Pose de la première pierre du nouveau consulat général US à Casablanca    Stef Blok : Les actions du Maroc sont une réaction au blocage d'El Guerguarat par le Polisario    Le Conseil de gouvernement adopte deux projets de décret relatifs à la promulgation de mesures exceptionnelles au profit de certains employeurs adhérents à la CNSS    Mariage de raison    « Vaccination obligatoire au Maroc ». LCI l'a décidé    PLF 2021 : le refus des amendements agite les groupes parlementaires    AWB sacrée Meilleure banque marocaine pour la 9ème fois    Vente de médicaments en ligne, fin de l'anarchie    L'action humanitaire du Maroc reconnue à travers son élection au Conseil d'administration du PAM    Evolution du coronavirus au Maroc : 3996 nouveaux cas, 372.620 au total, vendredi 4 décembre à 18 heures    Dr Moncef Slaoui : « Nous aurons assez de doses pour vacciner la totalité du monde d'ici la première moitié de 2022 » [Vidéo]    "Au Nom des miens " , une exposition de Hassan Bourkia    Parution du recueil poétique "Marrakech : Lieux de passage " d'Ahmed Islah    Les festivals artistiques virtuels, un excellent remède pour garder vive la flamme avec le public    Covid-19 : le Maroc, désormais, parmi les pays à taux de contamination modéré    L'ONEE désigné une nouvelle fois centre collaborateur de l'OMS    Unesco. Le Maroc soutient Audrey Azoulay pour un second mandat    Fès: décès du premier proviseur marocain du lycée Moulay Driss    Porté disparu à Midelt, un technicien de 2M retrouvé sain et sauf    Institut Cervantes : Le cycle du cinéma "Courts-métrages au féminin" en ligne du 7 au 30 décembre    Automobile: les ventes du neuf en baisse    Covid-19 : ce que l'on sait sur le vaccin qui sera administré au Maroc    CGEM-DGI : vers une réduction des litiges entre l'Administration et les entreprises    L'Intérieur dénonce les déclarations irresponsables visant des institutions sécuritaires nationales    Une enveloppe de 400 millions de dollars pour une riposte sociale à la Covid    Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle cellule terroriste démantelée par le BCIJ à Tétouan (vidéos)    Le tourisme balnéaire au cœur du plan de relance du secteur à Dakhla Oued Eddahab    Décès de Aziz Abdelaziz Aïouch, 1er proviseur marocain du lycée Moulay Driss de Fès    Casablanca: décès suspect dans une clinique privée, la famille dénonce    Sahara marocain : ARTE dévoile au grand jour les fake news du « polisario »    Le film marocain «Much Loved» bientôt sur Netflix !    Personnes en situation de handicap : l'accès à l'éducation et l'intégration professionnelle au centre de deux conventions interministérielles    La rappeuse marocaine « Khtek » parmi les 100 femmes influentes dans le monde    Une nouvelle cellule terroriste démantelée à Tétouan    Coup de filet du BCIJ: démantèlement d'une cellule terroriste à Tétouan    La directrice de la comm' de la Maison Blanche jette l'éponge    Exclusif – Premières révélations sur l'opération anti-terroriste en cours à Tétouan (vidéo)    ONU : Le cannabis sort de la liste des drogues les plus dangereuses    Le Hassania d'Agadir tient ses AG le 15 décembre    Les prémices d' une saison prometteuse pour le CAYB    Décès de Mohammed Abarhoune    Ligue des champions : Paris revient, Chelsea déroule    Le Wydad fin prêt pour la reprise de la Botola    Le sport national en deuil : Saïd Bouhajeb n'est plus de ce monde !    Le Groupe arabe salue les efforts inlassables de SM le Roi pour la défense d'Al-Qods    Messaoud Bouhcine: «Les arts vivants sont en crise»    LOI DE FINANCES 2021 : UN BUDGET DE CONVALESCENCE    16 cas testés positifs au sein du MAS à la veille de la nouvelle saison : "Jouer football mais penser Covid-19 " !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





2 574 contrats de travail dans le cadre de la loi relative aux travailleurs domestiques
Publié dans Barlamane le 28 - 09 - 2020

Quelque 2 574 contrats de travail et 2.228 déclarations à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) ont été enregistrés jusqu'à août 2020, dans le cadre de la loi n° 19.12 portant sur les conditions de travail et d'emploi relatives aux travailleuses et travailleurs domestiques, a relevé lundi à Rabat, le ministre du Travail et de l'Insertion professionnelle, Mohamed Amekraz.
Lors d'une journée d'étude organisée à l'initiative du ministère du Travail et de l'insertion professionnelle, en collaboration avec le ministère public et consacrée à l'étude des dispositions de la loi n° 19.12 portant sur les conditions de travail et d'emploi relatives aux travailleuses et travailleurs domestiques, M. Amekraz a mis en relief l'augmentation du nombre de déclarations des travailleuses et travailleurs domestiques à la CNSS, notant que la mise en œuvre de cette loi constitue une étape législative importante, compte tenu de sa conformité aux normes internationales du travail.
