Les indicateurs hebdomadaires de BAM en 4 points clés    La prestation de Bounou , En-Nesyri contre la Real Sociedad    Le Bayern répond à Hansi Flick    Covid-19 : personnes porteuses de maladies chroniques, comment se faire vacciner    Santé : le Maroc va ouvrir ses portes aux médecins étrangers    Revalorisation : La grogne monte chez les agents de la protection civile en Algérie    Maroc : Réunion ce mardi 20 avril du Conseil de gouvernement    Arrivée à Beyrouth du 2ème lot des aides alimentaires marocaines au Liban    Nucléaire iranien : Des avancées malgré la difficulté des négociations    Saisie de 2,5 tonnes de chira, interpellation d'un individu pour trafic international de drogue    Sarah & Ismael: quand la passion guide!    Colombie : au moins 14 rebelles et un militaire tués lors de combats    Le profond malaise qui demeure entre la France et l'Algérie s'exaspère    The Legal 500 consacre plusieurs bureaux d'avocats marocains    Ramadan: Une véritable aubaine pour l'activité commerciale à Souk « Tlat » d'Al Hoceima    Vaccination: Le FMI salue les efforts du Maroc    AFC Ligue des Champions :Le but de Hamdallah contre Al Sadd    Dématérialisation: le BAD électronique, un progrès pour le fret aérien    AMIC : Les levées de fonds pourraient atteindre 2,9 MMDH en 2021    Industrie pharmaceutique : bientôt un institut dédié à la formation professionnelle    Tous les ingrédients sont là pour mener à bien le chantier de généralisation de la protection sociale (Economiste)    Humeur : Ambiance à la foi menaçante    Finale de la Coupe du Roi : Le Real félicite le Barça après son 31ème sacre    OCS-RCOZ (2-1) : Les Messfiouis maîtres chez eux !    Botola Pro D1 « Inwi » (12è journée): Classement    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    Maroc: L'indice de production des industries manufacturières en baisse de 6,3% en 2020    Maroc/Météo : Temps stable à passagèrement nuageux ce dimanche 18 avril    Hakim Ziyech : "Encore beaucoup à faire, mais je vais dans la bonne direction"    DHJ : Le comité directeur reste confiant et prône le maintien de la stabilité !    Tunisie : Durcissement des mesures sanitaires après la flambée des contaminations    Covid-19 : Le Canada recevra 8 millions de vaccins Pfizer supplémentaires mais moins de Moderna    Arrestation de cinq manifestants à Alger lors du 113e vendredi du Hirak    Au menu du Conseil de gouvernement prévu mardi prochain    La famille royale britannique rend un ultime hommage au prince Philip, époux de la reine Elizabeth II    Un énième préparatif pour le sommet Rabat-Madrid    Maroc: Secousse tellurique de 4,3 degrés dans la province de Driouch    Souad Jamaï "Le Serment du dernier messager" : Un conte du futur pour comprendre le présent    Culture : Lahcen Zinoun signe à Casablanca son autobiographie "Le rêve interdit"    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    Don Royal: Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires pour le Liban    Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires destinées aux forces armées et au peuple libanais    Affaire Omar Radi : les autorités marocaines déplorent que des ONG tentent d'influencer le cours de la justice    PDES, ONG Suisse : La généralisation de la protection sociale, une consécration de la dimension du développement humain    Indianapolis: l'auteur de la fusillade identifié    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Programme alimentaire mondial, prix Nobel de la paix 2020
Publié dans Barlamane le 09 - 10 - 2020

L'organisme onusien dit avoir distribué 15 milliards de rations et assisté 97 millions de personnes dans 88 pays l'an dernier.
Le Nobel de la paix a récompensé vendredi 9 octobre le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies, a annoncé le comité Nobel norvégien, faisant valoir que le besoin de solutions multilatérales était «plus visible que jamais».
Le PAM est récompensé pour «ses efforts de lutte contre la faim, pour sa contribution à l'amélioration des conditions de paix dans les zones touchées par les conflits et pour avoir joué un rôle moteur dans les efforts visant à empêcher l'utilisation de la faim comme arme de guerre», a déclaré la présidente du comité Nobel, Berit Reiss-Andersen.
«Nous sommes très honorés de recevoir le prix Nobel de la paix. C'est une formidable reconnaissance de l'engagement de la famille PAM qui oeuvre chaque jour à éradiquer la faim dans plus de 80 pays», a déclaré son directeur exécutif David Beasley sur son compte Twitter. «Je suis sans voix pour la première fois de ma vie», a-t-il ajouté dans une vidéo.
