Maroc : Réunion ce mardi 20 avril du Conseil de gouvernement    Lixiviat : De bombe à retardement à pot aux roses    Beyrouth : Arrivée du deuxième lot des aides alimentaires    Nucléaire iranien : Des avancées malgré la difficulté des négociations    Ramadan: Les métiers saisonniers fleurissent    Maroc/Trésor : Déficit budgétaire de 7,3 MMDH à fin mars 2021    The Legal 500 consacre plusieurs bureaux d'avocats marocains    Colombie : au moins 14 rebelles et un militaire tués lors de combats    Le profond malaise qui demeure entre la France et l'Algérie s'exaspère    URGENT ..Foot: la direction du Bayern « désapprouve » l'annonce par Flick de son départ    Vaccination: Le FMI salue les efforts du Maroc    Covid-19 : personnes porteuses de maladies chroniques, comment se faire vacciner    Dématérialisation: le BAD électronique, un progrès pour le fret aérien    Finale de la Coupe du Roi : Le Real félicite le Barça après son 31ème sacre    AFC Ligue des Champions :Le but de Hamdallah contre Al Sadd    AMIC : Les levées de fonds pourraient atteindre 2,9 MMDH en 2021    Industrie pharmaceutique : bientôt un institut dédié à la formation professionnelle    Humeur : Ambiance à la foi menaçante    Programmes d'appui social: le système de ciblage des bénéficiaires examiné au Conseil de gouvernement prochain    OCS-RCOZ (2-1) : Les Messfiouis maîtres chez eux !    Botola Pro D1 « Inwi » (12è journée): Classement    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    La réforme du système national de santé abordée en en conseil de gouvernement    Maroc: L'indice de production des industries manufacturières en baisse de 6,3% en 2020    Maroc/Météo : Temps stable à passagèrement nuageux ce dimanche 18 avril    Hakim Ziyech : "Encore beaucoup à faire, mais je vais dans la bonne direction"    Covid-19 : Le Canada recevra 8 millions de vaccins Pfizer supplémentaires mais moins de Moderna    DHJ : Le comité directeur reste confiant et prône le maintien de la stabilité !    Tunisie : Durcissement des mesures sanitaires après la flambée des contaminations    Arrestation de cinq manifestants à Alger lors du 113e vendredi du Hirak    Au menu du Conseil de gouvernement prévu mardi prochain    La famille royale britannique rend un ultime hommage au prince Philip, époux de la reine Elizabeth II    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 17 avril 2021 à 16H00    Botola Pro : Le Raja et la RSB assurent l'essentiel    Marrakech: un frère et une sœur placés en garde à vue    Maroc: Secousse tellurique de 4,3 degrés dans la province de Driouch    Naufrage d'une embarcation de migrants subsahariens au large de la Tunisie : 41 morts, 3 secourus    Souad Jamaï "Le Serment du dernier messager" : Un conte du futur pour comprendre le présent    Culture : Lahcen Zinoun signe à Casablanca son autobiographie "Le rêve interdit"    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    Don Royal: Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires pour le Liban    Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires destinées aux forces armées et au peuple libanais    Affaire Omar Radi : les autorités marocaines déplorent que des ONG tentent d'influencer le cours de la justice    PDES, ONG Suisse : La généralisation de la protection sociale, une consécration de la dimension du développement humain    Qui est Frank Grillo, le nouveau monsieur muscles de Hollywood ?    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Quelles opportunités pour le Maroc en Asie du Sud-Est ?
Publié dans Barlamane le 30 - 08 - 2019

Grâce à sa position stratégique et ses atouts économiques, le Maroc dispose d'un énorme potentiel de coopération avec les pays de l'association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN, 10 pays), une région en forte croissance et en devenir, a affirmé, jeudi à Bangkok, M. Habib El Malki, président de la Chambre des représentants.
Dans un entretien accordé à la MAP au terme de sa participation à la 40e assemblée générale de l'Assemblée Interparlementaire de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (AIPA) qui s'est déroulé courant cette semaine à Bangkok, M. El Malki a souligné que la participation du Maroc à ce conclave des assemblées législatives de l'ASEAN intervient dans le cadre de l'intérêt du Maroc pour l'Asie en général et pour l'Asie du Sud-Est en particulier.