Le ministre a souligné que cette journée d'étude intervient dans le cadre de la célébration du deuxième anniversaire de l'entrée en vigueur de la loi n° 19.12, saluant toutes les parties prenantes ayant contribué au développement de ce texte juridique, notamment l'institution législative et le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH).
Le responsable gouvernemental a passé en revue l'action commune des juges, cadres du ministère public et du ministère du Travail et de l'insertion professionnelle, pour l'élaboration d'un guide pratique, ajoutant que cette opération a nécessité la collaboration de près d'une trentaine de praticiens, dans les domaines de la magistrature et de l'inspection du travail.
L'élaboration de ce guide, poursuit le responsable gouvernemental, a été une occasion d'aborder les mécanismes de la mise en oeuvre optimale de cette loi, à travers la mise en place d'outils pratiques de coordination et de coopération, notamment en ce qui concerne les échanges de données et la garantie du respect de la loi, a-t-il noté.
Pour sa part, la ministre de la solidarité, du développement social, de l'égalité et de la famille, Jamila El Moussali a affirmé que la publication du guide pratique contribuera à la bonne application du texte législatif, mettant en avant la participation de divers acteurs gouvernementaux, associatifs, syndicaux et patronaux pour la concrétisation de cette loi.
Mme El Moussali a indiqué que la coopération entre le ministère du Travail et de l'insertion professionnelle, la présidence du ministère public et l'Organisation internationale du travail (OIT), reflète la volonté du Maroc à promouvoir une approche participative basée sur la complémentarité entre les différentes parties prenantes, notant que la valorisation des professions vulnérables est une étape nécessaire pour la lutte contre la pauvreté.
A cet effet, la ministre souligne que la loi 19.12 constitue la première pierre angulaire pour le renforcement de l'emploi domestique, ajoutant que le pari du développement inclusif nécessite la conception de nouveaux moyens à même d'investir l'énergie des tranches vulnérables, afin de les aider à s'intégrer sur le marché du travail en fonction de leurs capacités et compétences.
De son côté, le procureur général du Roi près la Cour de Cassation, président du Ministère public, Mohamed Abdennabaoui s'est félicité de cette action conjointe, affirmant l'engagement du ministère public à poursuivre le travail et la coordination permanente avec le ministère du Travail et de l'insertion professionnelle, afin d'atteindre les objectifs escomptés dans le domaine de la protection sociale.
Dans ce sens, le responsable a exprimé l'importance de cette coopération pour le pouvoir judiciaire, affirmant que la loi 19.12 constitue pour les magistrats et les inspecteurs de travail une référence importante pour la protection des droits des travailleurs domestiques.
M. Abdennabaoui a indiqué que la publication de cette la loi et ses deux décrets d'application assure la protection juridique nécessaire pour les travailleurs domestiques, ajoutant que la présidence du ministère public, convaincue de l'importance du respect rigoureux de cette loi et de l'importance de sa mise en œuvre, a publié le 6 décembre 2018 une circulaire concernant la promulgation de la loi n° 12-19, faisant état des exigences importantes du texte législatif et du soutien de la spécialisation judiciaire en la matière.
De son côté, la directrice du Bureau régional de l'OIT pour les Etats Arabe, Rania Bikhazi a souligné que cette journée d'étude s'inscrit dans le cadre du projet "MAP16", saluant les efforts consentis par le ministère public et le ministère du travail et de l'insertion professionnelle pour le renforcement de la justice sociale, notamment à travers l'élaboration et la mise en œuvre des dispositions juridiques relatives aux travailleurs domestiques et la lutte contre le phénomène du travail des enfants.
Actuellement, on dénombre au moins 67 millions de travailleurs domestiques dans le monde, sans compter les enfants qui travaillent comme domestiques et ce nombre ne cesse d'augmenter dans les pays développés et en développement, a fait remarquer Mme Bikhazi.
Elle a, dans ce sens, mis l'accent sur l'importance des conventions de l'OIT sur les travailleuses et travailleurs domestiques, notamment la Convention 138 sur l'âge minimum d'admission à l'emploi et au travail et la Convention 182 sur les pires formes de travail des enfants, qui constituent un cadre référentiel qui doit être adopté en vue de protéger les enfants des mesures abusives.
Cette journée d'étude, soutenue par l'OIT, s'inscrit dans le cadre de la célébration de la deuxième année de l'entrée en vigueur la loi 19.12. Elle a été marquée par des messages de sensibilisation à cette loi, de même que par la signature d'un mémorandum d'entente entre la présidence du ministère public et le ministère du travail et de l'insertion professionnelle, visant à promouvoir la coordination et la coopération entre les deux parties.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.