Le grand pèlerinage à la Mecque en format réduit, les Marocains dépités    Hajj 2021: les précisions du ministère des Habous et des Affaires islamiques    L'Istiqlal réaffirme la nécessaire récupération de Sebta et Melilia    La CSMD fait escale à Aït Bouguemez, le désenclavement des zones rurales au centre des débats    Algérie : les législatives anticipées servent à blanchir le régime (collectif)    Le Maroc peut produire des composants de la voiture électrique    Résolution européenne: les pays du Golfe solidaire avec le Maroc    Le message du roi Mohammed VI au président russe Vladimir Poutine    La date de l'Aïd Al Adha 2021 au Maroc    Le quartier Cheikh Jarrah, centre de gravité du conflit israélo-palestinien    Algérie : la remueuse Kabylie dénonce une parodie d'élections et un régime réduit à la dernière extrémité    Transfert de Hakimi : Le PSG s'apprêterait à améliorer son offre    Euro 2021 : Programme et chaînes    Botola D1/ Mise à jour : Tout faux pas se paiera cash !    Maroc – Burkina Faso : Pour suivre le match    Le travail des enfants concerne 1,3% des ménages    Tan-Tan : un multirécidiviste se suicide en garde à vue, une enquête ouverte    Covid-19 au Maroc : 455 nouveaux cas et 5 décès enregistrés en 24 heures    Don de sang: le beau geste des ultras du Raja et du Wydad    Real Madrid: Ancelotti veut récupérer Hakimi    Coupe de la CAF : Le programme des demi-finales    Protection contre les catastrophes naturelles: un chèque de 100 millions de $ de la banque mondiale au Maroc    Conférence de Berlin II: Bourita s'entretient avec l'envoyé spécial du SG de l'ONU pour la Libye    OCP : Succès d'une émission obligataire de 1,5 Milliard de Dollars à l'international    Roland-Garros: Djokovic fait tomber Nadal et file en finale (VIDEO)    Entrée au Maroc: les voyageurs en provenance de la liste A ne sont plus obligés de passer le PCR    Banques: La position de change au plus bas annuel    Ventes de voitures neuves : Mai, mois d'une reprise confirmée    Covid-19: Lancement du premier kit de test à domicile en Inde    Covid-19: Les vaccins chinois par pulvérisation nasale en phase d'essais cliniques    Rabat restera un indéfectible soutien de Tripoli, déclare Nasser Bourita    Résolution européenne sur les migrants mineurs : réunion urgente du Parlement arabe le 26 juin    Royal air Maroc : les détails des vols pour cet été    L'ONMT se mobilise pour réactiver les routes aériennes    Météo: le temps qu'il fera ce samedi 12 juin au Maroc    Terrible incendie dans un entrepôt de textile à Bouskoura    Le tournage de la cinquième partie d'Indiana Jones aura lieu au Maroc    La cinquième aventure d'Indiana Jones sera tournée au Maroc    Evolution du coronavirus au Maroc : 400 nouveaux cas, 523.165 au total, vendredi 11 juin 2021 à 16 heures    La posture du professeur et de l'élève ne fonctionne plus    Crise migratoire Maroc/Espagne: réunion d'urgence du parlement arabe    Coupe du monde 2022 : les Lions de l'Atlas fin prêts    Les 10 ans de la FNM: Un bilan plus que positif    Education nationale-FNM: Un partenariat pour promouvoir l'accès des élèves aux musées    Victor Hugo, ses funérailles, ses dessins    Le goût de la vie orientale    MEN et FNM instaurent la gratuité des musées et monuments pour les étudiants    Khalid Benzakour traite de la condition de la femme au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Madrid justifie (encore) l'accueil de Brahim Ghali et refuse de voir un lien avec la marrée de migrants à Sebta
Publié dans Barlamane le 18 - 05 - 2021

La ministre espagnole des Affaires étrangères a justifié l'accueil en Espagne du chef séparatiste accusé de crimes contre l'humanité, Brahim Ghali, et exclu que le désaccord avec Rabat sur ce sujet puisse être à l'origine de l'arrivée lundi de milliers de migrants marocains dans la ville de Sebta.
«Il s'agissait, et il s'agit tout simplement, d'une question humanitaire, d'une réponse humanitaire à une demande d'aide humanitaire d'une personne qui se trouvait dans une situation de santé très, très fragile», a déclaré Arancha González Laya dans une interview tard lundi soir à la radio Cadena Ser.
«Je ne conçois pas que l'on puisse mettre en danger la vie de mineurs dans la mer comme nous l'avons vu ces dernières heures à Sebta», que cela puisse être «une réponse à une action humanitaire», a-t-elle ajouté.
Selon la ministre, des responsables marocains, qu'elle n'a pas nommés, ont «assuré» lundi les autorités espagnoles que cet afflux de migrants dans l'enclave espagnole «(n'était) pas le fruit du désaccord» avec Rabat à propos de la présence en Espagne du leader du Polisario, Brahim Ghali.
Les relations entre Rabat et Madrid se sont tendues depuis l'arrivée en Espagne, le 18 avril, du chef séparatiste pour y être soigné de la Covid-19, le Maroc allant jusqu'à convoquer l'ambassadeur espagnol pour lui signifier son «exaspération».
Selon les chiffres fournis par le ministère espagnol de l'Intérieur, quelque 6 000 personnes ont pénétré illégalement à Sebta lundi en provenance du Maroc. Environ 1 500 ont déjà été renvoyés au Maroc, a annoncé le ministre espagnol de l'Intérieur, Fernando Grande-Marlaska.
Face à cet afflux, l'Espagne a renforcé les effectifs de la garde civile et de la police nationale dans la zone avec 200 agents supplémentaires.
Les autorités ont également habilité un stade de Sebta pour «y transférer les Marocains adultes qui se trouvent dans la rue en vue de procéder ensuite à leur expulsion», a précisé dans la nuit la préfecture de Sebta.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.