Six projets de loi d'aspect socio-économique adoptés    Sopriam inaugure un nouveau DS Store à Casablanca    La Douane met en service une nouvelle version de la plateforme digitale [email protected]    Aïd al-Adha 1442 : 5,8 millions de têtes d'ovins et caprins identifiés jusqu'au 17 juin 2021    ZLECAF et défis logistiques: Tanger Med appelé à jouer les premiers rôles    Marché des capitaux: les propositions de l'APSB pour redynamiser la Bourse    Arizona : un tireur circulant en voiture fait un mort et 12 blessés    USA: Un mort et 12 blessés dans une série de fusillades en Arizona    Pollution: 86,3% des déchets marins au niveau national sont en plastique    Une nouvelle ligne RAM Dakhla-Paris lancée    « Le cinéma arabe : Expériences, visions, enjeux », nouvel ouvrage de Mohamed Chouika    Marhaba 2021 : arrivée du premier navire au port Tanger Med [Vidéos]    Concours national de langue russe    Le réalisateur de télévision Chakib Benomar n'est plus    Tifinagh...et le football    SEM Pekka Hyvönen, Ambassadeur de la Finlande au Maroc : « Nous comptons faire du Maroc le pont entre la Finlande et les autres pays africains »    ONDA : 15 aéroports obtiennent le label "Airport Health Accreditation" de l'ACI    Prévisions météorologiques pour le vendredi 18 juin 2021    Coupes de la CAF : WAC et Raja pour briller sur le continent    Euro 2020: le Danemark tombe face à la Belgique (VIDEO)    Officiel : Sergio Ramos dit adieu au Real Madrid    Championnat d'Italie: Buffon de retour à Parme    MRE/Prix des traversées maritimes: un projet de décret adopté    CGLU : Boudra appelle à une réponse rapide aux exigences des villes africaines en matière de développement post-pandémie    Le Maroc, premier pays arabe et africain à devenir «Membre Associé»    Après Biden-Poutine, Moscou salue le « bon sens » américain sur le dialogue stratégique    Maroc/Covid-19: le bilan de ce jeudi 17 juin    Ouverture d'un hôpital privé à El Jadida    Météo Maroc: de la pluie attendue ce vendredi 18 juin    9 personnes arrêtées pour fabrication et vente d'armes blanches    Quatre ministres d'origine marocaine au sein du nouveau gouvernement israélien    La promotion des relations bilatérales au menu des entretiens de M. Bourita avec le président de l'Assemblée nationale de Serbie    Nouvelle consécration pour Fouzi Lekjaa    L'effet papillon et l'énergie créatrice    La justice met la pression sur l'armée espagnole    Sahara marocain: le Gabon apporte son « plein soutien » à l'initiative d'autonomie    RAM. Vols additionnels à partir de l'Europe: voici les détails (PHOTO)    Le projet de loi portant charte des services publics adopté à l'unanimité    Le chef du Hamas loue le rôle du Royaume dans la promotion de la paix    Botola Pro : Victorieux, le Raja revient à trois points du WAC    Championnat arabe d'athlétisme : les Lions de l'Atlas débutent avec 3 médailles au 1er jour    Botola / IRT-RCA (0-3) : Le Raja assure et se rassure    Législatives algériennes : les islamistes envisagent de faire partie de la prochaine coalition    Les Etats-Unis adoptent un jour férié commémorant la fin de l'esclavage    Le réalisateur marocain Chakib Benomar n'est plus    Le clip de la chanson est porté par Assaad Bouab : Jihane Bougrine sort «Serek F'Bir»    Exposition: Hé, voilà une abstraction ni arrogante ni froide !    Parution: roman trépidant d'une trahison    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'administration pénitentiaire pointe la gestion intégrée des soins de santé en milieu carcéral en 2020 (rapport)
Publié dans Barlamane le 14 - 05 - 2021

La Délégation générale à l'administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) a poursuivi, dans le contexte de la pandémie, son approche intégrée de la gestion des soins de santé en milieu carcéral, fondée sur les principes des droits de l'Homme et des critères de genre et de vulnérabilité, indique le rapport d'activités de la Délégation générale pour l'année 2020.
L'approche de la DGAPR vise à améliorer les services de la prise en charge médicale, à mettre à niveau les structures de soins et à assurer une formation de qualité au profit des cadres médicaux et paramédicaux, afin d'améliorer l'accès des détenus aux soins conformément aux normes stipulées dans les chartes et les textes juridiques, relève le rapport.
En effet, l'année 2020 a été marquée par la création de nouvelles unités médicales et la mise à niveau d'autres, le renforcement des équipements médicaux, l'acquisition d'ambulances et l'augmentation du nombre de cadres médicaux et paramédicaux à travers le recrutement de 12 médecins généralistes, 5 chirurgiens-dentistes et 41 infirmiers, entre autres, selon la même source.
La DGAPR a également tenu à permettre à ses cadres médicaux et paramédicaux de développer leurs compétences et d'assurer la continuité de leur accès à la formation continue malgré le contexte épidémiologique actuel, note le rapport, précisant que le nombre de bénéficiaires de formations dans les domaines liés aux soins de santé au cours de l'année écoulée a atteint un total de 539 cadres.
Selon le rapport, le taux d'encadrement médical a connu une amélioration significative, puisqu'il est passé dans le domaine de la médecine générale d'un médecin pour 899 détenus en 2019 à un médecin pour 825 détenus l'année suivante, ajoutant que le taux d'encadrement en médecine dentaire s'est également amélioré, pour atteindre un médecin pour 1118 détenus en 2020 contre un médecin pour 1167 l'année précédente.
Les différents cadres médicaux et paramédicaux opérant dans les établissements pénitentiaires ont assuré près de 93% du nombre total de services médicaux dont ont bénéficié les détenus en 2020, avec un total de 1 725 784 prestations, dont 1 205 036 tests du dépistage du coronavirus, tandis que le nombre de services fournis dans les hôpitaux publics au cours de la même année a atteint 62 424 services médicaux, ce qui représente 3% du total des services fournis aux détenus, contre 7% en 2019.
Concernant la mobilisation exceptionnelle pour faire face à la Covid-19, le rapport précise qu'afin d'assurer la protection nécessaire contre les risques liés à la propagation de la pandémie au sein des établissements pénitentiaires, la DGAPR a créé une cellule centrale de veille en charge de la surveillance, du suivi et d'interaction en fonction de l'évolution de la situation épidémiologique au niveau national.
Ainsi, des circulaires et des notes ont été adressées aux responsables d'établissements pénitentiaires les appelant à prendre les mesures de précaution nécessaire aux niveaux organisationnel, sanitaire, logistique, humain et psychologique, indique la même source.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.