Borrell réitère à Al Maliki le soutien de l'UE au processus électoral en Palestine    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques    Droits de l'Homme : une nouvelle résolution du Parlement européen accable l'Algérie    Le CNDH et l'UNHCR s'allient pour renforcer les droits des réfugiés    Le Maroc élu à la présidence du Conseil exécutif de l'Organisation pour l'Interdiction des Armes Chimiques    Covid-19: Nouveau record en Colombie, plus de 400 morts en 24 heures    2020 est l'année la plus chaude jamais enregistrée au Maroc    Mort de Jamal Boushaba, journaliste, poète et critique d'art, des suites de la Covid-19    Programme de la Botola Pro D1 et D2 "Inwi"    Les Nuits du Ramadan 2021 célèbrent les «racines africaines»    Famine : des ONG demandent 5,5 milliards de dollars pour sauver 34 millions de personnes    La main tendue du Maroc au Liban    Téhéran redit sa disposition à dialoguer avec le rival saoudien    Driss Lachguar, hôte de la Fondation Lafqui Titouani    Mourinho démis de ses fonctions d'entraîneur à Tottenham    Botola Pro D1: Les rencontres dominicales sanctionnées par des marques de parité    En-Nesyri donne la victoire au FC Séville    Le Polisario recherche désespérément son chef    Aïd Al Adha: 8 millions de têtes d'ovins et de caprins seront identifiées (Akhannouch)    L'examen national unifié du baccalauréat entre les 8 et 12 juin    Le passeport vaccinal prend son envol    La généralisation de la protection sociale, un levier d'intégration de l'informel    Deux jalons de taille pour marquer la réunion du Conseil de sécurité    "Annette" de Leos Carax, film d' ouverture du 74ème Festival de Cannes    Le journaliste et critique d'art Jamal Boushaba n'est plus    Journée internationale des monuments et des sites: Un riche programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Adoption en commission d'un projet de loi relatif au blanchiment des capitaux    Le Maroc insiste sur l'impératif de placer la lutte mondiale contre la drogue parmi les priorités    Tchad : le président Idriss Déby Itno tué au front    La Super League va « sauver le football », selon Florentino Pérez    Décès de l'ancien vice-président américain Walter Mondale à l'âge de 93 ans    Espagne: le « passeport sanitaire » bientôt lancé    La BVC ouvre proche de l'équilibre    Botola Pro D1 : la valse habituelle des entraîneurs continue    Khénifra/Service des urgences : une vidéo publiée sur internet fait réagir la Direction régionale de la Santé    Acteur majeur dans le secteur immobilier au Maroc, Sarouty place ses engagements sociétaux au cœur de sa stratégie    Maroc: Cours de change des devises étrangères contre le dirham pour mardi 20 avril    Avec un financement MCA : 11 millions de dollars pour la zone industrielle de Bouznika    Ukraine : Washington dénonce l'«escalade» de Moscou en mer Noire    Perspectives du secteur agricole sur le continent : La digitalisation technologique, facteur de productivité    Secousse tellurique de 3,8 degrés dans la province de Driouch    Météo: le temps prévu ce mardi 20 avril au Maroc    La COVID-19 ravage les camps de Tindouf et touche le personnel de l'ONU    Cette semaine en Liga...    "Jazirat Al Kanz": La saison 6 démarre ce mardi à 22h45 sur 2M    Arrivée à Beyrouth du 2è lot des aides alimentaires    Jubantouja est inspiré du Roi de la Mauritanie Juba II    VIDEO// Le danseur et chorégraphe belgo-marocain Sidi Larbi Cherkaoui en direct sur Info Soir de 2M    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Santé : Alerte sur l'usage de «M'khinza»
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 19 - 09 - 2011

Le Centre antipoison et de pharmacovigilance du Maroc (CAPM) tire la sonnette d'alarme sur l'usage de M'khinza après avoir reçu plusieurs déclarations d'effets indésirables et graves. Sa toxicité serait en relation avec la dose utilisée.
Le Centre antipoison et de pharmacovigilance du Maroc (CAPM) met en garde les citoyens contre l'utilisation de M'khinza ou ansérine vermifuge. Le centre vient d'émettre une alerte après avoir reçu plusieurs déclarations d'effets indésirables et graves suite à l'usage de cette plante herbacée. Les effets indésirables rapportés ont été digestifs (vomissement,douleurs épigastriques), cardio-vasculaires (tachycardie), neurologiques (céphalées, convulsions voire coma), rénaux (insuffisance rénale aiguë), hémorragiques et cutanés (prurit, purpura). Quant au principal danger de cette plante, le CAPM relève que le principe actif de M'khinza est une huile essentielle qui contient de l'ascaridol, de l'aritasone, de la L-pinocarvone et des carbures terpéniques. Sa toxicité serait en relation avec la dose utilisée car la dose toxique est très proche de la dose supposée efficace. Cette plante est très consommée par les Marocains. Elle est utilisée au Maroc en tant que vermifuge, galactogène contre les affections gastro-intestinales, la typhoïde, la dysenterie, les abcès buccaux, les ulcérations. Particulièrement adaptée aux soins des enfants, l'ansérine est connue pour ses bienfaits contre la fièvre et la migraine. A ce sujet, le CAPM ne manque pas de préciser que c'est souvent la partie aérienne de M'khinza qui est utilisée contre la fièvre en cataplasmes sur le front et les tempes du patient. Celle-ci peut également être ingérée sous forme d'une infusion ou d'une décoction. Dans d'autres pays, on l'utilise pour soulager les coliques et les maux d'estomac. Grâce à son action antispasmodique, l'ansérine est employée dans le traitement des toux spasmodiques et de l'asthme.Elle peut également servir en usage externe. Le jus extrait de la plante entière est appliqué en compresse sur les hémorroïdes. En France, elle est utilisée pour ses propriétés toniques et ce dans plusieurs cas: asthénie, croissance et rachitisme. Quant aux bienfaits de cette plante, le CAPM tient à signaler que ces propriétés restent non fondées sur le plan scientifique. Le centre recommande de ne pas utiliser cette plante chez l'enfant. Pour leur part, les cliniciens doivent évoquer la possibilité d'ingestion de M'khinza devant les effets indésirables.
M'khinza : Une plante toxique
M'khinza ou ansérine vermifuge (Chenopodium ambrosioides L.) est une plante herbacée, annuelle ou vivace de 30 cm à 1 m de haut dégageant une odeur lorsqu'on la froisse. Originaire d'Amérique Centrale et du Sud, l'ansérine est cultivée dans le Maryland (Etats-Unis) et en Chine. Elle pousse dans les champs incultes, sur les bords des chemins, dans les lieux abandonnés. La plante doit être séchée avec soin et préservée de l'humidité, qui lui fait perdre ses propriétés. Ce sont les parties aériennes et les feuilles de cette plante qui sont utilisées. Ses propriétés sont multiples: vermifuge, antispasmodique, astringente, antidiarrhéique… Elle est utilisée comme anthelminthique (médicament contre les parasites intestinaux) dans plusieurs pays. En France, son usage est déconseillé pendant la grossesse et ne doit être utilisée que sous contrôle médical. A hautes doses, l'ansérine est toxique. Celle-ci fait l'objet de restrictions légales dans certains pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.