La CGEM et l'IFC s'allient en faveur des startups marocaines    Confinement : La Radio en vedette    L'Espagne dément avoir réquisitionné des médicaments destinés au Maroc    Coronavirus : 1.346 cas de contaminations, l'inquiétude grandit    Pétrole: conférence décisive des pays producteurs    Frais de scolarité : le bras de fer écoles privées/parents d'élèves    «Guelsso f Dar»: nouveau single de Bouchra    L'ancien président Rafael Correa condamné pour corruption…    Le bilan s'alourdit, le monde à la recherche de réponses concertées    HCP: Décélération de la demande intérieure au premier trimestre 2020    Le groupe Avis Locafinance apporte son soutien aux professionnels de la santé    Outre les dons de ses membres, la FMSAR contribue au Fonds Covid-19    Coronavirus : Kia Maroc se mobilise pour sa clientèle    Othman Ferdaous nommé ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports    Les universités diffusent des cours à la radio    S.M le ROI reçoit Amzazi et El Firdaouss    Le Crédit Agricole du Maroc accompagne les Ramedistes pour faire aboutir le dispositif de soutien aux populations vulnérables    La pandémie du Covid-19 renforce la nécessité d'établir des partenariats mondiaux et régionaux plus solides    Lorie donne de surprenants conseils pour supporter le confinement en couple    Rejouer ou pas, le foot italien se déchire    Lancement à Al Hoceima du Festival de la créativité à distance    Amrani appelle à une solidarité africaine renouvelée    Lévinas, le visage, l'humanité    La pandémie du Covid- 19 vue par deux économistes    Appel de la présidence du Ministère public à l'application stricte des dispositions sur le port du masque    La SERMP se réorganise pour la fabrication de respirateurs 100% marocains    S.M le Roi reçoit Saaid Amzazi et Othman El Firdaous    L'enseignement à distance à l'ère du coronavirus    Vibrant hommage aux professionnels de santé    Driss Lachguar, lors de la rencontre virtuelle organisée par la Fondation Lafqui Titouani    L'Europe ne s'entend pas sur la riposte économique à l'épidémie    Les Marocains bloqués à l'étranger sollicitent l'intervention du Roi    Les confessions de Benatia sur son passage à l'AS Rome    La culture, un réconfort en crise en période d'anxiété    A l'heure de la pandémie, la Pologne adopte le vote par correspondance…    Aicha Lablak: «La priorité aux questions en liaison avec l'état d'urgence sanitaire»    Un concours à distance pour dénicher les jeunes talents de Taroudant et Tata    Confinement : l'Institut du monde arabe se virtualise et lance #LImaALaMaison    Une œuvre conçue en plein confinement : «Guelssou feddar», un nouveau single de la chanteuse Bouchra    L'engouement culturel à l'ère du confinement    « Les Casques bleus ne sont pas le remède, mais ils tiennent une place dans la lutte contre le Covid-19 »    Secousse tellurique de magnitude 3,2 dans la province de Figuig    Rooney : Les joueurs de foot en Angleterre sont des cibles faciles    Quand le poème se fait consolation au temps du coronavirus    EST-WAC : le TAS rendra son verdict le 29 mai    Coronavirus : 40 marocains bloqués aux Maldives    Un symbole de la mobilisation du monde sportif en faveur des valeurs de solidarité    Football : Les clubs marocains dans le flou total    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Antarctique : fonte de glace record après l'arrivée de la canicule
Publié dans Barlamane le 23 - 02 - 2020

La fonte des glaciers est un événement connu des scientifiques depuis des années. C'est aussi un baromètre qui sert à mesurer l'impact du réchauffement climatique sur notre planète.
Deux nouvelles images diffusées par la NASA montrent la différence sur la calotte glaciaire de l'île Eagle, qui se trouve sur le Continent blanc, entre le 4 et le 13 février. Les instantanés avant et après montrent une diminution spectaculaire de 20% de la glace et de la neige le long de la pointe nord de la péninsule antarctique.
Soulignons que la quantité de glace perdue annuellement sur le Continent blanc a été multipliée par sept entre 1979 et 2017. L'incursion d'eau de mer relativement chaude sous les barrières de glace est à l'origine de ce phénomène de destruction lente de ce capital glaciaire. Avec le réchauffement climatique, les anomalies, improbables dans certaines zones, deviennent désormais probables.
De plus, l'année 2019 a conclu une décennie marquée par sa chaleur exceptionnelle à l'échelle mondiale. Et ce, en raison des gaz à effet de serre produits par les activités humaines. Et la tendance se poursuit puisque le premier mois de l'année 2020 a été le plus chaud enregistré depuis 1850.
Cette hausse des températures a des conséquences naturelles sur les calottes glaciaires qui perdent des milliards de tonnes chaque année. Depuis 2012, l'Antarctique en a perdu 219 milliards annuellement, soit trois fois plus qu'avant cette année, selon une étude menée sur plus de 25 ans par une équipe de chercheurs de la NASA. C'est ainsi 8 % du pergélisol qui est menacé de disparition, principalement dans l'Antarctique Ouest où la perte des glaces s'est accélérée dans les premières décennies de ce siècle. Si l'ensemble des terres glacées de ce territoire austral devait fondre, le niveau des océans grimperait alors de 60 mètres.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.