Conseil de gouvernement : la création du Fonds Mohammed VI pour l'Investissement validée    Le Parlement européen vote une résolution d'urgence sur la détérioration des libertés en Algérie    La RAM renforce son programme de vols internationaux    Vaccins : Le Maroc veut assurer l'approvisionnement à d'autres pays    Météo Maroc: baisses des températures, neige et pluie dans ces régions    Covid-19: L'artiste Mahmoud El Idrissi n'est plus    Mahmoud El Idrissi, le ténor de la chanson marocaine, n'est plus    L'Opinion : Les légendes ne meurent jamais    Belle opération de la Marine royale à Nador    Soutien constant et fort à la cause marocaine    Plusieurs eurodéputés soutiennent du Maroc    Violence à l'encontre des femmes. Un coût énorme pour la société    Erreur lors de l'étude préliminaire du vaccin AstraZeneca : Quid de l'efficacité ?    UM6P : Lancement d'une grande école d'ingénieurs dans le numérique    Maradona. Les buts que l'Angleterre n'a jamais gobés !    Culture : Un Show solo de Mohamed Abouelouakar à L'Atelier 21    CIH Bank améliore son PNB de 13,2% à fin septembre    Affaire «Hamza mon bb»: Dounia Batma réagit à la condamnation de Madimi (PHOTO)    France: le gouvernement détaille sa stratégie d'allègement progressif du confinement    Sidaction Maroc 2020 : lancement de la campagne à partir du 1er décembre    « Les parents tortionnaires ont souvent des antécédents de maltraitance »    Nikol Pachinian, un héros devenu traître    L'Unesco et l'Association mondiale des éditeurs de presse s'unissent en faveur de la survie des médias    Holmarcom & A.P. Moller Capital s'allient pour l'Afrique    «La septième porte»: un certain regard sur l'histoire du cinéma au Maroc de 1907à 1986    La beauté intérieure et l'essence de l'existence    9è Festival maghrébin du film d'Oujda sous format digital    Le CIO disqualifie trois haltérophiles roumains, dont deux médaillés    NBA: Indianapolis renonce au All-Star Game 2021    SM le Roi se recueille sur la tombe de Feu SM le Roi Hassan II    Le Maroc appelle à l'Union africaine au respect de la légalité et l'impératif du développement de l'Afrique    Agriculture : Crédit Agricole du Maroc au chevet des fédérations interprofessionnelles    Nomination : Eric Fulcheri prend les commandes d'Arval Maroc    La Plateforme Internationale de Défense et de Soutien au Sahara marocain saisit l'ONU et le HCDH pour condamner les actions du «polisario»    Guergarate : Le Maroc dit tout au Conseil de sécurité    Le Roi, Amir Al Mouminine, se recueille sur la tombe de Feu le Roi Hassan II    MAROC-MAURITANIE : L'AXE CONSTRUCTIF    Madrid fait craquer l'Inter Milan, le Bayern et City qualifiés, Liverpool à la ramasse    Un nouveau shooting de Samira Saïd enflamme la Toile (PHOTO)    Neta Elkayam revisite avec brio les chansons judéo-marocaines    L'actrice Manal Seddiki endeuillée (PHOTO)    Ahmed Noureddine : «L'offensive de Guerguerat représente un tournant diplomatique de taille dans ce long combat que mène le Maroc»    Devises vs Dirham: les cours de change de ce jeudi 26 novembre    Décès de Maradona: l'UEFA a fait une annonce    La Colombie commémore l'anniversaire de l'accord de paix avec les FARC sur fond de divisions et de violence    La Suède demande à l'Iran d'annuler l'exécution d' un scientifique irano-suédois    Message du roi Mohammed VI au président du Suriname    L'ONU salue la poursuite du dialogue inter-libyen au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Covid-19 : nouveaux caps franchis aux Etats-Unis et au Brésil, le choc économique est dévastateur
Publié dans Barlamane le 31 - 07 - 2020

Pays le plus endeuillé au monde par le coronavirus, les États-Unis ont franchi mercredi le cap des 150 000 morts tandis que le Brésil déplore 90.000 décès. La récession économique, elle, s'étend dans plusieurs pays du monde.
