Le Maroc plaide pour une approche respectueuse de l'environnement    Le roi Mohammed VI écrit à la reine du Danemark    Botola Pro : Le WAC tenu en échec par le MCO    Barça: l'offre de Laporta à Messi    Coronavirus : 40 arrestations lors d'une manifestation pour réclamer la tenue des prières surérogatoires, tarâwîh    Opération Marhaba : Sebta et Melilla craignent l'exclusion    La généralisation de la couverture sociale, un projet avant gardiste en Afrique et dans le monde arabe    Covid-19 : Monaco allège ses restrictions et rouvre ses restaurants    L'Icesco lance la 2e édition de ses programmes ramadanesques    Piratage : Londres "gravement préoccupé" par des "activités malveillantes" de la Russie    Sahara : Elliott Abrams soutient à nouveau le Maroc, un coup dur pour les séparatistes et Alger    Blockchain et Immobilier : le grand défi    Achraf Hakimi ne quittera pas l'Inter Milan    MAT-RCA ce soir à Rabat (22h00) : Le Raja pour réduire l'écart avec le Wydad, le Moghreb de Tétouan pour s'éloigner de la zone rouge !    Footballeurs marocains de l'étranger : Accusé de geste obscène, Hamdallah a été blanchi !    HUSA-RSB : Hakam pour la continuité, Benali pour le déclic !    3ème promotion de Madaëf Eco6 : la Société de Dévelopement Saïda annonce les lauréats    La BVC débute en hausse    La FAO et l'UA publient un guide pour renforcer le commerce des produits agricoles en Afrique    Vaccins anti-Covid : le patron du laboratoire Pfizer évoque la possibilité d'une troisième dose    Les prières des Tarawih sont-elles effectuées à Fès ?    VACCIN, ES-TU LÀ?    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    L'Académie du Royaume du Maroc publie « Tebraâ », un recueil qui célèbre la poésie féminine Hassanie    Coronavirus : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec 13 nouveaux pays    Versement des bourses d'études aux stagiaires de l'OFPPT à partir du 15 avril    Votre e-magazine Challenge du vendredi 16 avril 2021    6 chantiers et 31 projets prévus : La Douane dévoile son plan stratégique 2023    États-Unis: une fusillade à Indianapolis fait huit morts    Prix à la consommation pendant Ramadan: Les produits les plus touchés    CNOM : La liste des athlètes marocains qualifiés pour les JO de Tokyo sera annoncée en juillet prochain    Généralisation de la protection sociale : Les réactions des agriculteurs (reportage)    Météo : Pluies et averses orageuses sur plusieurs régions ce vendredi 16 avril    UA: le Maroc plaide pour inscrire la sécurité sanitaire en Afrique comme point permanent à l'ordre du jour du COREP    Conseil de gouvernement : Adoption d'un projet de décret relatif à l'organisation judiciaire    Maroc - Egypte : M. Bourita s'entretient avec son homologue égyptien    Mali : la date des élections présidentielles fixée au 27 février 2022    Conseil de gouvernement: Approbation d'un projet de décret relatif à la réorganisation de la CMR    L'ONU condamne avec fermeté    «Trilogie Marocaine 1950-2020» au musée national de Madrid    «Je me suis engagé à faire entendre la voix des habitants des montagnes»    «Hididane» aimé, «Hdidane» plagié ... par les gens de l'Est !    "Cultures ouvertes : L'Espagne et le Maroc " , une exposition virtuelle de l'Institut Cervantès    Cérémonie des Oscars: Des stars en chair et en os, pas sur Zoom    USA / Affaire Daunte Wright : la policière impliquée est inculpée d'homicide involontaire    Justice : Recomposition des commissions permanentes du CSPJ    Le Festival du rire de Casablanca du 15 au 18 avril    Algériens bloqués à Roissy, en France : le régime d'Alger accusé de «cruauté et d'inhumanité»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Salma Bargach : «Dans mon film, la musique est un personnage à part entière»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 21 - 04 - 2010

La réalisatrice Salma Bargach vient de terminer le tournage de son premier long-métrage «La cinquième corde». Elle explique le sujet de son film.
ALM : Pouvez-vous nous expliquer le titre de ce film «La cinquième corde»?
Salma Bargach : Au 9ème siècle, le musicien andalous Zyriab a rajouté une cinquième corde à son luth. Ce qui a révolutionné la musique et a permis la création d'un nouveau style. Pour sa part, dans ce film, le jeune Malek, le personnage principal est un virtuose de musique qui a lui aussi révolutionné cet art en fusionnant le luth avec des instruments modernes. Dans le film, l'histoire de Zyriab y constitue la toile de fond. Le secret de «La cinquième corde» est ce qu'essaie de transmettre le tyrannique oncle et maître de Malek à ce dernier.
Que traite le film au juste ?
Je n'ai pas cherché à porter un message particulier dans mon film, mon principal souci était de raconter une histoire. L'histoire du film se déroule dans deux époques : en 1999, puis en 2010 à la fin du film. C'est un conte contemporain musical, une fiction où la musique fait figure de personnage à part entière. Le film traite, entre autres, du statut de l'artiste, du métier d'artiste, de la situation des jeunes en marge de la société et qui ont besoin de soutien. Ce film parle aussi de tolérance.
Comment est née l'idée de ce long-métrage?
J'adore la musique depuis que je suis jeune. C'est un art qui permet de réunir les peuples et les cultures. Et puis, j'ai aussi des origines andalouses, d'ailleurs une grande partie du film tourne autour de la musique andalouse. Je porte l'idée de ce film depuis mon deuxième court-métrage. Le concept a bien mûri depuis le premier jet et au fil de mes recherches approfondies et de ma documentation autour du sujet du film. C'est un travail qui a duré trois années.
Pouvez-vous nous parler des divers ateliers par lesquels est passé votre projet de film avant le tournage ?
Avant de mettre sur pied le projet du film et bénéficier de l'avance sur recette octroyé par le CCM, on est passé par toutes sortes d'expériences et d'ateliers. On a participé à un workshop au festival de Berlin pour comprendre le circuit de participation dans les festivals. Le projet du film a été sélectionné au pavillon du sud à Cannes où nous avons été accompagnés par des experts afin d'optimiser la mise en production. On a assisté à plusieurs séances pour la création du scénario dans le cadre de Meda film développement. C'était à chaque fois un travail en binôme entre moi et Rachida Saâdi, la productrice du film, sans parler des participations aux divers autres ateliers notamment au «Dubaï film connexion», ou encore au «Sundance festival» en Jordanie.

Un budget estimé à 10 MDH
«La cinquième corde» a bénéficié d'une avance sur recette du Centre cinématographique marocain (CCM), à hauteur de 4,35 MDH, ainsi qu'une aide de l'Agence de coopération culturelle et technique française et de Global film initiative (USA). Selon la productrice le budget global avoisine les 10 millions DH. Le jeune Malek, héro du film, est incarné par Ali Esmili. L'acteur Hicham Rostom campe le rôle de l'oncle tyrannique Amir. Le rôle de la mère de Malek est interprété par Khouloud.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.