Hervé Renard démissionne    Le message d'Hervé Renard au Roi Mohammed VI    Hervé Renard «clos» son parcours avec les Lions de l'Atlas    Prison à perpétuité pour «El Chapo»    L'exemple d'une région modèle!    Fouzi Lekjaa désigné 2ème vice-président de la CAF    CAN 2021: Le Maroc face à la Mauritanie, Centrafrique et Burundi    Hamzaoui Abdelmalek sort les maîtres de l'art de l'oubli    Samir Belhaouss expose ses inspirations marocaines à l'Espace Rivages    Lectures d'été 2019    El Jadida : 5 ans de prison pour un cambrioleur de commerces    Tanger : Un jeune de 19 ans tue son rival à coup de couteau    Laâyoune : La célébration de la victoire algérienne vire au drame    Maroc-Jordanie : Signature à Amman d'une convention de coopération et de deux mémorandums d'entente    Préscolaire: Amzazi dresse le bilan    Nouveau siège de la MAP à Casablanca    Que s'est-il passé à Laâyoune après le sacre de l'Algérie à la CAN ?    Signature à Amman d'une convention de coopération et de deux mémorandums d'entente    Mort d'une jeune fille à Laâyoune. Ouverture d'une enquête sur les circonstances de l'accident    Terrorisme: Arrestation à Meknès d'un Marocain portant la nationalité française    Grand stade de Casablanca. Le ministère réagit aux rumeurs    Les actes de naissance et certificats médicaux seront standardisés    Salaires : l'écart se creuse entre public et privé    Le roi Mohammed VI félicite les Fennecs    ONEE : Un programme d'investissement de 51,6 MMDH sur 4 ans    Temara : Un ex-enseignant tente un hold-up sur une agence de microcrédit    L'Boulevard : Carcass, Dizzy Dros et Dope D.O.D parmi les invités de la 19ème édition    Logements insalubres : la lâcheté politique    Brèves Internationales    Une investiture à haut risque se profile pour Pedro Sanchez    Rapport du gouvernement sur la situation des droits de l'Homme    Nasser Bourita : Le Maroc dispose de tous les atouts pour se positionner en tant que partenaire crédible de l'Europe    Cryptomonnaie Le casse du siècle    Les bateaux de pêche européens retournent dans les eaux territoriales marocaines    Des peines de mort prononcées contre les assassins de deux Scandinaves à Imlil    Familly School, l'éducation comme figure de proue    Grogne à la CGEM    La Juventus casse sa tirelire pour la pépite de Ligt    Klopp restera à Liverpool    Eliminatoires de la CAN 2021    Kabiné Komara : L'eau est à la fois une ressource indispensable et un facteur potentiel de conflit entre les individus et les nations    Tom Cruise présente la bande-annonce du nouveau "Top Gun"    "Accro" à Terminator, Schwarzenegger ne pouvait refuser une suite    Muslim et Cheb Younes enchantent le public oujdi    Soulaliyates. Premier cap franchi pour trois projets de loi    L'Iran a saisi un tanker étranger soupçonné de « contrebande »    Communiqué du Bureau politique du PPS    Ramid présente le premier rapport sur "les réalisations en matière des droits de l'homme au Maroc"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mohamed Qrayim : «C'est le premier documentaire sur les caricatures visant le Prophète»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 08 - 10 - 2009

Le réalisateur et producteur indépendant, Mohamed Qrayim, explique les enjeux de son documentaire réalisé récemment : «Sauvons le pont» et qui sera diffusé avant fin 2009.
ALM : Votre documentaire s'intitule «Sauvons le pont entre la civilisation scandinave et la civilisation musulmane». Comment procède votre film pour concrétiser cet appel ?
Mohamed Qrayim : C'est le premier documentaire qui traite de la relation historique entre le monde islamique et la grande civilisation scandinave, ainsi que des conséquences dramatiques qu'ont causées sur cette relation les caricatures visant le Prophète. Dans «Sauvons le pont», je présente le résultat des recherches d'intellectuels, historiens et archéologues. Ces derniers démontrent les diverses influences qui existent entre les Scandinaves, et les musulmans depuis l'époque des Vikings, ou encore celle de l'Andalousie musulmane et dont les traces sont toujours présentes jusqu'à aujourd'hui. Le deuxième volet du documentaire traite de la crise des caricatures. Il faut savoir que la plus grande manifestation jamais organisée au Danemark est celle dénonçant la crise qu'ont causée ces caricatures. Ainsi, j'ai rencontré des acteurs de la société civile, des militants associatifs des droits de l'Homme, qui promeuvent le dialogue et le droit des minorités, mais aussi des députés qui œuvrent pour la promulgation d'une loi européenne contre l'atteinte aux symboles sacrés.
Dans ce documentaire, vous sollicitez également l'intervention de personnalités médiatiques. Pourquoi?
Je sollicite aussi l'intervention de personnalités du monde des médias, car cette crise des caricatures est également une crise médiatique. Ces journalistes et spécialistes des chaînes arabes œuvrent à travers plusieurs initiatives pour ériger des ponts entre les deux civilisations et changer cette image répandue par les médias occidentaux qui présentent les musulmans comme des barbares, des intégristes.
Quand sera diffusé ce documentaire et sur quelles chaînes ?
Cette production indépendante est destiné principalement aux chaînes arabes et scandinaves et sera diffusée avant fin 2009. Ce documentaire de trente minutes est disponible dans les trois langues (français, arabe et anglais), en plus de sous-titrages en danois et allemand. Nous collaborons pour sa distribution avec IMS, (international média support), une ONG danoise qui œuvre pour la promotion de la culture dans cette région. Nous avons pris contact avec la télévision allemande entre autres chaînes européennes. Je suis également en contact avec les chaînes Al Jazeera et les chaînes nationales SNRT et Médi1Sat. J'espère que le film sera diffusé d'abord au Maroc, pays qui a un patrimoine culturel et civilisacionnel riche et qui a toujours promu le dialogue des civilisations.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.