«Ce prix Nobel de la paix est une reconnaissance des efforts déployés» par l'organisation «dans le monde entier», a souligné le porte-parole à Genève, en soulignant que, malgré la pandémie de coronavirus qui avait cloué au sol la plupart des avions du monde, le PAM avait réussi à continuer son travail.
«La question de la malnutrition aiguë sévère n'est pas seulement une question de manque de nourriture. Tout le reste devient moins intimidant quand vous avez la paix», a-t-il relevé, en citant le Soudan du Sud, la Syrie, le Yémen et l'Afghanistan. «Nous sommes présents dans des zones de conflit, nous sommes présent dans des zones qui ne sont pas en conflit, nous sommes aussi dans des pays en développement, nous aidons beaucoup de gouvernements à développer des politiques nationales, nous travaillons dans de nombreux secteurs pour aider les pays qui peuvent être dans le besoin», a-t-il détaillé.
950 000 euros de gain
Opérant aussi bien par hélicoptère qu'à dos d'éléphant ou de chameau, le PAM se présente comme «la plus grande organisation humanitaire», une nécessité puisque, selon ses estimations, 690 millions de personnes – une sur 11 – souffraient sous-alimentation chronique en 2019. Et sans doute davantage cette année à cause de la pandémie. Cette année, 318 candidatures étaient en lice, dont 211 individus et 107 organisations. Une liste pléthorique mais dont la composition reste toujours secrète. C'est le douzième prix Nobel de la paix attribué à une organisation ou une personnalité de l'ONU ou liée aux Nations unies.
Le prix – une médaille d'or, un diplôme et une somme de 10 millions de couronnes suédoises (près de 950.000 euros) – doit être physiquement remis le 10 décembre à Oslo si les conditions sanitaires le permettent ou, dans le cas contraire, à distance via des moyens numériques.
L'an dernier, le Nobel était allé au premier ministre éthiopien Abiy Ahmed, couronné pour le rapprochement qu'il a initié avec l'ancien frère ennemi, l'Érythrée, mais aujourd'hui confronté à des violences interethniques et des manifestations antigouvernementales, durement réprimées.
Des chiffres remarquables
Le Programme alimentaire mondial, organisme onusien fondé en 1961 avec son siège à Rome, est particulièrement actif, en témoignent les chiffres suivants :
* 97 millions de personnes aidées en 2019
En distribuant 15 milliards de rations, le PAM dit avoir aidé 97 millions de personnes. Un chiffre vertigineux mais qui ne représente qu'une fraction du besoin total. Plus de 821 millions de personnes dans le monde souffrent de faim chronique, alors que 135 millions d'autres connaissent la famine ou des carences critiques en alimentation, auxquelles pourraient s'ajouter 130 millions de personnes supplémentaires à cause de la pandémie.
* 1,1 million de femmes et enfants reçoivent chaque mois un appui nutritionnel
Pas moins d'1,1 million de femmes et enfants de moins de cinq ans reçoivent un appui nutritionnel de la part du PAM chaque mois, comme en Syrie.
* 88 pays ciblés, 17.000 employés
Le PAM oeuvre dans de très nombreux pays, dont la République démocratique du Congo, le Nigeria dans les Etats frappés par Boko Haram, le Burkina Faso, le Mali, le Niger et le Sud-Soudan. Le PAM emploie d'ailleurs 17.000 personnes.
* L'équivalent de 5600 camions affrétés chaque jour
Le PAM affrète l'équivalent de 5600 camions, 30 navires et près de 100 avions chaque jour, souvent via des ONG et des transporteurs privés. Localement, dans des pays inaccessibles, l'organisation utilise aussi des ânes.
* 8 milliards de dollars levés en 2019
Le PAM a levé 8 milliards de dollars en 2019. Il est entièrement financé par des dons, la plupart venant des Etats.
* Plus de 13 millions de personnes soutenus grâce des actions climatiques depuis 2009
Luttant également contre les conséquences du réchauffement climatique, le PAM a soutenu plus de 13 millions de personnes depuis 2009 en leur proposant des solutions climatiques et énergétiques (accès aux marchés et la réhabilitation des terres, protection des biens communautaire, diversification des moyens de subsistance, etc.)


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.