Covid-19 au Maroc: le dernier bilan par région    Audit en cours pour déterminer les causes exactes    Covid-19: le point sur la situation aux Etats-Unis, nouvel épicentre de la pandémie    «Mon Dieu gardez moi de mes amis, Quant à mes ennemis je m'en charge»    Les réserves des centrales syndicales    L'artiste marocain Marcel Botbol meurt du coronavirus    Fonds spécial: la contribution du groupe Centrale Automobile Chérifienne    El Youbi: “On s'attend à un aplatissement de la courbe de l'épidémie, à condition…”    OCP: Un Chiffre d'affaires de plus de 54 MMDH en 2019    Coronavirus : Le vrai du faux sur l'épidémie au Maroc ce mercredi 1 avril 2020    Sancho, le digne héritier de CR7 à United?    Le CCM divertit les citoyens marocains en période de confinement    «Quand on vit de lecture et d'écriture, on s'habitue à la solitude»    La musique: Ce langage universel qui a sorti le monde de sa boule!    Assurances automobiles : La FMSAR s'organise pour garantir le renouvellement    Soyons des acteurs réactifs et encourageons les propositions positives    Mali: Des législatives entre terrorisme et coronavirus…    ADM : chiffre d'affaires en hausse de 8% à fin 2019    Coronavirus : L'Arabie saoudite appelle à reporter les plans du hajj    Fadel Iraki, le cofondateur du “Journal Hebdo”, n'est plus    La Fondation de Salé pour la culture et les arts reporte toutes ses activités    Coronavirus : A quand une audition des responsables gouvernementaux marocains ?    Fadel Iraki, mécène et acteur du monde culturel et des médias, homme d'affaires et d'engagements, s'est éteint    Le Gadem pense fort aux socio-économiquement isolés ou plus vulnérables    Institut national des sciences de l'archéologie et du patrimoine : Les filières d'enseignement et de recherche publiées au BO    Pour amortir le choc économique dû au coronavirus : Bank of Africa annonce ses mesures de soutien aux ménages et entreprises    Un projet terroriste déjoué en Tunisie    UE: 1 nouveau naturalisé sur 10 est Marocain    Covid-19 : les composantes parlementaires mobilisées pour répondre aux exigences de la situation actuelle    La CNDP prolonge le moratoire sur la reconnaissance faciale    La production dans la construction en hausse de 3,6% dans la zone euro    Décès du docteur et militant Ahmed Bourra    Les commissions de contrôle des prix sur le qui-vive    Détermination du gouvernement à protéger les citoyens contre le coronavirus    Les éboueurs en première ligne à Fès    Du rêve au report : La course d'obstacles de Tokyo-2020    Les Jeux olympiques de 2020 auront lieu le 23 juillet 2021    Les Mondiaux d'athlétisme repoussés à 2022    L'activité des ports de Mohammedia, Agadir et Jorf Lasfar n'est pas affectée par la pandémie    Les marchands non financiers pronostiquent une stabilité de leur activité au premier trimestre    Ça ne va pas si mal que ça pour nos étudiants au Canada    La musique au temps du coronavirus, un refuge qui apaise les esprits    Les éditeurs multiplient les initiatives pour garder le contact avec les lecteurs    Liga: Real Madrid va finalement baisser les salaires de ses stars    Covid-19: la Bundesliga ne reprendra pas avant cette date    WAC-EST: Le TAS fixe une nouvelle date    Ligue des champions: le Wydad et le Raja disent «niet» à la CAF    La demande explose pour les banques alimentaires new-yorkaises    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Oujda : Brève ouverture de la frontière algéro-marocaine
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 23 - 02 - 2009

Le convoi humanitaire destiné aux Palestiniens de Gaza a franchi la frontière algéro-marocaine, fermée depuis quinze ans.
Une parenthèse de quatre heures pour lever les barrières frontalières de Zouje Bghal dressées depuis 1994 entre le Maroc et l'Algérie.
La noble cause d'aide humanitaire à Gaza est une aubaine pour couper l'herbe sous les pieds d'une fausse cause et pousser à la méditation de l'autre côté de la « ligne de démarcation». Pourtant, une clique officielle algérienne exécutait tous les hymnes de circonstance : banderoles, guirlandes de drapeaux… La frontière a été ouverte pour une matinée et hop dispersez-vous !
Le temps d'échanger quelques propos courtois de part et d'autre. Puis, au revoir. Le convoi continuera son chemin de gloire alors que la frontière redressera de nouveau ses barrières de honte. Les centaines de Marocains et d'Algériens qui se trouvaient à quelques mètres les uns des autres réunis dans un seul élan de solidarité doivent rebrousser chemin. Mais, un fâcheux incident a failli obliger la caravane à retourner sur ses pas lorsqu'un responsable algérien refusa le passage de certains participants au convoi. Ceux qui sont passés se sont solidarisés pour dénoncer la manœuvre.
La frontière s'est refermée scindant le convoi en deux. Il a fallu l'intervention de quelques négociateurs pour permettre à l'ensemble de la chaîne humanitaire de continuer son périple. A Oujda, des milliers de personnes ont exprimé leur solidarité.
«J'aurais aimé participer à cette chaîne de solidarité, mais je n'ai pas le droit de franchir la frontière», confia Ahmed Medraoui à ALM. De son côté, «une vieille femme à Rabat n'a pas hésité à nous donner ce qu'elle portait comme bijoux. Une autre, qui n'avait que quelques dirhams sur elle, a fait de même», a rapporté Adil Abdoullah, participant au convoi. Par ailleurs, des ressortissants marocains résidant en Angleterre ont contribué avec quatre fourgons chargés de vivre dans le cadre de la campagne menée par le député du New labour George Galloway. Sabah Al Mokhtar, vice-président de la caravane et doyen des avocats arabes à Londres, a nié tout malentendu avec les autorités marocaines. Il a affirmé que: «La Palestine est, pour les Arabes, une cause unificatrice. La symbolique est aujourd'hui palpable avec l'ouverture des frontières, ne serait-ce que pour une journée. Les fêtes instantanées organisées des deux côtés de la frontière doivent pousser tout un chacun à méditer et prendre la décision qui abonde dans le sens de l'histoire». Quant aux appréciations sur l'accueil réservé par le Maroc à «Viva Palestina» plusieurs volontaires ont confirmé que la traversée était exemplaire, ils étaient surpris par l'élan de solidarité.
«Responsables locaux et citoyens nous ont démontré que le soutien au peuple palestinien est une constante chez les Marocains», ont–ils conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.