Marocanité du Sahara : Le combat acharné de Rabat en Amérique Latine    American Leadership Academy : Formation de 32 jeunes à la 2ème édition du programme    Nucléaire: Téhéran envoie ses « propositions finales » à Bruxelles    Après plusieurs recherches, la police grecque retrouve 38 Syriens bloqués à la frontière avec la Turquie    Crise sino-américaine : Mise en garde US contre les manœuvres chinoises "irresponsables"    Palestine : Israël admet avoir tué 5 enfants lors d'un raid    Foot: le tirage au sort de la Botola Pro D1 et D2 prévu le 19 août    Lions de l'Atlas. Adil Ramzi: «Je contacterai Ziyech, une fois nommé adjoint de Regragui»    Feu de forêt Cabo Negro : Décès de 3 éléments de la Protection civile et interpellation de 4 individus    Festival d'Imilchil: Occasion de nouer des partenariats entre MRE et résidents    Leïla Slimani présidera le jury du prix international Booker 2023    Un voilier du haut Moyen-Âge découvert près de Bordeaux    Asantii, la mode africaine fait sa révolution !    Immigration clandestine: L'UE alloue 500 millions d'euros pour soutenir le Maroc    M'diq : Arrestation de quatre individus soupçonnés d'avoir délibérément déclenché un incendie en forêt    Revue de presse quotidienne de ce mardi 16 août 2022    La Bourse de Casablanca débute dans le vert    Jeux de la solidarité islamique : Deux médailles d'argent pour les judokas marocains    L'Arabie saoudite autorise tous les détenteurs de visa à accomplir la Omra    Tagzzayt : Un film documentaire d'Hussein Hanin qui déchiffre les symboles des tatouages Amazighs    Yessef appelle en Tanzanie au renforcement de la coopération entre les oulémas africains    Le CRI Béni Mellal-Khénifra lance une série de webinaires    Soutien public complémentaire aux partis politiques    Dette intérieure : Un encours de 666,1 milliards de dirhams à fin juillet    Casablanca : 2 ans de prison ferme pour un escroc récidiviste    Kitesurf : La 7ème édition de «Dakhla Downwind Challenge» se poursuit jusqu'au 20 août    Ligue des champions d'Europe: Le PSV Eindhoven à l'épreuve des Rangers, le Benfica à Kiev    CAN Maroc U23 : Le Tirage au sort des éliminatoires jeudi au Caire    Hakim Ziyech toujours une priorité d'Erik ten Hag    Dounia Batma répond avec subtilité aux excuses de son mari (VIDEO)    Zina Daoudia exalte son milliard de vues    1er Festival «Phénomène des groupes musicaux» à Hay Mohammadi    «La femme au colt 45» de Nabyl Lahlou au Théâtre national Mohammed V de Rabat    L'agresseur de Rushdie métamorphosé après un voyage au Liban, selon sa mère    Feux : quatre suspects accusés d'être des pyromanes arrêtés au nord du Maroc    Visas refusés : quand Hélène Le Gal tombe dans son propre piège    HCP. 3 chômeurs sur 10 sont des jeunes    Découvrez le Galaxy Z Flip4 et le Galaxy Z Fold4, les smartphones révolutionnaires de Samsung    Un tribunal condamne une militante à deux ans de prison pour insulte à l'islam    Incendies à Cabo Negro : trois pompiers décédés    Le Maroc félicité par l'Union Africaine    Afrique du Sud: Jacob Zuma bataille contre son renvoi en prison    Cours des devises du mardi 16 août 2022    Job    Météo: les prévisions du mardi 16 août    Le Celtic pense toujours a Ryan Mmae    Maroc-UE: 500 millions d'euros pour faire barrage aux harragas    La récupération d'Oued Eddahab, une étape riche en nobles valeurs de patriotisme    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les vers riment à Salé et Rabat
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 31 - 08 - 2009

La Maison de la poésie au Maroc organise en collaboration avec les conseils de la ville de Salé et Rabat une série de rencontres poétiques et artistiques du 2 au 7 septembre.
Du 2 au 7 septembre, les vers, dans tous leurs états, animeront les airs nocturnes des villes de Salé et Rabat. Concernant cette dernière, elle verra l'organisation de deux rendez-vous. Il est question dans le premier de récitation d'un parterre de poètes. On cite le poète du nord Abdelkrim Tabal, le militant amazigh Ahmed Assid, les poètes de la nouvelle génération Hassan El Ouazzani et Yassin Adnan, ainsi que Latifa El Meskini, la lauréate du Prix du Maroc du livre 2008 dans la catégorie «poésie». Le deuxième rendez-vous est donné le 5 septembre avec Mohamed Achaari, le poète écrivain et ancien ministre de la Culture. Toutes les rencontres de cette manifestation sont ouvertes et dédiées au large public. À Salé, c'est en compagnie du poète et chercheur dans la tradition orale Hassan Nejmi que s'articulera le débat autour de «La poésie orale au Maroc». «L'histoire de la littérature au Maroc ne se limite pas qu'aux textes écrits, la tradition orale est un patrimoine diversifié, riche en images et en émotions poétiques, mais qui a longtemps était laissée-pour-compte par les historiens et les intellectuels marocains», explique à ALM M.Nejmi, introduisant sa thématique. Une autre rencontre, cette fois avec Moulay Abdel Aziz Tahiri, parolier de plusieurs grands noms de la chanson marocaine notamment Nass El Ghiwane, Jil Jilal et Najat Aâtabou est prévue le 3 septembre. Cette rencontre sera marquée par la signature de son premier recueil de zajal intitulé «Ah yawine». Les poétesses sont également à l'honneur durant ces soirées toutes en vers à Salé. Il s'agit d'Aïcha Bassry, auteur de nombreux poèmes traduits en plusieurs langues et de Nihad Benguida, la deuxième femme marocaine (après Fatema Chebchoub) ayant publié un recueil de zajal, et ce en 1998. Pour cette dernière, le «zajal», est une écriture poétique où triomphe une réconciliation de l'auteur avec soi, puisqu'il a choisi de s'exprimer en dialectal, le parler de sa mère patrie. Par ailleurs, elle se définit comme faisant partie des poètes «zajjal» contemporains dont le défi est de rompre avec la tradition du vers propre au melhoun. Ces «zajjal» se distinguent par l'introduction dans leur œuvre, du langage de tous les jours, l'élevant de sa dimension purement fonctionnelle à un niveau poétique. «La poésie et la chanson» est le thème de la rencontre-débat avec le poète Abderrafi Jouahri qui aura lieu le 5 septembre. Parmi les textes de ce poète, on trouve plusieurs chansons marocaines célèbres, notamment «Rahila» interprétée par feu Mohamed Al Hayani, «Al Qamar Al Ahmar» chantée par Abdelhadi Belkhayat, ainsi que «Ya Jar Wadina» de la regrettée Rajae Belamlih. Le public rencontrera aussi les poètes slaouis Mourad Kadiri et Mustapha Chlih, le 6 septembre. En plus de leur vers, ils parleront de leur inspiration et de leur rapport à leur ville. Ces soirées de poésies à Salé se clôtureront avec celle du poète et militant marocain pour les droits de l'Homme Salah Ouadi.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.