criminalisation » de l'action politique en Algérie    « Les constellations de la Terre », le paysage plastique au Maroc    كأس أمم إفريقيا: مسحة فيصل فجر إيجابية ويخضع حاليا للبروتوكول الصحي المعتمد    António Guterres a clairement désigné les parties concernées par le dossier du Sahara    La justice britannique examine la demande d'appel de Julian Assange pour suspendre son extradition    Le Polisario et la fuite en avant    Maroc : mais où sont passées les abeilles ?    La revue de presse du lundi 24 janvier    Edito : Courage de réformer    Neuf individus interpellés dans une affaire de falsification et de trafic de drogue, dont 2 policiers    Les températures attendues ce lundi 24 janvier 2022    Le temps qu'il fera ce lundi 24 janvier 2022    Drâa-Tafilalet : l'INDH contribue à la réalisation de 978 unités du préscolaire entre 2019 et 2021    Un club de Premier League courtise Sofyan Amrabat    L'Algérie nie le report du sommet arabe, annoncé pourtant en mars par Tebboune    La femme marocaine traditionnelle à l'honneur    Invité d'Info Soir, Rachid Benzine dit tout sur son nouveau livre « Voyage au bout de l'enfance » (Vidéo)    Magazine : Saïd Afifi, âme de déconstruction massive    La ville de Casablanca s'associe à la campagne "Informer les femmes, transformer les vies"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



369.000 nouveaux emplois en trois mois
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 10 - 05 - 2007

Malgré quelque 369 000 emplois nouveaux créés au Maroc durant le premier trimestre 2007, le taux de chômage, au niveau national, a légèrement augmenté par rapport à la même période de l'année dernière. Incidence d'une mauvaise pluviométrie ou du dégraissage du secteur public ?
Les derniers indicateurs sur l'emploi en milieux urbain et rural fournis par le Haut Commissariat au Plan font voir une création nette de 369 000 emplois. Cet effort de la part du tissu entrepreneurial marocain n'a pourtant pas suffi pour diminuer le taux de chômage. Celui-ci s'est légèrement apprécié en milieu urbain, passant à 15,8% contre 15,3% durant le premier trimestre 2007.
Dans l'ensemble, le taux de chômage au terme de ce premier trimestre s'établit à 10% contre 9,6% à la même période de l'année dernière. La totalité de l'emploi créé incombe au secteur privé (293 000 nouveaux postes) alors que les secteurs public et semi-public enregistrent une diminution de 76 000 postes en comparant le premier trimestre 2007 au premier trimestre 2006. Un effet direct de l'opération départs volontaires organisée en 2006 dans l'administration publique, mais aussi de la tendance au nom remplacement des partants dans les collectivités locales.
Dans les registres du HCP, la création d'emplois concerne aussi bien les postes rémunérés que ceux dits non rémunérés. Les premiers totalisent 206 000 postes avec une part de lion qui revient aux villes. Ce sont en effet 172 000 nouveaux emplois rémunrés qui ont été créés dans les zones urbaines contre seulement 34 000 dans la campagne. A priori, l'on pourrait imputer cette baisse à une mauvaise pluviométrie. Pourtant à y voir de près dans l'évolution de la courbe de l'emploi en milieu rural, cette réalité n'est pas transcendante. Ainsi, d'après le HCP, la création nette d'emplois en milieu rural a atteint près de 157000 postes résultant d'un accroissement de l'emploi de 159 000 postes dans le secteur agricole et de 73 000 postes dans le secteur industriel et dans le recul de 75 000 dans les autres secteurs.
Malgré le déficit pluviométrique, l'agriculture, la forêt et la pêche ont généré le plus de nouveaux emplois avec un accroissement de 5,4%. En deuxième position, l'industrie toutes branches confondues connaît néanmoins la plus forte hausse de création d'emplois avec 8,6%. Le secteur BTP, lui, a généré 20 000 postes d'emplois, en accroissement de 2,5%. Malgré un taux de création d'entreprises en hausse, le secteur des services connaît une faible progression (0,4%) des emplois nouveaux.
Dans les zones urbaines, l'ensemble des secteurs ont contribué à la création d'emplois à l'image de l'agriculture, forêt et pêche (31,9%), du BTP (13,9%) de l'ensemble industrie-artisanat (3%) et des services (1,5%). Cette évolution s'est traduite par une légère hausse du taux d'emploi qui est passé de 46 à 46,8% résultant d'une hausse de 0,7 dans les villes (37,9 à 38,6%) et de 1,1 point dans les campagnes (57,1 à 58,2%). Au final, sur ce premier trimestre, la population active en chômage est passée de 1. 043. 000 au premier trimestre de l'année 2006 à 1.132 000 au premier trimestre de cette année, soit une hausse relative de 8,5%. Le Maroc compte comparativement à la même période de l'année dernière, 89 mille chômeurs en plus, localisés principalement dans les zones urbaines. La tranche des 15-24 ans, les femmes résidant en milieu urbain et les diplômés sont les plus concernés par cette hausse du chômage.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.