Intégration régionale : lancement des travaux de construction du pont de Rosso entre la Mauritanie et le Sénégal    Le ministre portugais de la Défense reçu à Rabat    Espagne : Le Maroc «n'est pas actuellement une menace pour Sebta et Melillia»    e-gov : Une nouvelle plateforme de services pour la Justice    Effrayée par une future hégémonie marocaine, l'Algérie dit qu'une guerre avec Rabat, «c'est maintenant»    Covid-19 : Nasser Bourita appelle à faire de la crise sanitaire une opportunité pour consolider un multilatéralisme solidaire    La RAM et les compagnies aériennes en mode gestion de crise    Forum sur la coopération sino-africaine: le Maroc engagé avec la Chine pour l'Afrique    Chakib Alj : « Le remboursement des arriérés des crédits TVA annoncé est un signal très positif »    ONCF: 24,8 millions de voyageurs transportés à fin septembre    OCP Group. Un chiffre d'affaires de 57,6 milliards de DH à fin septembre 2021    Production de gaz naturel : Sound Energy signe un accord de 10 ans avec l'ONEE    Casablanca : Réouverture imminente de la Coupole de Zevaco    Le PJD dénonce la normalisation mais ne condamne pas la visite de Gantz au Maroc    Le polémiste d'extrême droite, Eric Zemmour, franchit le Rubicon    Le Maroc a commandé des drones israéliens pour un montant de 22 millions de dollars    Coupe arabe au Qatar / Ammouta : «Notre ambition est d'aller le plus loin dans la compétition et pourquoi pas remporter le titre »    L'Italien Gianluigi Donnarumma vainqueur du trophée Yachine 2021    Tuchel satisfait du rendement de Ziyech    Ralf Rangnick assurera l'intérim à United !    La Coupe du monde des clubs aux Emirats arabes unis !    Compteur coronavirus : 132 nouveaux cas et 1 décès en 24 h    La HACA présente une étude sur le traitement médiatique des violences faites aux femmes    Retour de la neige dans plusieurs régions du Maroc    Conseil de la concurrence: «Nous allons multiplier les autosaisines»    Covid-19 : Omicron révèle la nécessité d'un accord mondial sur les pandémies (OMS)    Maroc/Covid-19 : 1 décès et 132 nouvelles infections recensés en 24H    La FNM remet des documents d'archives du Musée de l'Histoire et des Civilisations de Rabat    Artcurial Maroc organise une vente aux enchères le 30 décembre à Marrakech    «Sahara : l'autre version», une compilation des souvenances de Mohamed Cheikh Biadillah    Le premier prix décerné à Youssef El Youbi    Plaidoyer pour la langue Arabe classique    Rolando en colère contre le Rédacteur en chef de « France Football » : « Je ne gagne contre personne »    Coupe Arabe des Nations / Arbitrage : Ils sont 52 arbitres mais seulement 3 arabes dont le Marocain Redouane Jayed    Maroc : Jusqu'à 25 cm de neige attendus jeudi dans plusieurs provinces    Maroc : Le mariage des mineures est loin d'être «une affaire purement judiciaire»    Retour des supporters dans les stades: Un retard qui fait jaser    Afrique du Sud: Trois mineurs tués dans une coulée de boue    Antony Blinken anticipe une réponse «sérieuse» en cas d'«agression» russe contre l'Ukraine    Accord de coopération sécuritaire Maroc-Israël: Une étape historique    Un grand oral sur fond de contestations populaires    Casablanca : vente de 100 tableaux offerts par de grands peintres au profit de l'INSAF    La Bourse de Paris rechute de 1,43% à l'ouverture, à 6.679,03 points    M. Sekkouri tient une réunion de travail avec la représentante de l'ONU-Femmes Maroc    Un opposant politique du régime turc incarcéré pour «espionnage»    Sultana Khaya, la "pacifiste" à la kalach    «Sous l'ombre des peupliers» de Habiba Touzani Idrissi aux Editions Orion    La Cour suprême américaine saisie sur l'annulation de la condamnation de Bill Cosby    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Cancer du col de l'utérus : Le vaccin «Gardasil» au Maroc dès novembre
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 29 - 10 - 2007

Le premier et seul vaccin contre le cancer du col de l'utérus, qui touche chaque année plus de 500.000 personnes, sera commercialisé au Maroc dès le 1er novembre.
