Deux jalons de taille pour marquer la réunion du Conseil de sécurité    Driss Lachguar, hôte de la Fondation Lafqui Titouani    Le Polisario recherche désespérément son chef    Aïd Al Adha: 8 millions de têtes d'ovins et de caprins seront identifiées (Akhannouch)    Maroc : Adoption en commission d'un projet de loi relatif au blanchiment des capitaux    La généralisation de la protection sociale, un levier d'intégration de l'informel    Tchad : le président Idriss Déby Itno tué au front    Famine : des ONG demandent 5,5 milliards de dollars pour sauver 34 millions de personnes    La main tendue du Maroc au Liban    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec le rival saoudien    Mourinho démis de ses fonctions d'entraîneur à Tottenham    Botola Pro D1: Les rencontres dominicales sanctionnées par des marques de parité    En-Nesyri donne la victoire au FC Séville    Les services de la sûreté d'Errachidia à pied d'oeuvre dans la lutte contre le trafic de drogue    L'examen national unifié du baccalauréat entre les 8 et 12 juin    Le passeport vaccinal prend son envol    « Ch'hiwa Bel Khef »: le « Batbout » (VIDEO)    "Annette" de Leos Carax, film d' ouverture du 74ème Festival de Cannes    Le journaliste et critique d'art Jamal Boushaba n'est plus    Journée internationale des monuments et des sites: Un riche programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Décès de l'ancien vice-président américain Walter Mondale à l'âge de 93 ans    La cour constitutionnelle statue sur le nouveau quotient électoral    Chambre des représentants : un projet de loi relatif au blanchiment des capitaux adopté en commission    La France connaît une décroissance « fragile » de l'épidémie    Espagne: le « passeport sanitaire » bientôt lancé    La Super League va « sauver le football », selon Florentino Pérez    La BVC ouvre proche de l'équilibre    Maroc: Cours de change des devises étrangères contre le dirham pour mardi 20 avril    Ukraine : Washington dénonce l'«escalade» de Moscou en mer Noire    Botola Pro D1 : la valse habituelle des entraîneurs continue    Khénifra/Service des urgences : une vidéo publiée sur internet fait réagir la Direction régionale de la Santé    Acteur majeur dans le secteur immobilier au Maroc, Sarouty place ses engagements sociétaux au cœur de sa stratégie    Avec un financement MCA : 11 millions de dollars pour la zone industrielle de Bouznika    Perspectives du secteur agricole sur le continent : La digitalisation technologique, facteur de productivité    Secousse tellurique de 3,8 degrés dans la province de Driouch    Météo: le temps prévu ce mardi 20 avril au Maroc    La COVID-19 ravage les camps de Tindouf et touche le personnel de l'ONU    La terre a tremblé dans cette province du Maroc    SM le Roi félicite M. Patrice Talon à l'occasion de sa réélection Président de la République du Bénin    Cette semaine en Liga...    "Jazirat Al Kanz": La saison 6 démarre ce mardi à 22h45 sur 2M    Open d'Espagne de Taekwondo:Achraf Mahboubi médaillé d'or    Le Maroc et le Danemark veulent élaborer un agenda post-pandémie    Arrivée à Beyrouth du 2è lot des aides alimentaires    Jubantouja est inspiré du Roi de la Mauritanie Juba II    Le 1er dictionnaire espagnol-arabe de football, présenté en ligne mardi prochain    Un riche programme de sensibilisation et de vulgarisation autour des valeurs historiques de Rabat    VIDEO// Le danseur et chorégraphe belgo-marocain Sidi Larbi Cherkaoui en direct sur Info Soir de 2M    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Lahlou ou l'opiniâtreté du design
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 07 - 01 - 2004

Hicham Lahlou, un designer marocain, a été sélectionné pour participer à l'exposition Design Lab, qui se tient du 8 au 12 janvier 2004, dans le cadre de Salon du meuble de Paris. Le Marocain expose dans cette prestigieuse manifestation un salon marocain, très revisité.
Sa renommée doit beaucoup au thé à la menthe. Hicham Lahlou est connu dans le monde du design par une théière nommée “Koubba“. C'est sa carte de visite, sa signature, et pour tout dire : son appendice tellement l'homme semble indissociable de cet objet. Il ne quitte jamais son sac à dos. Hicham Lahlou sort cette forme conique à toute personne souhaitant se faire une idée de son design. Ultime récompense de l'opiniâtreté de l'intéressé à exercer un art très peu valorisé au Maroc : sa théière “Koubba“ est exposée de façon permanente au Musée Alessi en Italie. C'est l'un des temples du design moderne au monde.
Hicham Lahlou vient de faire une infidélité aux formes anguleuses de sa théière pour une très confortable banquette. Comme il est audacieux, il n'a pas hésité à adresser sa création à une prestigieuse manifestation, nommée Design Lab. Elle se tient dans le cadre du salon du meuble à Paris du 8 au 12 janvier. Le jury de cette manifestation est présidé par un designer de renom : Christian Ghion. Design Lab s'intéresse particulièrement aux jeunes talents. Soixante stands sont dressés pour accueillir les plus inventifs parmi les jeunes designers. Ils viennent cette année du Japon, de Belgique, d'Allemagne, d'Italie, des Pays-bas, de Turquie, du Liban, des Etats-Unis, mais aussi du Maroc.
Hicham Lahlou est fier de représenter le Maroc. Sa sélection est la preuve que “ le travail des designers marocains plaît en Europe, arrive à s'exporter et s'exposer avec les plus grands“. Dans cette manifestation, le Marocain est parrainé par le très célèbre designer français Didier Gomez. D'ailleurs le salon de Hicham Lahlou tient un peu de l'esprit des créations de Gomez. Son salon rappelle par sa disposition dans l'espace les banquettes qui rasent les murs des intérieurs marocains, mais il s'en distingue beaucoup par la matière et le coloris. “Le modèle que j'ai imaginé représentera en quelque sorte cet esprit à la fois traditionnel et finalement très adapté à notre monde contemporain“, commente le designer.
En fait, sur un socle en bois équipé de petites roues (ce qui en facilite le déplacement), repose un matelas épais, fixé par des sangles en cuir blanc. Le plateau en bois est également blanc ; l'épais matelas est pour sa part orange. Un traversin de la même couleur réduit la largeur du matelas. Deux grands coussins lui donnent un air familier avec le salon marocain. Avec des lignes amples, ce salon impose une nette impression de confort, et sa fonctionnalité fait défaut aux lourdes banquettes des salons traditionnels. Hicham Lahlou déplore toutefois que les industriels au Maroc n'aient pas encore saisi l'importance du travail des designers. Ils ne les aident pas ne multipliant, par l'industrie, leurs créations.
Dans le domaine du design, la tâche du designer est intimement liée à celle des industriels. L'esthétique intervient, certes, activement dans la conception des objets, mais il ne faut pas oublier qu'ils ont été conçus à seule fin d'être fonctionnels, et que leur fonctionnalité dépend de la compétence technique et de la disponibilité des entreprises industrielles qui vont les fabriquer. Quand un designer ne trouve pas chez les industriels la fibre innovatrice, il fait seulement des prototypes ou s'en va ailleurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.