PJD: le communiqué de la honte    Coronavirus : 310 nouveaux cas et 9.410 guérisons au total, dimanche 5 juillet à 10 H    Patriotisme fiscal : l'urgence d'un élan patriotique dans le domaine de l'impôt    Le trauma colonial algérien encore vivace, le président Tebboune réclame des excuses françaises    Coronavirus : 310 nouveaux cas confirmés au Maroc, 14.132 au total    Coronavirus : le Mexique devient le cinquième pays le plus endeuillé    Allemagne. Les travailleuses du sexe réclament leurs clients    Les fans du Barça en pleurs. La Catalogne se reconfine    Temps généralement stable dans le pays, ce dimanche    Marrakech: interpellation d'un individu soupçonné d'homicide volontaire avec séquestration et mutilation    Covid-19 / Maroc : Quelques infos au sujet du foyer industriel de Safi    Sahara marocain: des experts dénoncent la propagande algéro-polisarienne    ONCF: un homme se jette sur les rails entre Témara et Rabat-Agdal    Transport aérien – hécatombe mondiale : 84 milliards de dollars de pertes et 1,2 milliards de passagers en moins    Le Maroc attend toujours la réponse d'Amnesty international (responsable)    Fraude au Bac: un candidat libre interpellé (DGSN)    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 4 juillet à 18H    Accès à l'information : Le Parlement partage son fonds documentaire et ses archives avec le HCP    L'Egypte, le Soudan et l'Ethiopie reprennent les pourparlers sur un barrage contesté    Fête de l'indépendance des USA: Le Roi Mohammed VI félicite le président Trump    Ces 33 belles destinations sans visa pour les Marocains    Mohamed Amekraz, le ministre à la tête de la Caisse nationale de la sécurité sociale (CNSS), inéligible à ce poste    Danemark : La Petite Sirène de Copenhague vandalisée et accusée de racisme    La terre a tremblé dans cette province du Maroc    Industrie culturelle: Les premières mesures avant la stratégie    Achraf Hakimi débarque à l'Inter Milan    "Night Walk" : Premier long métrage marocain distribué à Hollywood    Les stars de la musique appellent à sauver la scène britannique    Tom Hanks : Je ne sais pas quand est ce que je vais pouvoir reprendre mon travail    L'ovalie nationale est plus que jamais sur la touche    L'EN de futsal se hisse au 24è rang mondial    Exposé de Mohamed Benabdelkader sur le schéma directeur de la transformation digitale du système judiciaire    Les allégations algéro-polisariennes mises à nu devant le CDH    Les prix font un bond de 2,9% dans la métallurgie en mai    L'ANP et l'AFD renforcent leur partenariat pour un développement durable et compétitif des ports    Le Maroc demande officiellement à Amnesty International d'apporter la preuve de ses accusations    Les médias palestiniens se félicitent de l'initiative du Premier secrétaire de l'USFP    Premier League: Manchester City corrige Liverpool!    Quand les footballeurs marocains font le bonheur des clubs égyptiens    Liga: le Real Madrid creuse l'écart, Messi veut claquer la porte!    Très touchée par La pandémie l'Espagne revient a La vie    «L'art pour l'espoir»: 27 regards à l'ère de la pandémie    France: Jean Castex Premier ministre à la place d'Edouard Philippe    Un PJDiste ose : « Les Amazighs et les Juifs marocains d'Israël sont des traitres »    Remaniement : le Premier ministre français Édouard Philippe démissionne, son remplaçant désigné dans quelques heures    Le beau message de Bachir Abdou à Saad Lamjarred (PHOTO)    « Folle de lui » de TiiwTiiw & LACRIM enflamme la toile    Ali Essafi et Tala Hadid rejoignent l'Académie des Oscars    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mohamed Qrayim : «C'est le premier documentaire sur les caricatures visant le Prophète»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 08 - 10 - 2009

Le réalisateur et producteur indépendant, Mohamed Qrayim, explique les enjeux de son documentaire réalisé récemment : «Sauvons le pont» et qui sera diffusé avant fin 2009.
ALM : Votre documentaire s'intitule «Sauvons le pont entre la civilisation scandinave et la civilisation musulmane». Comment procède votre film pour concrétiser cet appel ?
Mohamed Qrayim : C'est le premier documentaire qui traite de la relation historique entre le monde islamique et la grande civilisation scandinave, ainsi que des conséquences dramatiques qu'ont causées sur cette relation les caricatures visant le Prophète. Dans «Sauvons le pont», je présente le résultat des recherches d'intellectuels, historiens et archéologues. Ces derniers démontrent les diverses influences qui existent entre les Scandinaves, et les musulmans depuis l'époque des Vikings, ou encore celle de l'Andalousie musulmane et dont les traces sont toujours présentes jusqu'à aujourd'hui. Le deuxième volet du documentaire traite de la crise des caricatures. Il faut savoir que la plus grande manifestation jamais organisée au Danemark est celle dénonçant la crise qu'ont causée ces caricatures. Ainsi, j'ai rencontré des acteurs de la société civile, des militants associatifs des droits de l'Homme, qui promeuvent le dialogue et le droit des minorités, mais aussi des députés qui œuvrent pour la promulgation d'une loi européenne contre l'atteinte aux symboles sacrés.
Dans ce documentaire, vous sollicitez également l'intervention de personnalités médiatiques. Pourquoi?
Je sollicite aussi l'intervention de personnalités du monde des médias, car cette crise des caricatures est également une crise médiatique. Ces journalistes et spécialistes des chaînes arabes œuvrent à travers plusieurs initiatives pour ériger des ponts entre les deux civilisations et changer cette image répandue par les médias occidentaux qui présentent les musulmans comme des barbares, des intégristes.
Quand sera diffusé ce documentaire et sur quelles chaînes ?
Cette production indépendante est destiné principalement aux chaînes arabes et scandinaves et sera diffusée avant fin 2009. Ce documentaire de trente minutes est disponible dans les trois langues (français, arabe et anglais), en plus de sous-titrages en danois et allemand. Nous collaborons pour sa distribution avec IMS, (international média support), une ONG danoise qui œuvre pour la promotion de la culture dans cette région. Nous avons pris contact avec la télévision allemande entre autres chaînes européennes. Je suis également en contact avec les chaînes Al Jazeera et les chaînes nationales SNRT et Médi1Sat. J'espère que le film sera diffusé d'abord au Maroc, pays qui a un patrimoine culturel et civilisacionnel riche et qui a toujours promu le dialogue des civilisations.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.