Le quotient électoral voté à la majorité, l'espoir du PJD tombe à l'eau    Partenariat maroco-israélien : un mariage stratégique    Industrie: ce qu'il faut retenir de la dernière enquête de BAM    Londres: le prince Philip transféré dans un autre hôpital    Botola: le Wydad et le Raja au coude-à-coude dans la course au titre    Cristiano Ronaldo charge Khabib Nurmagomedov de cette mission    On en sait plus sur la grosse opération anti-drogue menée au large de Mehdia    Vaccination Covid au Maroc: les derniers chiffres    Casablanca: descente policière à Derb Ghallef, des centaines de smartphones saisis    Maâti Monjib n'est nullement en grève de la faim, affirme la DGAPR    Le Conseil National de la Presse rend hommage à la femme    Armée américaine et insurgés du Capitole    Hirak : des centaines de milliers d'Algériens réclament le changement radical du système    Déclaration de la Contribution Professionnelle: Souscription avant le 1er Avril 2021    Répondre aux attentes des professionnels de l'artisanat    ACCENTUATION DU DEFICIT DE LIQUIDITE EN 2021    Le changement du statut juridique du Sahara qui bénéficie au Maroc    Un Algérien se tue en s'immolant par le feu dans l' ouest du pays    LE BRESIL DAME LE PION AUX PAYS EUROPEENS    La victoire du peuple algérien, " confisquée par un coup de force pour sauver le système "    Latifa Ibn Ziaten parmi les « 109 Mariannes » actrices de changement social    Attijariwafa Bank élue meilleure banque d'investissement au Maroc par Global Finance    L'inauguration d'une ambassade à Rabat et d'un consulat à Laâyoune témoigne du "grand intérêt" de la Zambie pour la coopération avec le Maroc    Chambre des conseillers: Ouverture de la session extraordinaire    Hirak : l'ONU demande la fin des arrestations arbitraires en Algérie    Les grandes puissances ont intérêt à s'unir    Coronavirus : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec l'Algérie et l'Egypte    Kamal Lahlou réélu à l'unanimité à la tête de la FMM    Béni Mellal : un mort dans l'effondrement d'une maison    France : l'affaire Lamjarred renvoyée aux assises pour viol    Sa passe pour le Moghreb Tétouan et le Chabab Mohammédia    CAN U20 : La Tunisie accuse l'Ouganda d'avoir triché sur l'âge des joueurs !    Elections de la CAF : Lawson Hogban, une femme qui vise le Comité Exécutif de la CAF!    De fortes averses, des chutes de neige et des rafales de vent attendues du vendredi au dimanche    RCOZ: 50 candidats au poste d'entraîneur    Chelsea enfonce Liverpool, Everton et Tottenham au contact    Sidi Slimane    Covid-19 en Espagne: aucune manifestation pour le 8 mars à Madrid    Rajesh Vaishnaw nommé ambassadeur de l'Inde au Maroc    En France, Khattari El-Haimer, responsable proche du polisario, mis en examen pour «subornation de témoin»    Naima Bouhmala rassure ses fans sur son état de santé (VIDEO)    Nouveau projet «Yemoley et Yemoh école de la diversité»    «Moukarabat» enchaîne les publications    Un autre Marocain dans le viseur de Chelsea    Algérie : un médecin fustige le régime en place et s'indigne contre les défaillances du secteur de la santé    Edito : Sprint final    Salima Louafa, la romancière qui recèle la magie des mots sous l'étreinte de ses doigts    Trois films du Maroc et de Syrie remportent les Prix du Festival du cinéma de Oued-Noun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hicham Lahlou : «Un designer n'a pas de frontière»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 05 - 10 - 2009

Hicham Lahlou expose ses créations jusqu'au 30 octobre à la Villa des arts de Casablanca. Il nous explique sa vision du design.
ALM: Quelle est la signification du design pour vous ?
Hicham Lahlou : Le design pour moi, c'est avant tout un domaine stratégique. Le design permet aux entreprises et aux économies des pays d'être compétitives. Toutes ces marques qu'on voit dans le monde, en industrie, dans les objets du quotidien, l'art de la table, la vaisselle, l'immobilier urbain... représentent les économies des autres pays. C'est du savoir-faire, des ingénieurs, des créateurs qui sont derrière cela. Et pour moi, aujourd'hui, le design a été inventé pour toucher les masses avec des valeurs d'histoire, de civilisation, d'universalité. C'est ce qui fait la force d'un produit. Parce qu'un produit n'est pas créé pour rester dans son pays, mais pour voyager.

Comment expliquez-vous l'intitulé de votre exposition « Designer around the world» ?
Je suis véritablement «un designer around the world» . Et j'ai la chance de voyager, exposer dans divers pays et de rencontrer beaucoup de monde. Là, je suis sollicité par énormément de marques. Et j'essaie d'être ambassadeur de mon travail, l'ambassadeur de mon pays d'origine qui est le Maroc, l'ambassadeur des marques des pays pour lesquels je travaille. J'essaie de créer des ponts entre le Maroc et les différents autres pays : la Belgique, les USA, la France... Un designer est quelqu'un qui n'a pas de frontière. J'ai eu la chance d'être le premier dans l'histoire du Maroc à faire cela.
Vous avez annoncé la création de la fédération marocaine du design industriel. Quel est l'objectif de cette fédération?
J'ai eu la chance d'avoir été reçu et soutenu par le nouveau président de CGEM. Et cette fédération a été créée dans le but de fédérer des entreprises qui souhaitent avoir un appui grâce au design et qui souhaitent intégrer le design dans leur stratégie de développement. Cela va de l'identité visuelle d'une entreprise en passant par le packaging d'un yaourt, ou un abri bus... Là, on démarre à peine, c'est un chantier qui est énorme. Et le prochain événement qui s'inscrira dans la continuité de ce que je viens de faire dans cette exposition, consiste en l'organisation d'un événement international mondiale qui va apporter une exposition itinérante qui fait le tour du monde et qui va véritablement montrer ce que c'est que le design.
«Designer around the world»
Dans l'exposition «Designer around the world» qui se poursuit jusqu'au
30 octobre à laVilla des arts de Casablanca, le public découvre en
avant-première, les premières créations que le designer a signées pour
de grandes marques. On y cite entre autres, l'abri bus et les
candélabres destinés à être installés dans les artères de la ville de
Rabat, les montres Lip, la baignoire nommée «Aquamar», les créations
innovatrices destinées à donner un nouveau souffle à l'artisanat
marocain, ou encore la théière qui a révélé le talent du designer
marocain en 2000 lors de l'exposition , «Regard sur le design au Maroc»
à l'Institut du monde arabe. Cette exposition a pour but de mettre en
avant plusieurs facettes du domaine de prédilection de Hicham Lahlou à
travers le design d'objet, de mobilier ou encore de mobilier urbain et
l'impact du design sur l'économie marocaine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.