La Commission de l'UA appelée à jouer un rôle dans le renforcement de l' efficacité du Processus intergouvernemental    La Kafala, objet d' une circulaire du procureur général    Nasser Bourita s'entretient avec Olivér Várhelyi    CNSS : Lancement de l'opération d'immatriculation des personnes assujetties à la CPU    600 infractions à la réglementation sur les produits alimentaires constatées durant Châabane    L'activité portuaire poursuit sa tendance baissière à fin mars    L'Agence Bayt Mal Al-Qods abrite une exposition sur la ville sainte    Au moins huit morts dans une fusillade à Indianapolis    L'Egypte réitère son soutien à notre intégrité territoriale    Le Kremlin juge " positif" que Biden, comme Poutine, souhaite renforcer le dialogue    La liste des athlètes marocains qualifiés pour les JO de Tokyo sera annoncée en juillet    L'efficacité des vaccins chinois remise en question    Un sculpteur et les héritiers d'Hergé s ' affrontent sur "l' originalité" de Tintin    Qui est Frank Grillo, le nouveau monsieur muscles de Hollywood ?    "Raya " , "Godzilla vs Kong " : les sorties directes sur petit écran se multiplient    Real Madrid: clap de fin pour Sergio Ramos    Nucléaire : l'Iran a commencé à produire de l'uranium à 60 %    Maroc/Covid-19 : 7 décès et 587 nouvelles contaminations en 24h    Intempéries: Khouribga sous l'eau (PHOTOS)    Coupe de la CAF : Le Raja en Tanzanie sans ses cadres    Il n'y a pas que la Covid-19, Aubameyang hospitalisé à cause de la malaria    Jeux Olympiques de Tokyo / Football : Tirage des groupes le 21 avril    Ramadan 2021 : 2M s'accapare 45% de l'audience télévisuelle en prime time    Quant Ali Aarass fournissait des armes à feu au mouvement des moudjahidines du Maroc    Al Hoceima : un jeune homme rompt son jeûne en public    Tanger: un centre affilié au ministère des Habous vandalisé    Coronavirus : 40 arrestations lors d'une manifestation pour réclamer la tenue des prières surérogatoires, tarâwîh    Le roi Mohammed VI écrit à la reine du Danemark    Maroc : Africa Business School lance à nouveau le mastère spécialisé en action publique    Botola Pro : Le WAC tenu en échec par le MCO    Barça: l'offre de Laporta à Messi    La généralisation de la couverture sociale, un projet avant gardiste en Afrique et dans le monde arabe    L'Icesco lance la 2e édition de ses programmes ramadanesques    La BVC débute en hausse    3ème promotion de Madaëf Eco6 : la Société de Dévelopement Saïda annonce les lauréats    Piratage : Londres "gravement préoccupé" par des "activités malveillantes" de la Russie    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    L'Académie du Royaume du Maroc publie « Tebraâ », un recueil qui célèbre la poésie féminine Hassanie    6 chantiers et 31 projets prévus : La Douane dévoile son plan stratégique 2023    Versement des bourses d'études aux stagiaires de l'OFPPT à partir du 15 avril    Coronavirus : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec 13 nouveaux pays    Votre e-magazine Challenge du vendredi 16 avril 2021    Covid-19 : le Maroc suspend ses liaisons aériennes avec treize nouveaux pays    Météo : Pluies et averses orageuses sur plusieurs régions ce vendredi 16 avril    Conseil de gouvernement : Adoption d'un projet de décret relatif à l'organisation judiciaire    Maroc - Egypte : M. Bourita s'entretient avec son homologue égyptien    «Trilogie Marocaine 1950-2020» au musée national de Madrid    Un an après le début de la pandémie du Covid-19 au Maroc,Festival du rire de Casablanca : Malgré la pandémie, le rire réunit les Bidaouis !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Première visite de Trump à New York depuis sa défaite aux élections
Publié dans Barlamane le 09 - 03 - 2021

Une vingtaine de partisans de l'ex-président ont manifesté au pied de la Trump Tower de New York. Certains brandissaient une bannière «We Love Trump», tandis que d'autres déployaient un drapeau géant «Trump 2024».
Donald Trump était de retour dans son New York natal lundi, première visite depuis son départ de la Maison-Blanche durant laquelle il semblait vouloir faire profil bas.
L'ex-président américain — qui réside désormais à Mar-a-Lago, en Floride, mais a conservé son condo au sommet de la tour Trump, sur la 5e Avenue — n'a été aperçu que brièvement, à son arrivée tard dimanche soir : une photo du New York Post le montre faisant un signe de la main depuis l'arrière d'une voiture.
Lundi à la mi-journée, une vingtaine de ses partisans manifestaient pacifiquement au pied du gratte-ciel, encadrés par des dizaines de policiers. Certains brandissaient une bannière «We Love Trump» («On adore Trump»), tandis que d'autres déployaient un drapeau géant «Trump 2024».
«Depuis deux semaines, Trump nous taquine» sur une possible candidature en 2024, a confié Dion Cini, un des organisateurs du rassemblement. «Fini de plaisanter, soyons sérieux : nous voulons qu'il soit candidat en 2024, nous voulons qu'il fasse deux mandats», a-t-il ajouté.
Coiffé d'une casquette «Make America Great Again», ce supporter gardait les yeux rivés sur le haut de la tour, dans l'espoir d'apercevoir l'ex-président ou l'un de ses fils, Donald Jr. ou Eric.
Personne, parmi ces partisans, ne semblait savoir si l'ex-président de 74 ans, qui a quitté le pouvoir le 20 janvier, descendrait les saluer, comme il l'a souvent fait avec ses supporters.
Le retour du magnat de l'immobilier à New York — bastion démocrate où Joe Biden a remporté une marge majorité des suffrages en novembre — est pour l'instant discret : aucune communication officielle sur la visite, à l'agenda et la durée non précisés.
Interrogé, le Secret Service, chargé de la protection des ex-présidents américains, n'a divulgué aucune information.
Via les réseaux sociaux, certains anti-Trump disaient espérer voir le magnat avoir maille à partir avec la justice pendant ce séjour : le procureur de Manhattan comme la procureure de l'Etat de New York enquêtent en parallèle sur des soupçons de fraude bancaire, fraude fiscale ou fraude aux assurances visant le milliardaire.
Fin février, après une longue bataille judiciaire, le procureur de Manhattan a indiqué avoir enfin obtenu les déclarations de revenus sur huit ans qu'il réclamait à Donald Trump.
Mais personne ne sait quand s'achèvera l'enquête ni si elle débouchera sur une inculpation de l'ex-président.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.