L'Asie est entrain de devenir le centre de gravité du monde sur les plans géopolitique, géoéconomique et financier, a-t-il dit, ajoutant que cette partie du monde va peser lourd dans les relations internationales de demain, d'où le souhait du Maroc d'établir des relations effectives et institutionnalisées avec les pays de l'Asie du Sud-Est.
Revenant sur le bilan de la participation du Maroc à l'assemblée générale de l'AIPA, M. El Malki a parlé de «mission réussie» puisqu'elle a permis de nombreuses rencontres bilatérales avec des présidents des assemblées nationales des pays membres et de haut responsables du gouvernement thaïlandais, précisant que les échanges ont porté sur les différents moyens de renforcer la coopération et d'explorer les opportunités.
«Au niveau politique et parlementaire, nous avons constaté le potentiel de coopération tant les grands défis sont communs, comme les changements climatiques, la migration, la promotion de la paix, la pollution des mers et des océans. C'est ainsi qu'à cette occasion nous avons demandé officiellement le statut d'Observateur auprès de l'AIPA», a-t-il dit.
Au niveau bilatéral avec la Thaïlande, les entretiens avec les présidents du parlement et du Sénat et de hauts responsables du gouvernement, dont le Premier ministre, Prayut Chan-O-Cha, ont été particulièrement intéressants compte tenu de la volonté commune d'aller de l'avant dans une coopération multiforme à la faveur des grandes similitudes politiques et économiques entre les deux Royaumes, a-t-il ajouté.
«C'est deux monarchies garantes de la stabilité et de la prospérité des deux Royaumes, des économies aux grandes similitudes avec un remarquable dynamisme et des moteurs de croissance identiques, notamment l'agriculture, la pêche, le tourisme, les nouveaux métiers (automobile et aéronautique) et les nouvelles technologies, a-t-il relevé.
Il y a un important potentiel de coopération et d'échanges vu que le Maroc est un grand producteurs de fertilisants qui peut satisfaire aux besoins de la Thaïlande dans le domaine agricole en termes de performances et de productivité, a-t-il souligné. Le Maroc a beaucoup à apprendre de la Thaïlande, qui accueille 40 millions de touristes chaque année, en termes d'expertise et de savoir faire, a-t-il ajouté.
«Durant ces rencontres, l'on a convenu que le Maroc peut devenir la porte de l'Afrique et de l'Europe et que la Thaïlande est une passerelle vers la région de l'Asie du Sud-est. Les grandes distances ne doivent pas décourager, compte tenu du développement des nouvelles technologies de l'information et la densité des liaisons maritimes et aériennes», a dit M. El Malki.
Les échanges avec la partie thaïlandaise ont également porté sur la coopération dans le domaine de l'éducation et de la formation, la gestion du champ religieux à travers l'Institut Mohammed VI de formation des Imams, a-t-il noté, précisant qu'un premier groupe d'Imams thaïlandais va entamer cette année une formation dans cet établissement.
En marge de la 40ème assemblée générale de l'AIPA, M. El Malki a effectué une série de rencontres avec des homologues des pays membres de l'ASEAN et de haut responsables thaïlandais, dont le Premier ministre M. Prayut Chan-O-Cha.
Plusieurs interlocuteurs ont affirmé leur soutien à la demande du Maroc du statut d'observateur auprès de l'AIPA, alors que le Premier ministre thaïlandais Prayut a officiellement annoncé le soutien de son pays à la candidature du Maroc au statut de Partenaire de Dialogue Sectoriel (SDP) auprès de l'ASEAN.
Créée en 1967, l'ASEAN regroupe l'Indonésie, la Malaisie, Singapour, la Thaïlande, les Philippines, le Brunei, le Vietnam, le Laos, la Birmanie et le Cambodge. Elle est le 5e bloc économique mondial, derrière l'Union européenne, les Etats-Unis, la Chine et le Japon. Ce groupement régional représente 9% de la population mondiale, soit près de 650 millions d'habitants.
L'Assemblée interparlementaire de l'ASEAN (AIPA) a été créée en 1977. Elle compte dix pays membres permanents et 12 pays observateurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.