Bourita s'entretient avec son homologue danois    Sophie Villaume, une «Marocaine de cœur»    Le MASI reprend le chemin vert    Une offre abondante et diversifiée pour le Ramadan    Arrivée à Beyrouth du 2è lot des aides alimentaires    Washington lance un ferme avertissement à Moscou    France : Offensive sur la sécurité, sujet phare de la présidentielle de 2022    L'Atalanta plombe la Juventus, Naples accroche l'Inter    Le Marocain Achraf Mahboubi médaillé d'or    La valse des entraineurs, reflet de l'amateurisme du football national    Ramadan, les métiers saisonniers fleurissent    Le 1er dictionnaire espagnol-arabe de football, présenté en ligne mardi prochain    Un riche programme de sensibilisation et de vulgarisation autour des valeurs historiques de Rabat    Jubantouja est inspiré du Roi de la Mauritanie Juba II    Voici les dates des examens de l'année scolaire 2020-2021    Covid-19 Maroc : 138 nouvelles contaminations et quelque 19 000 doses de vaccins administrées en 24 heures    Compteur Coronavirus : 138 cas testés positifs, 4.672.326 personnes vaccinées    ONDA: Chute de plus de 70% du trafic aérien en ce début 2021    Résiliation d'un contrat avec Sunny Hill Energy: «Sonatrach» risque de verser une indemnisation de plus de 1Mrd USD    Déficit budgétaire de 6,7 milliards de dirhams à fin mars 2021    Mohammadin Boubekri, président de l'Ordre des médecins : « Nous n'avons aucune réserve pour le recrutement de médecins étrangers sauf une »    2020, année la plus chaude jamais enregistrée au Maroc    A Tindouf la population astreinte à payer des contributions au Polisario    Mobilité électrifiée : le Maserati Levante se convertit à l'hybride    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    Afrique de l'Ouest et centrale : Le Programme alimentaire mondial appelle à éviter une catastrophe alimentaire    Emmanuel Macron reconnaît que l'Algérie coloniale empoisonne les relations entre Alger et Paris    Tanger : neuf personnes interpellées pour trafic international de drogue    Aubergines : les Etats-Unis songent au Maroc pour l'import    Pakistan : onze policiers libérés après avoir été capturés par des manifestants anti-France    Foot féminin européen : Le PSG affronte le Barça en demi-finale de la Ligue des Champions    Ligue des Champions : Le PSG pourrait être désigné vainqueur !    Des Associations de supporters Rajaouis aux journalistes sportifs : « Vous êtes impartiaux » !    Ftour Pluriel 9ème édition : «Retrouvailles»    Super League: la nouvelle compétition qui chamboule le foot    Transport : La BAD appuie la modernisation du rail au Maroc    New Delhi confinée pour une semaine à compter d'aujourd'hui    «Le polisario et l'Algérie ne réalisent pas que le monde a changé et que personne ne soutiendra leurs efforts de guerre», écrit Eurasiareview    Forum des zones industrielles: La 3è édition du 14 au 16 décembre à Tanger (OADIM)    José Mourinho viré de Tottenham    Un malade mental commet un carnage à Taounate    Série ramadanesque – «Café ness, ness» : Les avocats sollicitent la HACA    Edito : Cour promotionnelle    VIDEO// Le danseur et chorégraphe belgo-marocain Sidi Larbi Cherkaoui en direct sur Info Soir de 2M    Patrimoine: Lancement d'un programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Contacts suspendus avec Berlin : le positionnement de l'UE relatif au Sahara en cause ?
Publié dans Barlamane le 03 - 03 - 2021

Le Maroc a annulé ses contacts avec le gouvernement fédéral le 1er mars. Les ministères et autres agences gouvernementales ont été invités par lettre à suspendre immédiatement la coopération avec l'ambassade d'Allemagne au Maroc, rapportent les médias marocains. Alors que la France, l'Espagne et les Etats-Unis sont, à des degrés divers, favorables au principe d'autonomie avancé par le Maroc, Berlin multiplie les gestes d'inimitié à l'égard de Rabat.
Le Maroc pèse de tout son poids sur l'UE pour qu'elle affiche ses couleurs sur la question du Sahara, décrit le média néerlandais de Volkskrant, le troisième quotidien le plus diffusé des Pays-Bas. «L'UE dépend du Maroc pour le commerce, la lutte contre les migrations, la lutte contre le terrorisme et le maintien de la stabilité dans la région», note l'expert Paolo De Mas interrogé par de Volkskrant.
Le Sahara est revenu à l'ordre du jour diplomatique à la fin de l'année 2020 lorsque le président américain Trump a décidé de reconnaître la souveraineté du Maroc sur ce territoire. Le président actuel Joe Biden, s'accordent à dire les experts, ne pense guère à reconsidérer cette décision à l'heure actuelle.
Le ministère des Affaires étrangères allemand dit avoir «pris note des du mémo de Bourita», mais qualifie les relations avec le Maroc de «traditionnellement proches, amicales et sans tensions». Mardi, le Maroc aurait déclaré qu'il s'agissait d'une lettre interne qui n'aurait pas dû être publiée, selon l'agence de presse AP.
Le dossier du Sahara est indissociable du soutien reçu par le Maroc de la part de la France et des Etats-Unis, tous deux membres du Conseil de Sécurité de l'ONU, chargé de la résolution du conflit. Si Washington a reconnu officiellement la souveraineté du Maroc sur le territoire, lui permettant de conforter sa position, l'UE, elle, tarde à reconsidérer ses vues pour basculer en faveur de Rabat, alors que des questions géostratégiques et de lutte antiterroriste appellent une position plus transparente de Bruxelles.
Divergences ?
Le chef de la diplomatie marocaine Nasser Bourita a évoqué un «profond désaccord» relatif à la position de l'Allemagne sur le Sahara. Après la reconnaissance américaine l'année dernière, l'Allemagne aurait soulevé la question au sein du Conseil de sécurité de l'ONU en comité fermé. De plus, le Maroc est agacé que, en tant qu'acteur géopolitique important au Maghreb, il n'ait pas été invité par l'Allemagne début 2020 à discuter de la situation chaotique en Libye.
Bien que l'Allemagne n'ait pris aucune autre mesure concrète pour contester la souveraineté du Maroc sur le Sahara, le Maroc «saisit maintenant le moment pour souligner son importance géostratégique pour l'UE», selon Eric de Brabandere, professeur de droit cité par la même source.
Conséquences régionales
Après que le président algérien Abdelaziz Bouteflika a dû quitter le pouvoir en 2019 après 20 ans à la tête du pays, «on ne sait plus les motivations du polisario», note la même source qui met en avant la réticence de l'UE à se positionner sur le dossier du Sahara. «La crainte est bien fondée que, en raison de la direction actuelle de l'armée algérienne, jugée peu claire, le polisario devienne le jouet de toutes sortes de groupes armés qui rendent la région du grand Sahara dangereuse; des bandits aux trafiquants d'armes, en passant par les trafiquants de drogue et les djihadistes», a déclaré De Mas.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.