OPCVM : Plus de 939 MMDH de souscriptions en 2020    Maroc/Météo : Temps assez chaud ce mardi 3 août    Tokyo 2020 / Athlétisme : Première médaille d'or pour le Maroc grâce à Soufiane El Bakkali    Adjudications: Hausse de 46,2% des émissions du Trésor en 2020    La canicule sévit en Grèce, les vagues de chaleur se font fréquentes en Europe    Covid-19/ Casablanca : Reportage au cœur des services de réanimation du CHU Ibn Rochd    Hommages olympiques du roi Mohammed VI à Soufiane El Bakkali après son sacre    Eagle Hills livre la première phase de « Rabat Square »    Le Parlement Jeunesse du Maroc tient sa 3ème session législative    Israël accuse et menace l'Iran qui rejette toute implication    Lancement du Guide de la procédure d'extradition    Le Chef d'Etat-major de l'Armée de Terre des Etats-Unis reçu par le ministre chargé de l'Administration de la Défense Nationale    JO-2020 : El Bakkali offre au Maroc l'Or olympique    Une coupe spectaculaire... sur les traces de la Botola    Dissolution de la direction technique nationale et gel de toutes les activités    Rabat/plage des Oudayas : Le surf de plus en plus populaire (Reportage)    Amrani met en exergue les choix visionnaires de Sa Majesté le Roi    Baisse des revenus des sociétés de financement en 2020    Ministère de l'Economie, des Finances et de la réforme administrative. Un nouvel organigramme entre en vigueur    Pfizer et Moderna augmentent le prix de leurs vaccins contre le Covid    L'intérieur dément les allégations sur la désertion des Forces auxiliaires à Sebta    Dalsinky, l'artiste qui réunit sculpture et peinture (Interview)    La découverte: Imane Benzalim, une femme de chœur    Fatima Regragui tire sa révérence    Le groupe marocain Asif est de retour avec « Balbala »    Couvre-feu à 21H, interdiction des déplacements, fermeture des salles de sport...le gouvernement annonce de nouvelles restrictions    Hussein Arnous chargé de former un nouveau gouvernement syrien    Chambres professionnelles : plus de 12.000 candidats aux élections    L'ancien maire de Fès quitte l'Istiqlal face au «dévoiement de la ligne» du parti    Affaire Ghali : L'étau se resserre autour de l'ex-chef de cabinet de Gonzalez-Laya    Sites marchands/e-marchands. Les transactions par cartes bancaires atteignent un chiffre record    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 2 août 2021 à 16H00    L'ancien maire de Marrakech, Omar Jazouli, tire sa révérence    Inondations : la justice allemande enquête sur des soupçons de défaillances dans la gestion du système d'alertes    JO de Tokyo : « L'or » de la vérité a sonné    Allemagne : l'épouse d'un politologue soupçonnée d'espionnage pour Pékin    Arts plastiques: belle initiative, noble dessein    Meknès : Trois faussaires de billets de banque mis sous les verrous    Sports équestres / Dressage : Honorable performance de Yessin Rahmouni aux JO    Mesures sanitaires : en Allemagne, confrontations entre manifestants et policiers    L'actrice Fatima Regragui n'est plus    L'actrice marocaine Fatima Regragui n'est plus !    Mort de Fatima Regragui, actrice populaire et engagée    Demande sur le cash : Une hausse "exceptionnelle" en 2020 (BAM)    Le rabbin Abraham Joulani félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône (Vidéo)    Climat: le seuil de +1,5°C risque d'être atteint d'ici 2025, avertit l'ONU    Des millions d'Américains menacés d'expulsion    Covid-19 : L'OMC met en garde contre l'inégalité vaccinale pour la reprise économique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le Maroc compte 830 réfugiés reconnus
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 23 - 06 - 2008

Le représentant du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR), section du Maroc, Johannes Van Der Klaaw, s'est félicité des efforts déployés par le Royaume en matière de protection des droits des réfugiés.
