Ramid ne démissionnera pas. Et voici l'explication    Fraude aux examens: deux arrestations à Berkane    Le beau message de Bachir Abdou à Saad Lamjarred (PHOTO)    Birmanie : au moins 113 morts dans un glissement de terrain dans des mines de jade    Novak Djokovic testé négatif au coronavirus    Développement durable et compétitif des ports : L'ANP contracte un prêt de 1,1 milliard de dirhams auprès de l'AFD    Conflit israélo-palestinien: Des voix prônent la paix alors que la colère gronde à Gaza    Maroc: les salles de sport reprennent vie    Humania lève plus de 100 millions de dollars pour ses projets au Maroc et en Egypte    Coronavirus au Maroc : 26 nouvelles rémissions, 9.052 au total    Un plan de sauvetage pour le cinéma    Alerte météo: vague de chaleur au Maroc, les villes concernées    Fuite en avant du PJD. El Othmani fait témoigner son employé    « Folle de lui » de TiiwTiiw & LACRIM enflamme la toile    Souss-Massa : Vaste campagne de sensibilisation des agriculteurs à la Covid-19    Comment Kabila détournait les richesses de la RDC    Ali Essafi et Tala Hadid rejoignent l'Académie des Oscars    L'école publique incapable d'absorber les élèves du privé !    Edito : Boulet    OCP dévoile les résultats des plateformes de démonstrations 2019-2020    Liga: un Marocain signe à Leganés    Les cours de change de ce jeudi 2 juillet    INTERVIEW – Ito : Une startup qui voit loin    Des acteurs associatifs prêtent main forte aux bouquinistes de Bab Doukkala    Avis de réunions    50 MDH pour le soutien aux projets d'art, d'édition et du livre    "Jemaâ El Fna en live", une manifestation artistique à distance    L'Académie des Oscars continue de s'ouvrir aux femmes et aux minorités    Cinéma: Un guide des pratiques de sécurité sanitaire    Lekjaa se réunit avec les membres de la Ligue des amateurs    Ligue 1 : Yunis Abdelhamid, 3e meilleur joueur africain de la saison    L'économie bleue, un relais de croissance durable et inclusive pour le Maroc    Journée internationale du parlementarisme    Nasser Bourita : Le Maroc a matérialisé son engagement pour un pacte bicontinental UE-Afrique    Décélération de la croissance nationale à 0,1% au premier trimestre    Visite de soutien et de solidarité du Premier secrétaire à l'Ambassadeur de Palestine à Rabat    Le Maroc pour la relance de la Conférence sur le désarmement    Sur les traces du vaccin anti-Covid-19    Détournement de l'aide humanitaire par le polisario et l'Algérie : le coup de gueule d'un eurodéputé    Le Wydad de Casablanca se prépare à défendre son titre    Partenariat entre Mehdi Qotbi et le ministère de la culture : 3 conventions signées pour le prêt d'œuvres, la solidarité et numérisation    Reprise dans la sérénité et l'enthousiasme des réunions en présentiel    Algérie : d'anciens piliers du régime de Bouteflika sévèrement condamnés    Football : 700 buts pour Messi    Algérie. L'Europe dénonce la répression du peuple Kabyle    Éthiopie : plusieurs morts dans des violences après le meurtre d'un chanteur    Jamila Moussali, la ministre qui ne sert à rien    Hakimi officiellement intériste    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Wikileaks: Julian Assange convoqué par Scotland Yard
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 28 - 06 - 2012

Le fondateur du site controversé Wikileaks, Julian Assange, qui s'est récemment réfugié à l'ambassade d'Equateur à Londres, a été convoqué jeudi par les services de sécurité britannique (Scotland Yard) en vue de son extradition, rapportent les médias londoniens.
Une lettre a été remise par la police métropolitaine londonienne aux responsables de l'ambassade d'Equateur, sommant Assange de se présenter vendredi à un commissariat de police à Londres, ajoutent les médias.
Scotland Yard avait indiqué qu'Assange était passible d'arrestation pour avoir violé les conditions de sa remise en liberté en allant se réfugier à la mission diplomatique d'Equateur, où il a déposé une demande d'asile politique.
Cette démarche intervient suite au refus par la cour suprême britannique de réexaminer son cas, ce qui devrait ouvrir la voie à son extradition vers la Suède où il fait face à des accusations d'abus sexuels.
L'ambassade d'Equateur à Londres avait indiqué que la demande d'Asile politique formulée par le fondateur de Wikileaks a été transmise aux autorités compétentes à Quito.
Les autorités équatoriennes avaient insisté que la demande ne doit pas être interprétée comme une ingérence dans le processus judiciaire engagé au Royaume-Uni ou en Suède.
Elles ont souligné que l'Equateur recueillera les avis des gouvernements britannique, suédois et américain avant de se prononcer sur la demande d'Assange.
La presse britannique avait rapporté que la décision d'Assange de se réfugier à l'ambassade d'Equateur a provoqué une tension dans les relations entre ce pays d'Amérique latin et le gouvernement britannique.
Assange, dont le site avait publié de nombreux câbles diplomatiques embarrassants pour plusieurs gouvernements et compagnies internationales, peut toujours recourir à la cour européenne des droits de l'homme dans le but de bloquer son extradition vers la Suède.
Arrêté en décembre 2010 à Londres où il a été assigné à résidence, Assange rejette les accusations retenues contre lui, arguant qu'elles étaient motivées par +des considérations politiques+.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.