Bilan mondial le 29 juillet : 660 787 morts. La pandémie de Covid-19 n'épargne quasiment aucun pays et le bilan ne cesse de grimper dans le monde depuis décembre. Aux États-Unis notamment. Cinq mois après leur premier cas de Covid-19, ils déploraient, le 29 juillet, quelque 150 000 morts. Le pays a enregistré mercredi près de 1 270 morts supplémentaires en une journée, et plus de 68 000 nouveaux cas. Plusieurs États comme la Californie, le Texas et la Floride ont dû faire marche arrière sur la réouverture de leur activité.
Au Brésil, deuxième pays où le Covid-19 tue le plus au monde après les Etats-Unis, le bilan a grimpé mercredi à 90 134 morts et un nombre très élevé de nouvelles contaminations en une journée a été enregistré (69 074), selon le ministère de la Santé. Des données officielles d'autant plus inquiétantes qu'elles paraissent sous-évaluées aux yeux des scientifiques alors que le pays pratique très peu de tests.
Le bilan s'alourdit à 90 000 décès au Brésil, qui rouvre ses frontières.
En Chine, d'où est partie la pandémie fin 2019, les autorités ont annoncé mercredi 101 nouveaux cas de contamination, le plus lourd bilan en trois mois, alors que salles de sport, bars et musées étaient fermés dans les zones les plus touchées.
En Russie, Moscou veut « éviter d'imposer un nouveau régime de restrictions » après avoir prescrit un long confinement pendant tout le printemps, dans la capitale notamment. Selon les statistiques officielles la Russie a enregistré un total de à 828 990 cas, dont 13 673 ont été mortels.
L'impact économique de la pandémie est dévastateur dans plusieurs régions du monde. Aux États-Unis notamment, où plusieurs millions de personnes sont au chômage. « Cette pandémie est le plus grand choc pour l'économie américaine de mémoire humaine », a souligné mercredi le président de la Banque centrale américaine (Fed) Jerome Powell.
« Du plus bas niveau de chômage en 50 ans au plus haut niveau depuis 90 ans, et cela en deux mois », a-t-il encore relevé, exhortant les politiques à soutenir encore davantage les ménages et les entreprises. Les analystes s'attendent à l'annonce jeudi d'une chute inédite du PIB américain au 2e trimestre: au moins -35 %.
Du jamais vu non plus pour l'Allemagne, qui devrait dévoiler jeudi un recul de son PIB de près de 10 %, la pandémie ayant entraîné le pays dans sa pire récession de l'après-guerre.
Sur les côtes européennes, la crise sanitaire et économique liée au Covid-19 « engendre un flux exceptionnel de migrants économiques », a averti mercredi le ministère italien de l'Intérieur appelant l'Union européenne à se saisir de la question « immédiatement ». Plus de 11 000 migrants ont débarqué en Italie la semaine dernière.
En France, les finances des collectivités locales vont subir un impact négatif d'environ 7,3 milliards d'euros cette année en raison des pertes de recettes fiscales et des surcoûts entraînés par la crise sanitaire.
Le ministre de la Santé Olivier Véran a appelé les Français à « ne pas lâcher » les efforts pour éviter la « deuxième vague ». « C'est un peu la parabole du rocher de Sisyphe: on pensait avoir fini et le virus revient. Il nous faut un vaccin », a résumé le ministre.
L'Insee a révélé jeudi qu'entre fin mars et début avril, l'épidémie avait engendré en Europe un pic de surmortalité de 50 % par rapport à une moyenne basée sur le nombre de décès la même semaine entre 2016 et 2019. Cette surmortalité a atteint 60 % en France, 155 % en Espagne, 91 % en Belgique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.