Russie : l'opposant Navalny transféré dans un camp à 200 km de Moscou    Coronavirus au Maroc : 244 nouveaux cas en 24 heures, 8 décès    La folle histoire qui lie Winston Churchill à la ville de Marrakech    Credit Bureau: «les solutions apportées par les différents intervenants ont permis de limiter l'envolée des impayés»    Le CRI de Marrakech-Safi lance une plateforme de financement en ligne pour les entrepreneurs    Lancement d' une opération d'échange de valeurs du Trésor de 450 MDH    Habib El Malki se félicite de la coopération avec le FOPREL    Syrie : Biden entre en guerre    Séisme d'Agadir : les vérités sur un drame qui transcende le temps (I)    CAN U20. L'EN éliminée par la Tunisie    Botola Pro D1. Victoire à l' arraché du HUSA    L'ovale nationale fait les frais d'" agissements frauduleux "    Session extraordinaire du Parlement le 2 mars prochain    L'Europe s'inquiète Les Etats-Unis s'estiment " en avance "    Présentation de la nouvelle stratégie du CAFRAD    "Biggie " , le géant éphémère du rap    Portrait: ElGrande Toto, un as de trèfle qui pique le cœur    Alerte météo : fortes averses orageuses et chutes de neige jusqu'au 2 mars dans plusieurs provinces    Des arrestations massives lors de manifestations en Birmanie    Les indices s'enfoncent malgré un léger reflux des taux    La Bourse de Casablanca dans le rouge du 22 au 26 février    Le Maroc peut profiter de la guerre géopolitique du Gaz européen    «Nidaa Oujda», un appel contre le discours de division    La France doit être «plus claire» et reconnaitre la souveraineté du Maroc sur le Sahara    Liga: Barcelone bat le FC Séville et enchaîne    Le FUS s'offre l'AS FAR à domicile    La sélection nationale participe au Championnat d'Afrique en Egypte    Signature d'une convention de partenariat entre la CNDP et le ministère de la Justice    Quand l'opposition dénonce la «propagande médiatique» du pouvoir algérien contre le «Hirak»    La 316 ème fortune de France s'implante à Marrakech    Voyages : voici les pays européens prêts à lancer leurs passeports vaccinaux    Le patron de l'OMS veut des mesures concrètes    Les arméniens réclament le départ du Premier ministre    Un «mini Maghreb» sans le Maroc et la Mauritanie, une idée aussi incongrue qu'irréaliste    Libye : près de 150 migrants secourus en mer Méditerranée    Le premier radiotélescope du Royaume installé à Marrakech    Delta Holding: Un CA en baisse de 15% en 2020    Présentation du beau livre «Pour une Maison de l'Histoire du Maroc»    «Tout ira bien», nouveau recueil de poèmes de Driss Meliani    Interview avec Selma Benomar, l'ambassadrice du luxe à la marocaine    Botola Pro D1 « Inwi » (8è journée): Classement    La CAF autorise la programmation des matchs internationaux en Libye    Sahara : la neutralité passive de l'Europe dessert la stabilité et l'intégration régionales, selon un média italien    Transavia, filiale low-cost d'Air France va ouvrir une nouvelle ligne vers le Maroc    Tunisie: un collectif appelle à la légalisation du cannabis    Covid-19 : les Etats-Unis autorisent un troisième vaccin    Harcèlement sexuel : de nouvelles allégations contre le gouverneur de New York Andrew Cuomo    Joaillerie : Hicham Lahlou lance sa collection « Magic Alice »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Festival international du film de Marrakech : Emir Kusturica et Sigourney Weaver à la tête des jurys
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 12 - 10 - 2011

Le jury de la 11ème édition du Festival international du film de Marrakech (FIFM), prévue du 2 au 10 décembre, est enfin dévoilé. Des stars de cinéma international évalueront les œuvres cinématographiques les plus méritantes.
Le jury de la 11ème édition du Festival international du film de Marrakech (FIFM), prévue du 2 au 10 décembre, est enfin dévoilé. Des stars de cinéma international évalueront les œuvres cinématographiques les plus méritantes. Et c'est la comédienne américaine Sigourney Weaver à laquelle le festival a rendu hommage en 2008 qui sera la présidente du jury court métrage. Cette compétition visant à révéler les jeunes talents du septième art a été en fait initiée l'an dernier par la fondation du FIFM. « J'ai hâte de découvrir les films de jeunes réalisateurs de talent à travers la compétition Cinécoles. Le Festival international du film de Marrakech se singularise par les cinéastes confirmés ou en devenir qu'il accueille dans cette merveilleuse ville où tant d'univers convergent», souligne, à juste titre, la comédienne Sigourney Weaver. Un seul et unique Grand Prix sera décerné à la meilleure œuvre. Ce prix sera personnellement doté par Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid, président de la Fondation du FIFM. Cette récompense sera, par ailleurs, exclusivement consacrée à la réalisation d'un second court métrage. «La Fondation du FIFM compte à travers ce concours mettre en place un espace de création cinématographique et d'insertion professionnelle au profit des cinéastes en herbe», rapporte-t-on sur le site du festival. La Fondation soutiendra également la réalisation de l'œuvre à travers un regard sur les étapes d'écriture, de réalisation et de montage. S'agissant de la compétition officielle du long métrage, c'est Emir Kusturica qui présidera le jury de ce concours. Réalisateur, scénariste, acteur et musicien, le Serbe devra porter son regard de «pro» sur les meilleurs films participants. Selon les organisateurs, quatre prix seront réservés, à savoir le Grand Prix, le Prix du jury, le prix de la meilleure actrice et le Prix du meilleur acteur. Pour rappel, Emir Kusturica est l'un des très rares cinéastes à avoir été récompensés à deux reprises par une Palme d'Or au Festival de Cannes. Il succède à John Malkovich à la présidence du jury long métrage du FIFM, perpétuant ainsi la lignée des grands metteurs en scène qui ont présidé ce jury tels que Volker Schlöndorff, Alan Parker, Jean-Jacques Annaud, Roman Polanski, Milos Forman, Barry Levinson ou encore Abbas Kiarostami. Un hommage lui a d'ailleurs été rendu en 2009 par le FIFM. Durant la même année, ce réalisateur offrait au public du festival et aux étudiants une série de Masterclass. Autre nouveauté qui marquera ce 11ème FIFM, le cinéma mexicain. Après le Maroc, l'Espagne, l'Italie, l'Egypte, la Grande-Bretagne, la Corée du Sud et la France, c'est au tour de la cinématographie du Mexique de se mettre à l'affiche. Le FIFM présentera ainsi la nouvelle génération de cette cinématographie reconnue pour sa vitalité et sa diversité en honorant les grands noms de l'âge d'or de ce cinéma.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.