Le Maroc abrite près de 830 réfugiés reconnus. Ces personnes placées sous la protection du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés au Maroc (HCR) à Rabat , sont originaires essentiellement de la Côte d'Ivoire, de la République démocratique du Congo (RDC) et d'Irak. Quant aux demandeurs d'asile, leur nombre se situe autour de 500. C'est ce qui a été indiqué lors d'une rencontre tenue vendredi 20 juin à Rabat à l'occasion de la célébration de la Journée mondiale des réfugiés. Le thème retenu cette année est «Protéger les réfugiés : rebâtir des vies dans la sécurité et la dignité». L'occasion d'attirer l'attention sur la situation difficile des réfugiés dans le monde entier.
Lors de cette rencontre, le représentant du HCR, section du Maroc, Johannes Van Ver Klaaw, s'est félicité des efforts déployés par le Maroc en vue de garantir les droits fondamentaux des réfugiés. «Grâce à l'adhésion de nombreux partenaires et de l'aide continue des autorités marocaines, une amélioration a été enregistrée au niveau de la sécurité et des conditions de vie des réfugiés reconnus de la part du HCR au Maroc» a-t-il relevé. A cette occasion, M. Van Ver Klaaw a mis l'accent sur la nécessité d'unifier les efforts pour élaborer des mécanismes juridiques définissant les personnes qui ont la qualité de réfugiés pour leur permettre d'accéder au marché du travail et au service public élémentaire.
Notons que la coopération avec le Maroc en matière de protection des droits des réfugiés avait été concrétisée par la signature d'un accord de siège avec le HCR le 20 juillet 2007, qui permet ainsi à ce dernier d'avoir une représentation officielle à Rabat. «Cet accord constitue un évènement historique dans la protection des réfugiés au Maroc et dans la région. Grâce à cet accord, le HCR a effectué sa mission en collaboration avec des partenaires au Maroc», a affirmé le représentant du HCR au Maroc. Cet accord de siège illustre ainsi la volonté du gouvernement marocain de mettre en place des mesures juridiques et institutionnelles pour la gestion des questions liées à l'asile et aux réfugiés.
L'ambassadeur-directeur des affaires consulaires et sociales au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, Jawad Hamdi, a indiqué pour sa part que les autorités marocaines ont démantelé, depuis 2004, près de 1800 réseaux spécialisés dans la traite des humains. Il a également précisé que l'immigration illégale vers l'Espagne à partir du Maroc a baissé de 80%. Les mesures incitatives pour le retour volontaire appliqué par le Maroc ont permis le rapatriement de 8500 personnes depuis 2004. Selon M. Hamdi , le véritable problème réside dans la difficulté d'établir la distinction entre le réfugié et la personne qui franchit les frontières pour des raisons économiques. Le droit à l'asile est défini selon des dispositions spécifiques contenues dans la convention des Nations Unies pour la protection des réfugiés qui ne spécifie pas les nouvelles problématiques conjoncturelles.
Les pays sont amenés à actualiser la réglementation pour le traitement de ces problèmes dans le cadre du respect des droits fondamentaux des réfugiés. Rappelons qu'une convention de partenariat avait été signée en février 2008 à Rabat entre le HCR et l'Association marocaine d'appui à la promotion de la petite entreprise (AMAPPE) pour garantir l'insertion socio-économique des réfugiés au Maroc.
Dans une note explicative datant de décembre 2007, le HCR au Maroc avait précisé qu'il envisageait de mettre sur pied des micro-projets permettant aux réfugiés de créer eux-mêmes leurs sources de revenus et assurant leur auto-suffisance.
Les réfugiés dans le monde
Les statistiques mondiales relatives aux réfugiés et au déplacement forcé en 2007, qui ont été publiées mardi dernier par l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés, indiquent que les Somaliens constituent le cinquième groupe de personnes réfugiées et le sixième groupe de personnes déplacées internes les plus importants parmi les personnes relevant du mandat de l'UNHCR dans le monde, et le deuxième groupe de demandeurs d'asile après les Irakiens. Ces nouvelles statistiques indiquent que, fin 2007, quelque 11,4 millions de réfugiés au total se trouvaient hors de leur pays et que 26 millions d'autres personnes étaient déplacées à l'intérieur de leurs propres frontières par un conflit ou des persécutions.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.