Météo Maroc: le temps prévu lundi 19 avril 2021    Afghanistan: Joe Biden siffle la fin de la partie    Patrimoine: Lancement d'un programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Signature d'une convention pour l'acquisition des pièces d'art pour le futur musée juif de Fès    Errachidia : Mise en échec d'une tentative de trafic international de drogue    Youssef En-Nesyri vers un transfert record pour le club du FC Séville    Covid-19: Vaccinations, infections, décès...les chiffres officiels de ce dimanche    Déraillement d'un train en Egypte : Au moins 11 morts et près de 100 blessés (nouveau bilan)    Covid-19 : la moitié des adultes américains a reçu au moins une dose d'un vaccin    Reportage// Ramadan : Je ne sais pas lire l'arabe, comment avoir un contact avec le Saint Coran ?    El Otmani: une «illustration des contours de la politique sociale de SM le Roi»    Chelsea et Tuchel en finale grâce à Ziyech!    Le Raja s'offre le MAT, le HUSA s'incline face à la RSB    Création d'un institut de formation professionnelle    Un chantier révolutionnaire au profit de larges franges de citoyens    Le FMI félicite le Maroc    Kafala: Le procureur général appelle à une intervention positive    Le journal égyptien «Al Ahram» met en lumière sur les traditions du Ramadan au Maroc    La conjoncture et l'enjeu    Santé : le Maroc va ouvrir ses portes aux médecins étrangers    Le livre. Demain l'âge d'or de Jacque Heitz (suite)    Le livreur algérien de Deliveroo qui refusait de servir des clients juifs a été expulsé vers son pays    Phosphates : un think tank américain appelle à l'annulation des droits d'importations imposés au Maroc    Les dates des premières élections fixées    Ancienne médina de Rabat: Une offre abondante et diversifiée pour le Ramadan    Rachid El Ouali s'exprime sur sa première expérience en tant que réalisateur de sitcom dans Info Soir (Vidéo)    Real Madrid: Fede Valverde forfait contre Getafe    Le match fou du PSG contre Saint-Etienne (VIDEO)    Arrivée à Beyrouth du 2ème lot des aides alimentaires marocaines au Liban    Nucléaire iranien : Des avancées malgré la difficulté des négociations    Maroc : Réunion ce mardi 20 avril du Conseil de gouvernement    Revalorisation : La grogne monte chez les agents de la protection civile en Algérie    Sarah & Ismael: quand la passion guide!    Maroc/Trésor : Déficit budgétaire de 7,3 MMDH à fin mars 2021    Covid-19 : personnes porteuses de maladies chroniques, comment se faire vacciner    Ramadan: Une véritable aubaine pour l'activité commerciale à Souk « Tlat » d'Al Hoceima    Colombie : au moins 14 rebelles et un militaire tués lors de combats    Le profond malaise qui demeure entre la France et l'Algérie s'exaspère    The Legal 500 consacre plusieurs bureaux d'avocats marocains    URGENT ..Foot: la direction du Bayern « désapprouve » l'annonce par Flick de son départ    AMIC : Les levées de fonds pourraient atteindre 2,9 MMDH en 2021    Finale de la Coupe du Roi : Le Real félicite le Barça après son 31ème sacre    OCS-RCOZ (2-1) : Les Messfiouis maîtres chez eux !    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    Don Royal: Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires pour le Liban    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Covid-19 au Royaume-Uni : plus de 20 millions de personnes ont reçu leur première dose de vaccin
Publié dans Barlamane le 01 - 03 - 2021

Selon des chiffres officiels publiés dimanche, 20 089 551 premières doses ont été administrées du vaccin anti-Covid-19 au Royaume-Uni, le nombre de deuxièmes doses atteignant 796 132.
Plus de 20 millions de personnes au Royaume-Uni ont déjà reçu une première dose de vaccin contre le coronavirus, s'est réjoui dimanche le gouvernement, qui table sur la vaccination de masse pour sortir de la crise sanitaire.
Cette annonce intervient alors que le pays de 66 millions d'habitants, très durement frappé par la pandémie, s'inquiète de la détection sur son territoire d'un variant apparu à Manaus, au Brésil, considéré comme plus virulent.
«Vingt millions de personnes à travers le Royaume-Uni ont maintenant reçu le vaccin – une énorme réussite nationale», a souligné le premier ministre Boris Johnson sur Twitter.
Il a demandé à toute personne appelée à recevoir le vaccin de l'accepter, car «chaque injection fait la différence dans notre bataille contre la Covid-19».
Se disant «absolument ravi» par cette nouvelle étape, le ministre de la Santé Matt Hancock a remercié «chacune des personnes qui s'est présentée pour avoir une injection, car nous savons avec de plus en plus de certitude que le vaccin vous protège, protège votre communauté, et c'est aussi la voie de sortie pour nous tous».
«Il y a encore un long chemin à parcourir, mais nous avançons à grands pas», a-t-il ajouté dans une vidéo publiée sur Twitter.
Selon des chiffres officiels publiés dimanche, 20 089 551 premières doses ont été administrées, le nombre de deuxièmes doses atteignant 796 132.
Variant inquiétant
Pays le plus endeuillé d'Europe avec environ 123 000 morts, le Royaume-Uni compte sur la vaccination de masse pour sortir du confinement mis en place depuis janvier pour contenir une nouvelle vague très virulente, attribuée à un variant plus contagieux apparu dans le sud de l'Angleterre.
«Les approvisionnements en vaccins devant augmenter en mars, nous prévoyons d'accélérer encore alors que nous approchons de Pâques» (4 avril), a indiqué le directeur général du service public de santé (NHS) en Angleterre, Simon Stevens.
Mais tandis que le pays se réjouissait de l'avancée des vaccinations, les autorités sanitaires ont annoncé dimanche avoir décelé six cas de personnes infectées par un variant, identifié à Manaus, dans le nord du Brésil, qui pourrait être plus contagieux et résister aux vaccins existants. L'une de ces personnes n'a pu être localisée en raison de coordonnées incomplètes fournies dans le cadre de son test.
Dans le cadre de la campagne de vaccination, lancée début décembre et l'une des plus avancées au monde, le gouvernement ambitionne que tous les plus de 50 ans aient reçu une première dose de vaccin d'ici au 15 avril, puis tous les adultes fin juillet.
Ensuite, pour ne pas ralentir sa progression, la vaccination se poursuivra en fonction de l'âge plutôt que des professions exposées comme les policiers et les enseignants, selon la recommandation du comité scientifique supervisant la campagne. La priorité sera ainsi donnée aux personnes âgées de 40 à 49 ans, puis aux trentenaires et enfin aux adultes de 18 à 29 ans.
Le gouvernement avait précédemment atteint son objectif de vacciner partiellement à mi-février, avec les vaccins Pfizer/BioNTech et AstraZeneca/Oxford actuellement déployés, les quelque 15 millions de plus de 70 ans, soignants, résidents et employés de maisons de retraite.
Le nombre de contaminations et de morts est en repli depuis quelques semaines, et le confinement sera très progressivement assoupli entre mars et fin juin. Mais les autorités ont appelé la population à ne pas baisser la garde et à continuer à respecter les restrictions en place.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.