Avec plus de 500.000 nouveaux cas et près de 300.000 morts chaque année dans le monde, le cancer du col de l'utérus est le deuxième type de cancer le plus fréquent chez la femme après le cancer du sein. Selon l'OMS, si aucune action préventive n'est programmée, les décès dus au cancer du col de l'utérus devraient augmenter de 25% au cours des dix prochaines années.Près de 80% des cas de cancer du col de l'utérus sont enregistrés dans les pays en développement .A l'échelle mondiale, la fréquence de ce type de cancer est estimée à 1,4 million . Ce cancer est en fait provoqué par un virus, le papillomavirus humain( HPV). Il existe au total plus de 100 types de HPV dont la plupart sont inoffensifs. Quatre d'entre eux sont à l'origine de la grande majorité des cancers du col de l'utérus dans le monde: les virus HPV 16, HPV 18, HPV 31 et HPV 45. Notons que l'infection par le HPV est plus fréquente parmi les jeunes adultes âgées entre 18 et 28 ans.
Vu l'importance de ce fléau qu'est le cancer de l'utérus,la ville de Casablanca a abrité jeudi dernier une réunion pour le lancement du premier et seul vaccin dans le monde contre ce type de cancer. Le Maroc fait ainsi partie des 85 pays dans le monde à disposer de ce vaccin qui porte le nom de Gardasil. Ce dernier, développé par Merck Sharp and Dohme (MSD), sera commercialisé dans notre pays à partir du 1er novembre. Le prix de ce dernier n'est pas à la portée de tout le monde. En effet, le Gardasil s'administre par voie intramusculaire à raison de trois doses coûtant chacune 145,94 euros soit 1500 dirhams, ce qui représente un total de 4500 dirhams. Pour diagnostiquer le HPV, les frottis cervico-vaginaux permettent de dépister les anomalies du col mais leurs résultats ne peuvent confirmer de manière irrévocable , l'existence ou non d'infection par le HPV. Pour les femmes de plus de 30 ans, un test moléculaire, récemment développé, permet de mieux identifier l'infection par le HPV et il est fortement recommandé de le pratiquer conjointement avec le frottis cervico-génital. Une personne peut réduire le risque d'être infectée en respectant une relation mutuellement monogramme à long terme avec un partenaire non infecté ou en limitant le nombre de partenaires sexuels. Il faut retenir que le HPV n'entraîne souvent aucun symptôme ou signe et par conséquent il s'avère très difficile de savoir si une personne est infectée par ce virus. La seule méthode et la plus efficace à 100% pour la prévention contre l'infection par le HPV est de s'abstenir de tout contact sexuel avec une personne atteinte du virus.
Par ailleurs, plusieurs options sont présentes pour le traitement des lésions cancéreuses et précancéreuses du col de l'utérus. Lorsque le cancer atteint seulement la couche extérieure de la muqueuse, le traitement peut inclure : la chirurgie au laser afin de détruire les cellules anormales, la cryochirurgie qui consiste à détruire les lésions précancéreuses et cancéreuses en les gelant . Il y a lieu de signaler également la technique d'excision électrochirurgicale à l'anse et enfin la conisation,qui consiste à retirer chirurgicalement un fragment de tissu en forme de cône du col. Par contre lorsque le cancer s'étend au col, les traitements recommandés restent la radiothérapie qui grâce à des faisceaux de lumière à haute énergie peut réduire la tumeur, la chimiothérapie Notons aussi l'hystérectomie qui peut être pratiquée de deux manières en fonction de l'étendue du cancer. L'hystérectomie simple qui consiste en l'ablation, du col et de l'utérus. Quant au stade radical, il s'agit de l'ablation du col, de l'utérus, d'une partie du vagin et des ganglions lymphatiques de la région.
Le cancer du col de l'utérus
Le cancer du col de l'utérus se développe dans le col de l'utérus, la portion en forme de cône qui relie la partie supérieure de l'utérus au vagin. Il se développe lorsque des cellules anormales de la muqueuse cervicale commencent à proliférer de façon incontrôlée en réponse à une infection par le HPV. Les cellules anormales peuvent se regrouper pour former une grosseur appelée tumeur. Les tumeurs malignes c'est à dire cancéreuses s'étendent de leurs sièges et se développent en un cancer.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.