Intégration régionale : lancement des travaux de construction du pont de Rosso entre la Mauritanie et le Sénégal    Le ministre portugais de la Défense reçu à Rabat    Espagne : Le Maroc «n'est pas actuellement une menace pour Sebta et Melillia»    e-gov : Une nouvelle plateforme de services pour la Justice    Effrayée par une future hégémonie marocaine, l'Algérie dit qu'une guerre avec Rabat, «c'est maintenant»    Covid-19 : Nasser Bourita appelle à faire de la crise sanitaire une opportunité pour consolider un multilatéralisme solidaire    La RAM et les compagnies aériennes en mode gestion de crise    Forum sur la coopération sino-africaine: le Maroc engagé avec la Chine pour l'Afrique    Chakib Alj : « Le remboursement des arriérés des crédits TVA annoncé est un signal très positif »    ONCF: 24,8 millions de voyageurs transportés à fin septembre    OCP Group. Un chiffre d'affaires de 57,6 milliards de DH à fin septembre 2021    Production de gaz naturel : Sound Energy signe un accord de 10 ans avec l'ONEE    Casablanca : Réouverture imminente de la Coupole de Zevaco    Le PJD dénonce la normalisation mais ne condamne pas la visite de Gantz au Maroc    Le polémiste d'extrême droite, Eric Zemmour, franchit le Rubicon    Le Maroc a commandé des drones israéliens pour un montant de 22 millions de dollars    Coupe arabe au Qatar / Ammouta : «Notre ambition est d'aller le plus loin dans la compétition et pourquoi pas remporter le titre »    L'Italien Gianluigi Donnarumma vainqueur du trophée Yachine 2021    Tuchel satisfait du rendement de Ziyech    Ralf Rangnick assurera l'intérim à United !    La Coupe du monde des clubs aux Emirats arabes unis !    Compteur coronavirus : 132 nouveaux cas et 1 décès en 24 h    La HACA présente une étude sur le traitement médiatique des violences faites aux femmes    Retour de la neige dans plusieurs régions du Maroc    Conseil de la concurrence: «Nous allons multiplier les autosaisines»    Covid-19 : Omicron révèle la nécessité d'un accord mondial sur les pandémies (OMS)    Maroc/Covid-19 : 1 décès et 132 nouvelles infections recensés en 24H    La FNM remet des documents d'archives du Musée de l'Histoire et des Civilisations de Rabat    Artcurial Maroc organise une vente aux enchères le 30 décembre à Marrakech    «Sahara : l'autre version», une compilation des souvenances de Mohamed Cheikh Biadillah    Le premier prix décerné à Youssef El Youbi    Plaidoyer pour la langue Arabe classique    Rolando en colère contre le Rédacteur en chef de « France Football » : « Je ne gagne contre personne »    Coupe Arabe des Nations / Arbitrage : Ils sont 52 arbitres mais seulement 3 arabes dont le Marocain Redouane Jayed    Maroc : Jusqu'à 25 cm de neige attendus jeudi dans plusieurs provinces    Maroc : Le mariage des mineures est loin d'être «une affaire purement judiciaire»    Retour des supporters dans les stades: Un retard qui fait jaser    Afrique du Sud: Trois mineurs tués dans une coulée de boue    Antony Blinken anticipe une réponse «sérieuse» en cas d'«agression» russe contre l'Ukraine    Accord de coopération sécuritaire Maroc-Israël: Une étape historique    Un grand oral sur fond de contestations populaires    Casablanca : vente de 100 tableaux offerts par de grands peintres au profit de l'INSAF    La Bourse de Paris rechute de 1,43% à l'ouverture, à 6.679,03 points    M. Sekkouri tient une réunion de travail avec la représentante de l'ONU-Femmes Maroc    Un opposant politique du régime turc incarcéré pour «espionnage»    Sultana Khaya, la "pacifiste" à la kalach    «Sous l'ombre des peupliers» de Habiba Touzani Idrissi aux Editions Orion    La Cour suprême américaine saisie sur l'annulation de la condamnation de Bill Cosby    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Maradona, l'enfant magicien
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 02 - 03 - 2002

Football. Sur Internet, Diego Armando Maradona est le meilleur joueur du monde. Il détrône même le roi Pelé. Retour sur l'enfance d'un joueur pas comme les autres.
Au premier mars 2002 à 9 h du matin, ils étaient plus de 3555 personnes sur un total de 4745 à préférer Diego Armando Maradona sur Pelé dans un sondage effectué sur internet. Sur la question : Maradona est-il meilleur que Pelé ? le « Pibe de Oro » dépasse de loin le roi du football, soit 74,92 % contre 19,45%.
Des chiffres qui en disent long sur la place qu'occupe l'Argentin au pied magique et chez ses fans réels et virtuels. Même si la vie du champion du monde n'a jamais été un long fleuve tranquille. Si la carrière footbalistique de Maradona et ses affaires de scandale n'ont pas besoin d'être présentées, son enfance, innocente qu'elle soit, mérite, néanmoins, d'être soulignée.
Une enfance qui cachait tout un talent et qui fera de « Maradona », l'un des personnages les plus célèbres du monde, plus connu que certains, et même beaucoup, de chefs d'Etat. Tout a commencé le 30 octobre 1960 à Lanus. Un petit Diego Armando vient grandir la famille formée par Diego Maradona (don Diego) et Dalma Franco, plus connue sous le nom de Dona Tota. Diego Armando aura plus tard deux frères (Raul et Hugo) et cinq soeurs (Ana, Rita, Elsa, Rosa et Claudia). Le génie du petit argentin sortira bientôt la famille Maradona de sa misère. Elle qui est installée à Villa Fiorito, bidonville de la banlieue de Buenos Aires.
À l'occasion de son troisième anniversaire, un de ses oncles lui offre un ballon de football. Un simple jouet qui se transformera plus tard en un trophée en or. Diego ne lâchera plus « La pelota », comme s'il savait d'ores et déjà que ce cadeau lui en prédestinait bien d'autres. Il passe ses journées à jouer avec ses amis sur les terrains vagues de Villa Fiorito. Le 5 décembre 1970, un ami de Diego, Goyo Carrizo, conscient du talent de « Pelusa » (surnom de Maradona à Villa Fiorito), l'invite à s'entraîner avec les « Cebollitas » (les petits oignons, équipe de jeunes d'Argentinos juniors) et le présente à l'entraîneur : Francisco Cornejo. « Tu es sûr que tu as dix ans ? », demande celui-ci au petit prodige. Ce-dernier, faute de papiers qui le prouvent, n'a que son talent pour le démontrer... Convaincu, Don Diego laisse son petit-fils rejoindre l'équipe de «Los Cebollitas ». Sa première équipe reste invaincue, 136 matchs durant. La légende ne faisait que commencer.
Un jour, une équipe de la télévision argentine se déplace même à Villa Fiorito. Les images de Diego, réalisant une magnifique série de jongles, feront le tour du monde. À dix ans, il déclare à la même télévision : « J'ai deux rêves: le premier est de jouer le mondial, le deuxième est d'être champion». Deux rêves qui seront réalisés seize ans plus tard.
Après avoir fait ses preuves avec toutes les équipes de jeunes où il a évolué, Diego intègre les rangs d'Argentinos juniors. Son premier match en 1e division était contre Talleres de Cordoba le 20 octobre 1976. Il n'avait même pas seize ans. Le génie n'a pas d'âge!


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.